Page 1 sur 5

[Soeur Lynda, Drust Morningstar et Lyssander Demeter] À la poursuite des Ténèbres

Posté : 17 juin 2018, 03:50
par [MJ] Maximilian Astellus
712.995.M41
Couvent de l'Arche Dorée.

Image

La Chanoinesse éteignait l'holoprojecteur devant elle en poussant un soupir, avant d'adresser une prière à l'Empereur des hommes.

-Votre Divine Majesté. Je vous pris de m'éclairer de votre sagesse dans ces jours sombres que traverse votre Saint Empire. Elle pressa un bouton sur son bureau. Appelez la soeur Lynda et dites lui de venir me rejoindre dans mon bureau.

Puis la Soeur hospitalière se leva de son bureau et se dirigea vers la baie vitrée qui donnai sur une vaste étendue de jardin avec une ville impériale au loin. Elle se planta devant le spectacle, réfléchissant à ce qu'elle venait de recevoir et ce vers quoi elle allait envoyer la jeune acolyte de l'Ordre. C'était probablement pire que l'enfer car il s'agissait là de contempler les ténèbres droits dans les yeux et d'en revenir entière. Une tâche difficile, mais qu'il fallait accomplir pour le bien de l'Imperium et de l'Humanité. Et si l'expéditeur était qui il prétendait être, alors l'affaire devait être urgente. Mais pour le moment, chaque chose en son temps.
La Chanoinesse devait d'abord informer la jeune femme de se préparer et de partir au plus vite.
D'une main presque distraite, elle attrapa une tasse de thé qui trônait, jusque là,sur une table à côté de la fenêtre, puis bu le brevage. Elle ne pouvait qu'attendre pour le moment. Mais les choses se ferait. L'Empereur y veillerait. Pour le bien de ses plans divins.

Re: [Soeur Lynda] À la poursuite des Ténèbres

Posté : 17 juin 2018, 11:16
par ophidys
Je tente quelque chose, si ça ne te plait pas, dis le moi. J'ai remarqué que je mélangeais le "il" et le "je" quand je parle de "Lynda" comment veux tu que nous procédions.
Lynda est comme à son habitude à cette heure là, dans la petite chapelle du couvent entrain de prier, la chapelle est presque déserte, il n'y a que trois sœurs. Des cierges éclairent la salle et de l'encens aux senteurs boisées embaument les lieux . Seigneur-Dieu, que puis je faire pour que votre volonté illumine les hommes et chasse nos ennemis.Je cherche en silence un signe de votre mission pour moi, j'attend de savoir comment vous servir, Seigneur-Dieu, je suis prête.

Dans son dos, la porte de la chapelle s'ouvre, des pas lourds résonnent et s'arrêtent à coté d'elle. Sans bouger, les yeux toujours fermés, elle attend en serrant son chapelet. La voie de Sœur Valente susurre,Lynda, la chanoinesse t'attend dans son bureau. Lynda fait un signe de tête et finie sa prière. Elle se lève rattache son chapelet au poignet, brosse sa tenue pour la remettre bien et marche côte à côte de Valente en direction du bureau de la chanoinesse. Sur le chemin, aucune question n'est formulée, seuls les pas sur la pierre brise le silence des lieux. Elle arrivent devant les grandes portes du bureau de la chanoinesse, les portes sont sculptées d'icones pieuses et de scènes racontant l'histoire du couvent. Valente frappe deux coups, me regarde, vient se remettre à côté de moi et on attend.

Re: [Soeur Lynda] À la poursuite des Ténèbres

Posté : 17 juin 2018, 18:08
par [MJ] Maximilian Astellus
La scène qui s'étendait devant la chanoinesse avait quelque chose de reposant pour l'esprit de la femme d'église. Pas une seule fois elle n'avait douté de son devoir envers l'Imperium et s'y était consacré avec une dévotion admirable. Elle s'était, certes, interrogée à plusieurs reprises, mais toujours, sa foi en l'Empereur l'avait guidé et rassuré dans ce qu'elle entreprenait.

Son attention fut ramené à la réalité lorsque l'on frappa à la porte. Elle posa sa tasse sur la table ou elle l'avait prise et regagna son bureau ou elle s'assit.


-Entrez! Déclara la mère supérieure du couvent.

Elle fit alors signe à l'acolyte qui entrait de s'assoir dans le siège devant son bureau, puis poussa un soupir.


-Vous n'êtes pas sans savoir que l'Empire de notre dieu est acculé de partout par des ennemis qui nous guette chaque jour, ma soeur. Nous vous avons accueillit il y a longtemps et vous avez reçu une formation afin de servir l'Humanité et son Empereur. Aujourd'hui, j'ai une mission pour vous. Elle poussa un écran devant la jeune femme. Ecran sur lequel on pouvait lire un texte d'ordre de mission. Par cet ordre, le Ministorum demande a ce que vous vous mettiez en route pour Secundus IV, dans le secteur Secundus Prime. Un inquisiteur y a requit vos services. La nature exacte de la mission vous sera divulgué sur place par un des acolytes de l'inquisiteur Esterius. Vous pourrez le retrouver dans un établissement de boisson non loin de l'astroport de la capitale. Un vaisseau de transport vous attend en orbite. Présentez vous au missionnaire du bord pour vos quartier le temps du voyage.
Avez vous des question, Soeur Lynda?
[HRP]Pas de soucis. Fais donc. Pour parler de Lynda, je te laisse choisir. Fais comme c'est le plus simple pour toi. Il ne faut surtout pas que cela devienne une entrave à ton écriture.[/HRP]

Re: [Soeur Lynda] À la poursuite des Ténèbres

Posté : 17 juin 2018, 21:39
par ophidys
Les mains de Lynda sont serrées sur son chapelet alors qu'elle parcourt l'écran. Son cœur s'accélère en comprenant qu'enfin elle va servir "l'Empereur-Dieu". Sa prière est exaucée. Ses années de dévotion et d'entrainement vont enfin être mise en pratique. Elle détache ses yeux de l'écran pour plonger son regard dans celui de la mère supérieur. Les paroles sont lourdes de sens et l'intonation est grave. Quelque chose la gène.

Mère, vous avez vu tant de choses, réglée tant de problème, oui j'ai des questions. Pourquoi cette mission vous perturbe tellement? Pensez vous que je ne suis pas prête à servir l'Empereur-Dieu"?

[HRP] on intègrera la réponse de la mère supérieur et éventuellement une réponse de Lynda.[HRP]

Tout en se levant : par mes actes et ma Foi, je vous honorerais ainsi que le couvent et notre "Seigneur". Je vous remercie "Mère" pour tout ce que vous avez fait, je vais me préparer et rejoindre la navette, que "l'Empereur vous garde".

Lynda fait une révérence et quitte le bureau. Le cœur lourd de laisser ceux qu'elle aime, mais le cœur léger d'accomplir la volonté de "l'Empereur". Dans le couloir, Valence la regarde. Elles savent que c'est un moment difficile à supporter et qu'aucune parole n'aidera. Malgré cela, elles se serrent dans les bras et puis se mettent en route pour que Lynda se prépare. Dans le couloir, l'air est pesant, et le silence règne. Lynda fait son paquetage sous le regard triste de son amie et sœur. Elles ont tout partagé. Aujourd'hui, c'est le départ. Elles prennent la route pour le voyage qui les séparera. Les deux sœurs passent devant l'arche au centre de la place du couvent, celle ci qui est constituée d'une pierre ocre clair que les rayon du soleil font paraître dorée et sous cette arche se trouve une sculpture de "l'Empereur". Arrivée à la navette, les larmes coulent et pour abréger ce moment difficile, elles s'étreignent une dernière fois.

Valence, soit forte pour que je le sois autant que toi. Je sais que l'on se reverra bientôt.

Lynda, je te demande seulement de brûlez autant d'hérétiques que la force de notre amitié.[/color]

Je te fais cette promesse.

Et c'est sur cette phrase que Lynda part du couvent de l'arche dorée pour accomplir sa première mission.

Re: [Soeur Lynda] À la poursuite des Ténèbres

Posté : 18 juin 2018, 14:45
par [MJ] Maximilian Astellus
Valence regarda sa soeur de coeur s'éloigner tandis qu'elle restait sur le pas du couvent, agitant une main fière, mais peut être aussi envieuse.
La réponse de la Chanoinesse raisonnaient encore dans l'esprit de la jeune acolyte lorsqu'elle arriva au spatioport.


"Ce qui me perturbe, mon enfant, c'est que nombre de nos sœurs sont mortes pour l'Inquisition dans le secteur ou vous envoie l'inquisiteur Esterius. Et il n'est pas connu pour être des plus tendre avec ses acolytes, en tant qu'inquisiteur non plus.
J'ai déjà vu nombre des nôtres mourir au champs d'honneur pour protéger l'Imperium. Et toutes ont été consignés dans les archives de l'Empire, si bien que leur nom ne sera jamais oublié, ni leurs actes. Mais, pour celles qui rejoignent les enquêtes de l'Inquisition, nul rapport ne nous parvient pour expliquer leur mort. Et je ne vous parle même pas des corps qui ne nous sont pratiquement jamais rendu.
Alors, lorsque je dois envoyer une de mes Sœurs en mission pour l'Inquisition, j'ai toujours une appréhension. Je sais que vous avez été formée par les instructrices de l'Ordre et que cela fait parti de ce qui se fait de mieux. Mais voila... Je ne peux que prier notre Empereur qu'il vous ramène parmi nous en vie.
"

Un agent du spacioport accueillit la soeur de bataille, l'invitant à le suivre jusqu'à la nacelle d'embarquement pour la navette de transport. Autour d'eux, les effluves et l'agitation des hubs de transport se mêlaient à l'indifférence générale envers autrui. Ils arrivèrent bientôt en vu de la navette qui devait emmener en orbite. Le pilote s'avança et adressa un salut militaire au duo.

Image

-Bonjour, Madame. Je suis votre pilote, Jack Melson. L'Inquisiteur m'a recruté pour vous conduire là ou vous en aurez besoin. Je suis prêt à partir quand vous le souhaitez.
[HRP]Penses bien à changer de couleur pour les différentes personnes que tu fais parler Cela permet de ne pas mélanger les propos entre les gens quand on te lis ;) [/HRP]

Re: [Soeur Lynda] À la poursuite des Ténèbres

Posté : 18 juin 2018, 21:50
par ophidys
Lynda regarda sans émotion l'homme en face d'elle. Les paroles de mise en garde de la chanoinesse retentissaient encore dans son esprit ainsi que sa réponse : Mère, je sais les dangers auxquels vous m'avez préparez, et si je peux retrouver la trace d'autres sœurs disparues et dont l'impérium à oublié, sachez que je le ferais et je ferais valoir leurs actes.

Bonjour Mr Melson, je suis effectivement celle que vous devez menez à l'inquisiteur Esterius. Allons y, s'il vous plait. Sans plus attendre, Lynda emboite le pas et va s'installer à une place prés d'un hublot d'où elle peut voir une dernière fois son couvent et son amie. Juste quand le pilote passe à coté d'elle, Lynda l'interpelle pour lui demander combien de temps durera le voyage. Puis, elle s'installe confortablement, prend son chapelet dans ses mains jointes, commence une prière pour sa Mère, son amie et son couvent et remercie "l'Empereur-Dieu" de cette chance qui lui est accordé de mettre à l'épreuve sa Foi.

[HRP]j'ai modifié la couleur dans mes réponses, c'est vrai que c'est plus clair. Je ne pense plus que l'on devrait changer nos réponses, tel que c'est fait, je trouve cela bien. De plus j'ai rajouté un petit descriptif à la scène de départ.[HRP]

Re: [Soeur Lynda] À la poursuite des Ténèbres

Posté : 18 juin 2018, 23:59
par [MJ] Maximilian Astellus
La navette emporta son passager, tandis que Jack répondait à la question de la demoiselle, lui annonçant que le voyage jusqu'au transport durerait deux heures et que le voyage warp durerait deux à trois semaines.

Bientôt, le vaisseau se dessina dans l'immensité obscure ou danse lentement la planète.

Image

La navette s'engouffra dans les soutes tandis que l'imposant navire se préparait à plonger dans le warp.

Au bout de trois semaines, dans des hurlements atroces, l'ouverture warp fissura l'espace autour de Secundus IV, crachant l'antique vaisseau en direction d'un monde dont la surface semble profondément abimée et partiellement recouvert de nuage toxique à l'aspect malsain.

Image

Le capitaine, une femme dans la fleur de l'âge, du nom de Odessa Quintilla avait fait appeler la sœur pour qu'elle puisse assister à la scène.


-Ma Soeur! Voici la première étape de votre voyage. La poubelle de ce sous secteur. Un monde ruche se remettant péniblement de la dernière guerre civile, si elle n'a pas ressombrée en pleine guerre depuis notre dernier passage. Vous avez la lie de la société qui vit ici. Entre les trafic d'humains, de xénos et de bien d'autres choses, vous aurez tout intérêt à rester sur vos gardes.
Bienvenu sur Secundus IV.


Le sourire amer de la femme en disait long sur son piètre opinion concernant ce monde.
Jack apparut sur un écran.


"On peut décoller lorsque vous le souhaitez, Madame. Votre navette est prête."

Trois heures plus tard, la navette se posait sur la planète sur un spatioport partiellement détruit.
Au loin, on entendait les explosions et les tirs de fusils et d'artillerie, tandis que la puanteur de l'air prenait rapidement à la gorge des gens.


"Je vous attend là, Madame. Je vais voir pour vous envoyer d'autres personnes que l'Inquisiteur à déjà recruté ici pour vous aider."

Se faisant, Jack remonta dans la navette et brancha son vox et appela les fréquences que l'Inquisiteur Esterius avait obtenu. L'une étant celle d'un pilote de la garde impériale, tandis que l'autre était celle d'un fantassin. Ceux ci avait été déployé sur ce monde après la chute de Cadia pour réprimer la guerre civile qui sévissait sur ce monde. Mais quels horreurs avaient-ils pu voir en se battant ici?

Re: [Soeur Lynda] À la poursuite des Ténèbres

Posté : 19 juin 2018, 21:55
par ophidys
Lorsque Lynda posa le pied sur la planète et vit le désastre perpétré autour d'elle, le souvenir de ses trois semaines de voyage dans le warp n'était qu'une écharde dans un cheveu de "l'Empereur-Dieu". Les cris et la démence à laquelle elle avait assisté s'était fait anecdotique en un éclair.

Les avertissements du Capitaine Quintilla étaient même en dessous de la réalité, comment la situation avait elle pu en arriver là en si peu de temps? Cette question et celle réalité, Lynda les mit de côté, son chapelet au poignet, le fuseur dans les deux mains elle scrutait les environs. Cherchant à percer du regard ce qui se passait en direction des bruits d'explosions qui se produisaient au loin, elle restait sur le qui-vive.


Des questions lui viennent à l'esprit, où sont les deux personnes que je suis sensé rencontrer? Suis je dans un piège? Je doit m'abriter et voir comment les choses vont tourner. La navette ne peux mettre d'une grande utilité, si une embuscade est en cours, celle-ci sera trop facile à viser. Si elle part, je saurais ce que ça veut dire. Lynda s'écarte un peu de la navette en direction d'un refuge même sommaire. Je dois aussi surveiller ce "Jack" pourquoi me laisser ici sans informations? Lynda décida donc de trouver une cachette où elle aurait une vue sur toute la zone et qui lui offrirait un couvert en cas de grabuge. Elle se mit à prier sans faire attention à ses pensées : "Empereur-Dieu" guide moi sur la voie qui éclairera les ténèbres, de ma Foi périrons les hérétiques… Elle fît attention à se fondre dans le décor, toujours en alerte, elle cherche des indices sur une embuscade en cours, des tierce personnes à rencontrer, des traces d'autres sœurs passées avant elle ou ce satané "Jack" qui la mise ici. Lynda guette, la Foi au bord du fuseur, la rage dans le cœur.

[HRP] J'ai mis les pensée de Lynda en gras? Pour les faire ressortir du texte.[HRP]

Re: [Soeur Lynda] À la poursuite des Ténèbres

Posté : 19 juin 2018, 23:43
par Lysandder
<<Putain mais je fout quoi ici? Par l'Empereur, c'est le trou du cul de l'Imperium ici... En plus j'suis à pattes. Bordel. C'est qui cette nana que j'doit trouver?>>

Lysandder marchais dans les ruines de ce qui étais une rue commerçante avant le débarquement des renforts de la Garde Impériale. Ses pas raclaient les restes de lithobéton défoncé par les tirs d'artillerie, les chenilles des blindés et les chutes de débris. Des âmes hagardes déambulaient, à la recherche de nourriture, longeant les murs calcinés et défoncés. A chaque fois que ses bottes se posaient sur le sol, elles soulevaient un nuage de cendres et de poussière, traçant son trajet pas à pas. Contre son gilet pare-balle, son fusil à pompe de combat rebondissais, suspendu à son cou par la sangle tactique. Ses mains s'accrochaient au harnais de sa protection, lui permettant de marcher en soutenant le poids du blindage personnel qu'il portait. Son regard glissais de mur en mur, à la recherche d'un personnage qui ne collerais pas au paysage.

J'suis un cavalier moi. J'pilote un blindé marcheur. Pas un connard de fantassin qui ne fait que marcher au pas. Et j'ai soif en plus. Putain j'ai laissé ma gourde dans ma Sentinelle... Mais quel con!

Le régiment venais de débarquer sur cette planète. Il faisais partie de la quatrième vague d'assaut. Autant dire qu'ils n'avaient pas encore vus de combat. La ligne de front s'était déplacée lors des vagues précédente. C'est pourquoi cette Ruche en ruine était désormais la tête de pont principale de la Garde Impériale. Les Bases d'Opérations Avancées, BOA dans le jargon, avaient poussées comme des champignons, regroupant les diverses armes par fonction. Le parc mécanisé était caserné près de l'aire de débarquement où s'affairais le Munitorum et le culte Mécanicus qui devais habituer les Esprits de la Machine à ce nouveau théâtre d'Opération. Lysandder en avais le coeur fendu. Laisser ces bigots triturer sa monture en son absence le rendais malade. Il avais appris à anticiper les réactions de sa machine en fonction du bruit, de l'odeur, des mouvements. Il savais comment elle réagissais à telle ou telle situation à force d'entrainement. Et le voilà qui l'abandonnais pour un rendez vous dont il ne savais rien. Si ce n'est qu'il devais se mettre à disposition d'une dame importante. Il quittais son escadron qui allais au feu le lendemain. Le Sergent et l'autre tête de noeuds, ils étaient sa famille. Et il ne serais pas avec eux lors du premier combat du régiment. Une honte pour un garde.

Bon. Un bar. Ici. Mais putain de merde. Elle pouvais pas venir au camps?

Alors qu'il s'enfonçais plus loin dans les ruines à la recherche d'un établissement de spiritueux, le Garde Impérial lâcha son harnais pour se saisir de son fusil à pompe. Il posa son index hors du ponté de l'arme, serrant les doigts de son autre main autours de la pompe métallique du fusil. Il tira dessus une fois, la ramenant vers lui dans un CLAC sec. Il garda le mécanisme d'armement tiré, poussant sur un bouton près de la queue de détente de son arme avec son autre main. Un petit clic retentis avant qu'il ne repousse la pompe vers le bout de l'arme dans un nouveau claquement, indiquant que l'arme était approvisionnée, chargée, en mode semi automatique. Les rues devenaient malfâmées. Un peu trop à son goût. Passant en garde basse, il poursuivit sa progression, l'arme épaulée, canon pointé vers le bas mais prête à faire feu en balayant ses alentours du regard.

Devant lui, se tenais une navette, posée au sol au bout de la rue. Pivotant sur lui même, passant sa mire dans les recoins sombres des ruelles, le soldat cherchais toujours l'enseigne de son lieux de rendez vous, continuant de pester.

Par l'Empereur, le premier qui fait l'con avec moi, j'lui troue le bide à la chevrotine gros grain et j'l'envoie se faire foutre chez les Xénos... Et j'ai toujours soif.


[HRP] J'utilise le bleu pour les paroles de Lysandder [/HRP]

Re: [Soeur Lynda] À la poursuite des Ténèbres

Posté : 20 juin 2018, 12:29
par Drust
Drust se dirigeait vers le spatioport emplit d'une énergie telle qu'il n'en avait plus ressenti depuis ... il ne saurait même plus le dire.

En effet, en revenant du front avec une fournée de blessés tout frais, couvert de sang, il avait été interpelé par un bleu-bite qui lui annonça qu'il était attendu par le commissaire Claudel. C'est non sans réticence qu'il frappa à la porte du "bureau" du commissaire. Il ne peut pas être au courant pour les parties de poker, le cercle des personnes au courant est on ne peut plus restreint ... Hé merde qui a bien pu nous balancer ... Lucic? Torvus? Nan, oublies ça, c'est forcément parce qu'il a été trop loin dans la torture d'un prisonnier et qu'il faut appliquer les premiers soins ... Ou c'est moi qu'il veut interroger? Putain je dois me calmer sinon c'est là que ça va chauffer pour moi.

Entrez! Entendit-il de l'autre côté de la port, prononcé par une voix forte et autoritaire. En entrant il vit le commissaire, un homme d'une cinquantaine, avec un certain embonpoint debout, une liasse de papiers dans les mains. Drust se mit au garde-à-vous Soldat Drust Morningstar au rapport mon commissaire! Sans même lever les yeux de ses papiers, le commissaire indiqua un endroit à la droite de Drust d'un mouvement de la tête et dit Refermez la porte en sortant. 0 l'endroit indiqué, il y avait une chemise contenant quelques papiers.

Drust lu les papiers une fois sorti du bureau et découvrit une feuille de mission l'informant qu'il était attendu au spatioport. Ordre de mission tamponné du symbole de l'inquisition. Une autre feuille était un bon de retrait d'un véhicule militaire. L'heure de montrer au monde et surtout à l'Empereur de quoi il était capable était enfin arrivée!

Ne connaissant que la direction approximative du spatioport, Drust déambulait dans les rues sordides de la cité ruche au volant d'un véhicule décapoté en chantant aussi fort que sa gorge lui permettait Dans la ruche, terrible ruche, l'ganger crèvera ce soir! Et les hommes tranquilles s'endorment, l'ganger crèvera ce soir! A-wimboé, a-wimboé... Lorsqu'il vit sur le trottoir un autre soldat se dirigeant dans la même direction. Il connait peut-être la route exacte pour aller au spatioport. En arrivant à hauteur su soldat, Drust ralentit et entama la conversation. Hé, tu sais par où je dois aller pour rejoindre le spatioport?

Il apprit alors que l'autre soldat s'appelait Lysandder Demetrius, qu'il allait aussi au spatioport et qu'il en avait plein les bottes de marcher. Ils finirent la route ensemble.

[HRP] en gras ce sont les pensées de Drust, en rouge c'est le commissaire, et en bleu c'est Drust[/HRP]