Perdu dans l'inconnu

La Bordure Orientale se trouve a l'Est de l'Ultima Segmentum, et a vu l'arrivée des premières Flottes-Ruches Tyranides. La lumière de l'Astronomican, qui permet le voyage dans le Warp disparaît dans la Bordure, et elle est donc pratiquement inexploré. Seul quelques Libres Marchands s'y aventurent et cartographie cette zone.

Image
Répondre
Avatar du membre
Seraphin Caryu
Messages : 4
Enregistré le : 13 juin 2018, 21:41

Perdu dans l'inconnu

Message par Seraphin Caryu » 18 juil. 2018, 12:43

Quelque part dans l'immensité sombre et glacial de l'espace…

Déambulant sans but précis à travers les longs et sombres couloirs joncés de décombres, le jeune officier Seraphin Caryu, observait avec une attention toute particulière les dégâts qu'il était en mesure de constater dans ce qu'il aimait nommer : "Sa ronde journalière". Ceux qui pouvait le croiser sur son itinéraire au sein de l'Optimus-XI pouvaient sans doute croire, qu'il faisait ceci tous les jours pour constater l'éventuel évolution de potentiels réparations, où bien pour tenter de voir par lui même certains problèmes qu'on avait pu lui faire remonter, mais il n'en était rien…
En réalité, ce parcours qu'il exécutait minutieusement, était le même qu'il faisait tous les jours et à la même heure depuis que le navire spatial était à la dérive, cela lui permettait de réaliser une fois de plus que ce cauchemar dans lequel lui et les milliers de vie sous sa charge se trouvaient, n'était pas le simple fruit de son esprit, mais belle et bien la dure et triste réalité…
Quelques jours auparavant, ces couloirs étaient encore bondés de vie, ce vaisseau auparavant fonctionnait à la manière d'une fourmilière où chacun de ces occupants avaient un rôle et une tâche à jouer. Mais maintenant… Seraphin ne croisait bien souvent plus personne, l'obscurité étant sa seule camarade, et où le silence morbide de son voyage n'était dérangé que part les cris d'agonies des nombreux blessés causé par l'attaque Tyrannide. Bien souvent, le jeune officier de l'Imperium, passait devant les salles de soin de fortune, puisque l'antenne médicale principal du vaisseau était déjà surchargé, il s'y arrêtait quelques instants, croisant certains personnels du domaine médical, sans pour autant jamais y entrer, il était certes habitué en temps que soldat à la vue du sang et des blessures mais… depuis la mort de son mentor, le Commodore Tyrius, il était devenu le responsable et maître à bord de l'Optimus-XI, et il ne pouvait supporter… Imaginer les regards de détresse que lui porterai les nombreux mutilés, attendant que leur nouveau leader les sorte de cette horrible situation, attendant de lui une solution pour échapper à la cruauté du grand vide spatiale, et de les ramener sur une planète sous la domination de l'Empereur où on leur donnerai des soins, la sécurité et surtout… Des chances de survivre.

Continuant son parcours, il consulta alors son Horologium, accélérant alors sa course, car en effet après presque plus d'une semaine à dériver, à faire le point sur les dégâts du vaisseau et le nombre de blessé et de ressources restant, il avait été en mesure de faire un point à peu près complet de la situation dans laquelle lui et les siens se trouvaient.
Plus tôt il avait fais délivrer un message aux différents officiers encore en vie et autres membres importants du vaisseau pour solliciter une réunion qui permettrait de faire le point de la situation et des options possible quand à l'avenir. Si ses ordres étaient respectés, chaque domaine vital au bon fonctionnement du vaisseau serait représenté par un personnel majeur de l'Optimus-XI, même si il ne doutait pas que tous auraient des difficultés à se libérer de leurs obligations vu tout ce qui devait être régler à bord.
Arrivant dans les niveaux supérieurs du vaisseau, il arriva assez vite devant la porte d'accès du pont principal, soufflant un bon coup, il posa alors sa main sur un petit boitier, analysant son emprunte, la porte s'ouvrit devant lui, une voix électronique et féminine accompagnant son entrée.


"Officier sur le pont… Bienvenue Officier Caryu."

Son arrivée entraina tout d'abord un assaut de regard à son encontre. Un long silence s'installa tandis que le jeune officier scruta les personnes présentes, celle ci étant plus nombreuses qu'il n'aurait pu l'espérer. Certains de ces "invités" prirent la peine de se lever et de le saluer par un garde à vous lorsqu'il passa devant eux, d'autres… ne bougèrent pas d'un pouce, l'accompagnant du regard sans cacher la colère et le dédain qui les rongeaient. Le regard de Seraphin s'arrêta alors un peu plus longuement sur l'un des protagoniste présent : Abel Cassini, le navigateur de l'Optimus-XI, qui d'un signe de tête il salua, avant de se détourner de sa personne, prenant place devant l'assemblée, il se prépara à s'exprimer, mais n'en eut pas le loisir puisque déjà quelqu'un s'avança et hurla :

"Putain de merde ! Après une semaine vous décidez enfin de vous montrer ! Une réunion… C'est comme cela que vous nommez cette mascarade au vu de notre situation ?! Non mais qu'est ce que vous foutiez ?! Que faisiez vous ces derniers jours ? Avez vous contactez de l'aide ? Qu'allons nous faire ?! Et…"

Pour seule réponse, Seraphin tapa du poing sur une des consoles HS du vaisseau, l'impacte raisonnant de telle sorte à faire taire l'importun, qui si il ne connaissait pas son nom, était tout de même en mesure de déterminer son poste vu sa tenue, il semblait être l'un des responsable de la machinerie du vaisseau, un officier mécano de prime à bord.

"Tout d'abord... Merci à tous d'avoir répondu à cette réunion. Et bien que je ne doute pas que tous ici désire obtenir des réponses, je vous demanderai de rester patient et de ne pas céder à quelques émotions, telle que la colère ou la peur... Notre situation ne nous permet pas d'agir de manière irréfléchit..."

Ayant calmé les ardeurs de l'officier mécano, et ayant semble il capté l'attention, il continua :

"Je vais tenter de vous faire un résumé rapide de notre situation... Au vue du nombre de vie au sein de l'Optimus-XI, une semaine me semblait être nécessaire pour avoir une vue d'ensemble quand à nos potentiels possibilités... Tout d'abord, faisons ce qu'il est d'usage de faire pour ceux qui ne saurais pas qui ils ont devant eux : Je suis l'officier Seraphin Caryu, nouveau maître de l'Optimus-XI, suite à la perte inestimable de mon ami et mentor, le Commodore Tyrius. Bien que je ne l'égale pas, au vue de ma jeune expérience, je ferais au mieux pour le remplacer...

Il y a une semaine, nous avons été victime d'une attaque de la part d'un vaisseau ruche Tyrannide. Si nous nous en sommes tiré, les dégâts sur notre vaisseau auront été majeurs, et ne le cachons pas, nous sommes actuellement à la dérive total, nos moteurs sont HS, et j'ignore si nous sommes en mesure de réparer ou non.

Quand à notre position... J'ignore où nous sommes, et si une aide potentiel peut nous être donné... Nos systèmes de communication de fonctionne plus pour le moment, mais d'après mes dernières informations, il serait possible de régler ce problème après réparations. Mais... Même avec cela, je ne peux prendre le risque d'envoyer un message de détresse, car il est impossible de dire si nous sommes où non dans un système sous la juridiction de l'Empereur. Qui sait quel autres races Xenos pourraient capter notre message et venir en finir avec nous... Car oui, je n'ai pas peur de vous dire la réalité de notre situation : Nous sommes à l'agonie...

Mais... Il y a aussi de bonnes nouvelles, nous avons toujours du courant dans une majeur partie du vaisseau, même si certaines coupures se font sentir de temps à autre. Notre système d'armement fonctionne encore, et nous ne sommes donc pas totalement sans défense. Enfin... Et j'en veux pour preuve que nous soyons en train de discuter actuellement : notre générateur d'atmosphère est pleinement opérationnel."


Il marqua une pause, laissant le soin à tous d'enregistrer les informations qu'il venait d'apporter, des chuchotements se firent entendre pendant l'assemblée, avant qu'une main ne se lève pour prendre la parole. Un homme en uniforme militaire s'avança alors, ces galons en évidence, c'était un capitaine de la garde impérial, sûrement présent pour représenter ces hommes, l'Optimus-XI étant un vaisseau de guerre, ces passagers étaient en majeur partie des soldats.

"Capitaine Eryu de la garde impérial... Cette question n'est pas forcément pour vous officier Caryu, en réalité j'aimerai comprendre... Et la présence de notre navigateur devrait éclairer mes interrogations : Comment ne pouvons nous pas savoir où nous sommes, si certes nous avons subit une attaque, nous étions en plein voyage dans le Warp à ce moment. Et maintenant nous nous retrouvons à dériver, mais forcément en nous faisant sortir du Warp, vous avez forcément dû avoir connaissance de nos coordonnés... Navigateur ? Pouvez vous nous éclairer là dessus ?"

Tous les regards se posèrent alors sur l'intéressé à qui était destiné la question, mais Seraphin prit les devants, assumant son rôle de leader, il voulait éviter une situation embarrassante à Abel.

"Si notre navigateur ignore lui même où nous sommes, c'est parce que sur mon ordre, je l'ai forcé à exécuter un saut d'urgence... J'ai pris un risque, et celui ci à payé : Nous sommes toujours en vie, et nous avons échapper à l'ennemi. Cette explication est elle suffisante pour tous ?"

En entendant parler de saut d'urgence, le reste de l'assemblée se mit à discuter entre elle, certains semblant ne pas comprendre comment une décision aussi irrationnel que dangereuse avait pu être prise par l'officier. Certes elle leur avait permis de survivre mais à quel prix ? Au final certains commençaient à penser que leur nouveau chef, leur avait tout simplement offert un sursis... Mais que au bout du tunnel... Une mort atroce les attendait toujours...
Seraphin Caryu / Voie de l'amiral de flotte
Profil: FOR 8 / END 8 / HAB 8 / CHAR 11 / INT 8 / INI 8 / ATT 8 / PAR 8 / TIR 9 / FOI 0 / PSY 0 / NA 1 / PV 60/60
Lien vers fiche Wiki : wiki/index.php/Fiche_Seraphin_Caryu

Répondre