Glace, serres et miel

L'Ultima Segmentum est le plus grand des cinq Segmentae Majoris composant l'Imperium de l'humanité. Situé à l'Est de Terra et s'étendant jusqu'à la Bordure Orientale, sa Forteresse Segmentaire est Kar Duniash. Il contient notamment le Royaume d'Ultramar, l'Empire T'au et l'empire Ork de Charadon.

Image
Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Site Admin
Messages : 160
Enregistré le : 15 févr. 2018, 22:20

Re: Glace, serres et miel

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 09 mars 2019, 07:35

Intervention MJ demandée
Jet sur INT pour test de fouille
Résultat : 10, réussite


Envoyé de mon ONEPLUS A3003 en utilisant Tapatalk

Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon bureau t'est ouvert...
Envie de perdre le peu de raisons qu'il vous reste sur Warforum JDR ? Cliquez donc ..

Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Avatar du membre
Furancisu Bonefoy
Messages : 22
Enregistré le : 08 janv. 2019, 23:52

Re: Glace, serres et miel

Message par Furancisu Bonefoy » 11 mars 2019, 15:37

Interrogeant ses hommes sur leurs trouvailles, Furancisu confia au duo de tout à l'heure, Boyko et Anechka, d'interroger les prisonniers. Cosignes, contacts, marchandises..... Ils étaient loin ses cours de contre-insurrection... Mais il en avait malgré tout quelques restes.

Ainsi, grâce à leurs "indications" volontaires et quelques petits trucs, l'équipe mis la main sur une cache dans l’entrepôt, où se trouvaient divers documents où figuraient certaines opérations non référencées dans la comptabilité commune.

Des biens de l'administration étaient vendus contre de l'argent sonnant et trébuchant, et en échange de cet arrangement, Abbas se chargeait d'acheminer d'autres biens de l'administration vers d'autres villes igloo semblait il. Ça faisait déjà 50 ans que l'administration planétaire avait commencée à vendre des parties du réseau ferroviaire à des entrepreneurs privés, et les complications dues à la mise en place de tarifs et réglementations différées donnait des envies de meurtres à plus d'un au vu des complications administratives et de l'augmentation des frais de fonctionnement et d'usage du réseau. Sans compter les retards, accidents et autres. L'Empereur soit loué, personne n'avait encore eu dans l'idée de s'occuper du service postal aéroporté. Il coûtait extrêmement cher -les pistes, le matériel, le personnel et les compétences pour piloter des avions par tempête de neige et se les faire poser parfois sur des pistes glacées n'étant pas donné -, ne fonctionnait pas toujours, surtout avec le temps local, mais au moins il fonctionnait correctement lorsque la météo était clémente.

D'ailleurs dans les relevés de comptes, il y avait de nombreuses dépenses dispendieuses, qui auraient pu être allouées à des choses plus utiles. Qui donc avait besoin de soie extra-planétaire importée, par exemple, dans cette cité de seconde zone, alors que trouver des sous pour assurer l'entretien de l'aération était, selon l'administrateur municipal, une tache presque impossible.

Tout ceci était irritant. Cela signifiait que Furancisu allait devoir travailler encore plus pour mettre un terme à ces agissements pour pouvoir retourner à ses passions. Placer aux arrêts les propriétaires de la compagnie, leur hommes de main, sans doute une partie du personnel, mettre la compagnie sous clé et administration militaire dans l'attente d'une décision de quelques instances juridiques viciées par la corruption, le népotisme et la paresse, gérer les plaintes de la milice qui estimait que ce genre de tâche était son travail.... Des ennuis et des efforts en perspective. A raison.


---


Les jours suivants furent une série de plaintes, menaces, convocations, paperasse monstre.... Heureusement, Martina était là pour se charger de cette montagne de travail. Empereur ! Si des saloperies de xénos venaient à attaquer la planète et le tuer, la situation deviendrait problématique. Mais s'ils tuaient Martina, alors tout tournerait au carnage, la logistique cessant de fonctionner du jour au lendemain.

A la toute fin, fatigué par cette comédie qui ne rimait à rien, Furancisu lâcha l'affaire. Il fit des photos des documents comptables compromettants, fit développer les négatifs en plusieurs exemplaires, puis négocia tout de go avec l'administrateur municipal : les originaux qui le mettait en cause, contre l'arrêt de tout ce merdier, ces poursuites et coups fourrés. Et il obtenait qu'Abbas passe sous contrôle militaire immédiat, sans indemnisation des précédents propriétaires écroués pour leurs irrégularités comptables face au fisc, leurs activités illégales et autres poursuites. Ainsi une partie de la pègre locale terminait elle sous les barreaux, et serait sans doute envoyée l'Empereur savait dans quel goulag ou pénitencier polaire, tandis que Furancisu pouvait faire administrer une partie du réseau du rail lui même, normalisant les règlements et tarifs. Cette tâche ingrate et fatigante pris bien une semaine avec le concours de l'unité chargée de la logistique et tout ce qui était paperasse de la base. Au vu des dépenses et recettes engagées par Abbas dans l'entretien et exploitation de sa tranche du réseau, il était clair que de nombreux travaux étaient à prévoir si l'on voulait éviter des accidents dans les années qui suivraient. C'était déjà un miracle que rien de mauvais ne ce soit passé. Puis une partie de la trésorerie de la compagnie manquait. Des petits malins avaient du profiter de la confusion des jours précédents pour se faire plaisir.... Il n'était pas bien difficile d'imaginer qui pouvait être derrière ces magouilles, mais dans le doute, Furancisu préférait ne rien faire. Il avait déjà eut tant de mal à obtenir un semblant de calme qu'il préférait ne pas replonger dans l'enfer d'où il était sorti.
Ainsi donc, l'entretien du réseau ferroviaire lui échouait, et la marche de la compagnie Abbas... Tant de complications à l'avenir... Et puis son expédition prévue depuis des mois était pour bientôt, et le problème des réserves de l'hospice n'était pas réglé.... Quoique...
Il avait peut être un plan. Mais avant de le mettre en pratique, il allait devoir faire en sorte que le personnel qu'il envoie à la compagnie pour pallier au renvoi des malfrats d'Abbas ne manque pas trop à la base... Donc recruter davantage de personnes, honorer les contrats passer, s'assurer que les paiement soient honorés... Mais l'expédition passait en premier ! La dernière fois, ils étaient parvenus à dégager une partie substantielle de décombres avant de pouvoir progresser davantage. Hors de question de patienter encore d'autres mois, surtout que la météo pour les jours prochains était excellente.
For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 11 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 60/60

wiki/index.php/Fiche_Furancisu_Bonefoy

Le mensonge engendre l’ignorance ; l’ignorance engendre la peur ; la peur engendre la haine ; la haine engendre la violence. Et à la fin, nous dégénérons en sous-hommes qui s’agrippent au sol, hurlant à la lune et mangeant de la chair humaine crue… ou quelque chose comme ça.

Répondre