[Helveticus Matix] Investigation

La Planète Rouge fut la toute première planète terraformée par l'homme, au début du 22ème siècle. Devenue habitable, elle fut colonisée par de grands cartels industriels, et devint rapidement le plus important des Mondes Forges, grand centres de l'industrie et de la recherche scientifique. Aujourd'hui, Mars abrite des milliards de serviteurs et de Techno-Prêtres du Culte Mechanicus.

Image
Avatar du membre
[MJ] Malcador
Maitre de Jeu [MJ]
Messages : 53
Enregistré le : 04 juin 2018, 00:28

Re: [Helveticus Matix] Investigation

Message par [MJ] Malcador » 01 déc. 2018, 12:39

Helveticus avait eu raison de relever la singularité de l'ordre de mission qui lui était proposé. En effet, immergé depuis toujours dans une doctrine de sauvegarde et d'accumulation des savoirs, le jeune technoprêtre ne pouvait qu'être secoué par une telle consigne. Mais il parvint à surmonter le choc intellectuel causé par la situation, et ce, avant que son propre esprit ne s'abîme dans une boucle de questionnements hasardeux. Par ailleurs, les Magos étaient réputés pour ne tolérer aucune contestation, aussi était-il sage de garder le silence.


« Bien. Je suis certain que tu te révéleras à la hauteur.

Rends-toi sur l'Anneau de Fer, et embarque à bord du Lex Machina. Des dispositions ont été prises.

Va, maintenant, ma créature. »


L'hologramme du système au deux soleils clignota avant de s'évanouir, les servo-crânes de nouveau actifs aux quatre coins de la pièce, ignorant déjà la présence d'Helveticus, à qui l’on venait de signifier son congé.

***


Image
Quelques heures plus tard, à bord du Lex Machina, en orbite.

Il n'avait fallu somme toute que quelques heures à Helveticus pour voyager jusqu'à l'Anneau de Fer, titanesque complexe spatioportuaire en orbite de la planète mère du Mechanicus. Le technoadepte avait rapidement pu localiser le quai de stationnement du Lex Machina, et s'y rendre sans encombre, hanté par ses réflexions concernant la nature de sa mission.

Le Lex Machina se révéla être une frégate, bâtiment de dimensions moyennes, aux systèmes de propulsion performants. D'après les données dont disposait Helveticus, le mastodonte d'acier mesurait tout de même près d'un kilomètre et demi de long, son équipage permanent comptant plus de 24 000 âmes.

Comme l'avait promis Matix, Helveticus était attendu. Un acolyte encapuchonné l'attendait au pont d'embarquement, qui l'invita à le suivre jusqu'à la passerelle de commandement. Circulant au sein des étroites coursives du vaisseau, Helveticus pouvait percevoir une certaine effervescence à bord, signe probable d'un appareillage prochain.


La passerelle de commandement faisait également l'objet d'une affluence certaine, mais une silhouette voûtée se tenait sur le pont supérieur, dominant les adeptes opérateurs qui allaient et venaient l'air affairé. La majorité de son corps était mécanique, et relativement lisse et enjolivée, son apparence courbée venant de la forme singulière de sa pièce bionique thoracique. Seul son crâne demeurait organique, bien que Matix puisse déceler plusieurs indices suggérant que la peau blafarde ne constituait qu'un écran. Congédiant l'appariteur anonyme d'un geste sec, le technoprêtre s'adressa à Matix :
"Soyez le bienvenu à bord du Lex Machina... Acolyte.

Je suis l'Adeptus Majoris Skeptis, coordinateur de cette mission d'escorte commerciale à destination du système d'Arak."

Image

Avatar du membre
Helveticus Matix
Messages : 19
Enregistré le : 08 juin 2018, 18:21

Re: [Helveticus Matix] Investigation

Message par Helveticus Matix » 16 déc. 2018, 18:07

Pour une meilleure lisibilité, il est conseillé de télécharger la police utilisée : http://www.fontpalace.com/font-details/Binary+CHR+BRK/
Bonne lecture :)
Helveticus enregistra les dernières informations du Magi. Il sentit une profonde satisfaction l'habiter lors que Matix le qualifia de "sa créature", mais n'en laissa rien paraître. L'adepte s'inclina et dit simplement :

Bien, Monseigneur, que l'Omnissiah soit avec vous///

Le jeune technoprêtre tourna les talon et quitta la pièce, bientôt suivi de son fidèle serviteur, MOC. S'il avait encore eu une bouche, un large sourire se serait dressé sur le visage de Helveticus.

Sans plus attendre Matix s'en alla rejoindre le transporteur le plus proche. Lorsque le serviteur conducteur lui demanda de régler le coût du voyage, l'adepte lui transmit la ligne de code sacrée démontrant la nature de sa mission ainsi que de la personne qui l'avait commandité. Les lettres MAGI---KRYPSTAESTREX raisonnèrent dans l'espace cybernétique du serviteur et la porte du transporteur s'ouvrit immédiatement. Le technoprêtre s'installa sur la banquette en métal inconfortable, puis s'endormit aussitôt, épuisé par l'entretien et la profusion d'émotions qu'il venait d'avoir.

Pendant son sommeil, Matix exécuta un grand nombre de mises à jour, redéfinissant sa propre identité ainsi que la valeur de sa personne. Il n'avait pas besoin d'attendre la fin des calculs pour définir l'importance de son être, de son existence, au sein l'Adeptus Mechanicus. Ce n'était plus sa vie qu'il avait entre ses mains, mais le résultat d'une expérience à long terme menée par un Magi en personne!

Certes, pour l'instant, il n'était qu'un amas de chair doté de quelques augmentations, mais les versets de l'Omnissiah n'expliquaient pas que /// CITATION //: La chair n'est que le fardeau de notre incompétence. Le gain du Savoir apporte la sagesse et se repaît du corps, grandissant notre être physique et spirituel./

Le destin de l'adepte était de s'arracher à ce fardeau pour s'élever toujours plus haut au sein du culte. Il n'est plus un simple numéro au sein de cet empire, il est promis à être un pilier de sa structure! L'acolyte rêva ainsi de grandeur pour toute la durée du voyage.

Helveticus ouvrit lentement les yeux. Petit à petit, ses implants corticaux le firent immerger de son sommeil, faisant un compte rendu de ses dernières mises à jour. L'acolyte cligna de son unique œil organique, son implant oculaire gauche clignotant à plusieurs reprises de sa lueur bleuté avant de se stabiliser. Comme d'habitude, une atroce douleur le tirailla aux endroits où les implants se greffaient dans la chair. Ses implants corticaux, son bionique respiratoire et son œil gauche lui conféraient continuellement une douleur à laquelle il avait finit par s'habituer, mais à chaque réveil, ils se transformaient en véritables dagues plantées dans son organisme. Combien de fois s'était-il réveillé dans un bain de sang, ses mouvements nocturnes ayant mis à mal ces jonctions pourtant solides, de ses greffes?

Après une rapide vérification, l'adepte se rassura de voir que seules quelques gouttes de sang et de pus tachaient son manteau cérémoniel, fort heureusement rouge. Helveticus eut une pensée pour les technoprêtres de Metalica portant des robes blanches immaculées. Combien de fois par jour devaient-ils entretenir leurs vêtements?

C'est seulement lorsque Matix vérifia l'heure qu'il fut prit d'une sursaut : cela faisait une heure qu'il était arrivé à destination! Le serviteur conducteur n'avait qu'une seule fonction : conduire à destination et faire payer, il n'était absolument pas qualifié pour réveiller ses voyageurs. L'un d'entres resta même plusieurs jours en stand-by, marqué comme occupé, alors que son client était lentement mort à l'arrière, étouffé par une fuite de gaz mortel. Malgré ses supplications, le conducteur ne lui fut d'aucune assistance.

Agacé, l'acolyte sortit du transporteur et courut vers les quais pour aller rejoindre le Lex Machina, diffusant sa ligne de code sacrée à chaque contrôle. Il prit cependant le temps de reprendre son souffle avant de rejoindre la passerelle de commandement, préférant éviter d'apparaître devant le coordinateur comme un sac de sueur épuisé.

Helveticus fut accueilli par Majoris Skeptis, un Adeptus fortement augmenté d'un attirail de très belle manufacture. Son visage n'était qu'un masque de chair derrière laquelle devait grouiller une infinité de petits mécanismes subtils. Cet Adeptus ne s'était pas contenté de se détacher de son enveloppe charnelle, il l'utilisait aussi comme un masque, comme un soldat revêtant la peau de son ennemi xenos après une bataille. Cette perspective amusa l'acolyte.

Malgré tout, Matix n'apprécia guère la courte pause marquée par Majoris avant de l'appeler acolyte. Se moquait-il de lui et de son titre? l'adepte en était convaincu et n'apprécia guère cette crise d'autorité.


Merci de votre accueil, Adeptus Majoris. Comme vous le savez, j'ai été chargé d'une mission de la plus haute importance par le Magi Kryptaestrex Matix

Pour appuyer ses paroles, Helveticus diffusa la ligne de code sacrée dans la cybersphère autour de lui. L'acolyte resta cependant courtois et, bien qu'il s'était empressé d'exposer la nature de sa présence, il ne souhaitait pas passer pour quelqu'un d'arrogant.

Quand pourrons-nous quitter les quais pour le système d'Arak? Pour ma part, je suis prêt à partir quand vous le souhaitez.
Image Helveticus Matix, Voie du Technoprêtre
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 8 | Int 9 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 9 | Foi | Psy | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: wiki/index.php/Fiche_Helveticus_Matix

Répondre