[Validé] L'acolyte Wilhelm von Tugendhaft

Répondre
Avatar du membre
Wilhelm von Tugendhaft
Messages : 3
Enregistré le : 28 juin 2018, 14:52

[Validé] L'acolyte Wilhelm von Tugendhaft

Message par Wilhelm von Tugendhaft » 30 juin 2018, 18:38

Nom et Prénom: Wilhelm Von tugendhaft
Sexe: Masculin
Age: 24 ans
Race: humain
Carrière: acolyte
Lieu/ville de départ: segmentum solar
Fréquence de jeu: 2 ou 3 fois par semaine
Profil: FOR 8 / END 8 / HAB 8 / CHAR 8 / INT 9 / INI 9 / ATT 9 / PAR 9 / TIR 8 / FOI NaN / PSY NaN / NA 1 / PV 60/60 (aucun bonus/malus de compétences ou venant de mon équipement ne s'y trouve, uniquement les PC gratuits)

Description physique : Comme tous les von Tugendhaft j'ai des yeux bleus, des longs cheveux blonds et lisses, que je laisse détachés, et je suis de grande taille. Tous les peintres passant à la cour de mon père m'affirmaient qu'il était "un plaisir de peindre un homme aussi beau". C'était bien entendu pour me flatter et ainsi s'attirer mes bonnes faveurs. Mais il semblerait qu'ils ne mentaient pas totalement, même selon certain de mes frères j'étais, à leur grand regret, le plus beau de nous sept. Il faut admettre que les magnifiques tenues de ma sœur Alina sublimaient mes traits.

Mais depuis ce malheureux événement durant lequel mon frère Heinrich me tendit une embuscade je porte une grande cicatrice à la joue gauche, et malgré mes longs cheveux l'on peut parfois apercevoir que le coup de feu m'ayant laissé cette cicatrice m'as aussi déchirer le lobe de l'oreille gauche. Parlant de cicatrice j'en ai aussi une sur le tibia gauche et une sur le bras droit. Toutes proviennent de mon frère. Mais en ce jour je fus blessé, lui fut humilié…

Mais revenons en à mon aspect. Je ne suis pas très musclé. Mais je ne suis pas dépourvu de muscle pour autant. S’il le faut je saurais user de ma force, de même je saurais user de mon agilité.

De toutes façons ce n'est pas comme si j'allais afficher ces cicatrices ou ma carrure. Ma longue bure noir marqué du signe de l'ordo hereticus au niveau du cœur ne les laisse pas être vus. Tandis que mon grand chapeau noir cache mon regard qui selon certain affiche toute la haine et le dédain que je porte aux hérétiques et aux ennemis de l'empereur-dieu, ainsi que mon air sévère qui montre ma fierté d'être l'acolyte de l'inquisiteur Hamaet et ma volonté d'être bientôt jugé apte à devenir un agent du trône.

Je porte toujours au flanc gauche le lectio divinatus et de ma main droite je suis prêt à saisir mon pistolet laser, frappé des symboles de l'inquisition et de l'imperium de l'humanité, ou mon épée tronçonneuse, elle aussi frappé de ces symboles. Je porte d’ailleurs, sûrement par habitude, mon alliance, souvenir de l’époque où j’étais un jeune prince destiné à devenir souverain.
Description psychologique : J’étais décris par mes deux derniers frères comme froid et antipathique. Il faut dire que je n'ai pas été plus triste que ça quand trois de mes frères se sont faits démembrés sous mes yeux, il faut tout de même remarquer qu'il n'en a pas été de même lorsque le quatrième frère, Friedrich, m'accompagnant sur le champ de bataille fut décapité par l'un de ces sur-hommes répugnants. Ce jour là je perdis quatre frères mais seul la mort du plus jeune d'entre eux me toucha, je peux donc comprendre ce qu'ils veulent dire par froid.

De même je parais maintenant monstrueux selon certains chroniqueurs venus interroger mon maître. Moi qui adorais les chroniqueurs dans ma jeunesse plus particulièrement le très comique karkasy qui me faisait rire avec ses vers, j’appris à me méfier d’eux, qui sont près à tout pour une anecdote croustillante. Je me souviens aussi que dans ma jeunesse mon tuteur me félicitait pour ma piété, mon sens de l'honneur ainsi que pour ma grande loyauté. Quand à mon maître d'arme il félicitait ma fougue et mon entrain dans mes leçons.
Certains me qualifient aussi de nostalgique car je porte toujours à l’annulaire mon alliance, seul objet me remémorant mon passé en tant que prince.
Cependant après les événements de l'incursion démoniaque et de ces space marins répandant la mort, il semblerait que je me méfie de tout... On pourrait donc m'appeller un paranoïaque mais moi je pense que tout bon inquisiteur ne doit avoir confiance qu'en ses compagnons d'armes, l'ecclésiarchie, et, si tel personne existe, les personnes ayant prouvé leur catégorique obéissance à l’empereur et à ses lois. Cependant il ne faut pas nier que même les plus pieux d’entre nous ne sont pas sans faille, et même l’homme le plus saint de l’imperium peut devenir en un jour, un ennemi fatal de l’empereur-dieu. Il est donc de mon devoir de me méfier de tous les signes de corruptions.

Étant sous les ordre de l’inquisiteur Hamaet je sers l’ordo hereticus mais dès mon indépendance acquise, je m’orienterai vers l’ordo malleus. Il existe aussi plusieurs classes d’inquisiteur personnellement l’idéologie à laquelle j’adhère le plus est le puritanisme mono-dirigeant, je suis contre l’usage de l’hérésie pour vaincre l’hérésie, et il me semble évident que les humains doivent régner en seuls maîtres dans la galaxie.
Alignement : loyal mauvais
Historique : Ma jeunesse se déroula sur Honoris Prime, un monde féodal dans le segmentum obscurus. J'étais le premier des sept fils du gouverneur planétaire.

Je ne me souviens que de quelques événements de cette ancienne vie, comme ce jour durant lequel mes frères décidèrent de m’attaquer en traître. En tant que futur roi j’avais été privilégié et la jalousie naquit dans leurs cœurs, mais ce privilège dans mon éducation, et mon entraînement aux armes me permis de me sortir de ce combat avec quelques blessures et de les laisser dépouillés de leur honneur. ils n’avaient pourtant pas à se plaindre car ils auraient pu naître filles comme nos deux sœurs qui n’ont pu apprendre qu’à broder et à correspondre à ce qu’on attendait d’une femme de la cour, et bien que les vêtements brodés par notre sœur Alina furent magnifiques, une vie à passée broder n’est pas palpitante.

Mon père privilégia aussi mon mariage. Ainsi il m’accorda le meilleur parti, la fille d’un riche comte, vieil ami de mon père. Il sembla que mes frères bouillaient intérieurement de me voir marié. Le fait que ma femme fut non seulement magnifique mais aussi doté d’un grand esprit n’arrangea en rien leur colère.

Je me souviens aussi de ce qui m’as poussé à m’engager sur la voie de l’inquisiteur. J’approchais de mes 22 ans et l’on nous signala une attaque d’étranges diablotins écarlates. Il s’agissait en fait de démons mineurs de khorne. À l’époque nous ne savions rien des expressions « incursion démoniaque » et « démons de khorne », nous pensions donc qu’un petit contingent de soldats d’élite et cinq héritiers de la famille royale à leur tête suffiraient à écraser la vermine.

Mais pour un monde ayant à peine découvert la poudre, il n’y as rien de plus terrible que des démons, qui, afin de satisfaire leur soif de sang, sont prêt à verser le leur abondamment. Notre contingent se fit donc mettre en pièces et les frères qui m’accompagnaient trouvèrent la mort. Seul un survécu avec moi, Friedrich, le seul pour qui j’avais un minimum de sympathie, il ne tarda pas à rejoindre les autres quand nos renforts, formés d’une escouade d’assaut space marins arriva. Ils venaient d’un chapitre nommé les « Carmine knights », notre planète n'était pas très éloigné de leur monde chapitral et la majorité des hommes prélevés par la dîme imperial leur était destinée. Ce chapitre est un chapitre successeur aux blood angels et comme ces derniers il souffre de la « soif rouge » ainsi que de la « rage noire ». À l’époque je ne connaissais pas cela, je fut donc horrifié de voir ce « sur-homme » en armure magnifiquement ornée se repaître de la jambe d’un de ses frère d’arme et sauter à la gorge de mon frère alors que nous nous approchions calmement. Alors que je pensais que mes jours étaient comptés un chapelain vint exécuter cette bête en armure carmin et or. Ce spectacle m'ouvrit les yeux, alors que la bête agonisait je réalisai que la souillure du chaos est tapis au fond de chacun de nous. L'histoire du primarque Lorgar me vint immédiatement en tête, l'homme qui rédigea le lectio divinatus devenu en un jour un ennemi de l'empereur, cette histoire démontre bien cette thèse.

Je soumis alors à la torture certains survivants de cette ville afin de débusquer les hérétiques, il était évident que certains d’entre eux mentaient pour mettre fin aux douleurs atroces causés par les sévices de mon geôlier, mais nous ne pouvions pas prendre le risque qu’un incident tel se reproduisit.

Arriva ensuite le maître Hamaet, il posa des question à l’ensemble de la famille royale. Personnellement je répondit à ses questions avec une assurance et une détermination qui le surprirent. Il continua alors son interrogatoire, me posa des question sur l’hérésie et sur les traîtres. Et toujours je répondais avec la même assurance. Il décela dans mes yeux ce qu’il appel « la haine de l’inquisiteur », cette formulation pouvant paraître ridicule au premier abord désigne en fait ce que cherche tout inquisiteur en quête d’un apprenti, quelqu’un de pieu qui hait les hérétiques, et qui voue à l’empereur une confiance aveugle.

Il choisi donc de me prendre pour acolyte, mon père fut tétanisé par la nouvelle et sur son visage on pouvait lire tout l’effroi d’un père qui venait de perdre quatres fils et à qui on annonçait qu’il allait en perdre un cinquième. Ma femme aussi fut horrifiée par la nouvelle, mais je me disais que je purgerais l’impureté des ennemis de l’imperium et cette seule pensée suffisait à me faire oublier ma vie de prince. c’est donc à vingt-deux ans que je fus recruté par l’inquisition.

Le maître Hamaet m’appris donc tous ce qu’il fallait pour devenir un inquisiteur digne de ce nom, de la torture au combat en passant par le commandement et le jugement. J’eus souvent l’occasion de m’essayer à toutes ces pratiques, et il me sembla que que mon maître, étant un inquisiteur de l’ordo hereticus, favorisa les talents nécessaires à cet ordo comme l’enquête ou la torture. Je me découvris accessoirement un certain plaisir à poser la question. Il me jugea donc apte à me débrouiller seul mais je dois encore faire mes preuves et montrer que je ne reculerais devant rien pour servir l’empereur.

Aujourd’hui, du haut de mes 24 ans, je ne pense plus à cette ancienne vie. Mon seul objectif est de purger la souillure et de brûler les hérétiques.

Compétences :
• Alphabétisation
• Enquête
• Sens du détail
• Torture
• Vigilance
• Violence forcenée

Bourse: 100 trône gelt || Autres :
Inventaire:
Pistolet laser
Épée tronçonneuse
lectio divinatus
Peau synthétique
Trousse d’excruciateur
Tablette de données
Nécessaire d’écriture

Autres:


Empereur-dieu : 20


Code pour fiche

Code : Tout sélectionner

<p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;">Informations générales sur le personnage :</p>


{| class="wikitable" style="text-align: center; margin: auto; width: auto" 
! <b>Nom et Prénom:</b>
| Wilhelm Von tugendhaft
| rowspan="8" | 
|-
! <b>Âge:</b>
| 24 ans
|-
! <b>Sexe:</b>
| Masculin
|-
! <b>Race:</b>
| humain
|-
! <b>Carrière:</b>
| inquisiteur
|-
! <b>Lieu de départ:</b>
| segmentum solar
|-
! <b>Fréquence de jeu:</b>
| 2 ou 3 fois par semaine
|-
! <b>MJ:</b>
| à compléter
|}


[[Fichier:barre1.jpg|center]]


{| class="wikitable" style="text-align: center; margin: auto; width: auto" 
! Nom de la ligne
! FOR
! END
! HAB
! CHAR
! INT
! INI
! ATT
! PAR
! TIR
! FOI
! PSY
! NA
! PV
|-
! Profil de départ (+4 PC initiaux)
| 8
| 8
| 8
| 8
| 9
| 9
| 9
| 9
| 8
| NaN
| NaN
| 1
| 60/60
|-
! Profil actuel
| 8
| 8
| 8
| 8
| 9
| 9
| 9
| 9
| 8
| NaN
| NaN
| 1
| 60/60
|-
! Améliorations restantes à acquérir pour level up (déjà acquis/à acquérir)
| colspan="13" | à remplir par le MJ
|-
|}


{| class="wikitable" style="text-align: center; margin: auto; width: auto" 
! XP disponible:
| 0
|-
! PC dépensés:
| 4
|}


----
[[Fichier:barre2.jpg|left]]
<p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;">Description physique :</p>
 
	Comme tous les von Tugendhaft j'ai des yeux bleus, des longs cheveux blonds et lisses, que je laisse détachés, et je suis de grande taille. Tous les peintres passant à la cour de mon père m'affirmaient qu'il était "un plaisir de peindre un homme aussi beau". C'était bien entendu pour me flatter et ainsi s'attirer mes bonnes faveurs. Mais il semblerait qu'ils ne mentaient pas totalement, même selon certain de mes frères j'étais, à leur grand regret, le plus beau de nous sept. Il faut admettre que les magnifiques tenues de ma sœur Alina sublimaient mes traits.

	Mais depuis ce malheureux événement durant lequel mon frère Heinrich me tendit une embuscade je porte une grande cicatrice à la joue gauche, et malgré mes longs cheveux l'on peut parfois apercevoir que le coup de feu m'ayant laissé cette cicatrice m'as aussi déchirer le lobe de l'oreille gauche. Parlant de cicatrice j'en ai aussi une sur le tibia gauche et une sur le bras droit. Toutes proviennent de mon frère. Mais en ce jour je fus blessé, lui fut humilié…

	Mais revenons en à mon aspect. Je ne suis pas très musclé. Mais je ne suis pas dépourvu de muscle pour autant. S’il le faut je saurais user de ma force, de même je saurais user de mon agilité.

	De toutes façons ce n'est pas comme si j'allais afficher ces cicatrices ou ma carrure. Ma longue bure noir marqué du signe de l'ordo hereticus au niveau du cœur ne les laisse pas être vus. Tandis que mon grand chapeau noir cache mon regard qui selon certain affiche toute la haine et le dédain que je porte aux hérétiques et aux ennemis de l'empereur-dieu, ainsi que mon air sévère qui montre ma fierté d'être l'acolyte de l'inquisiteur Hamaet et ma volonté d'être bientôt jugé apte à devenir un agent du trône.

	Je porte toujours au flanc gauche le lectio divinatus et de ma main droite je suis prêt à saisir mon pistolet laser, frappé des symboles de l'inquisition et de l'imperium de l'humanité, ou mon épée, elle aussi frappé de ces symboles. Je porte d’ailleurs, sûrement par habitude, mon alliance, souvenir de l’époque où j’étais un jeune prince destiné à devenir souverain.
 
 
<p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;">Description psychologique :</p>
 
	J’étais décris par mes deux derniers frères comme froid et antipathique. Il faut dire que je n'ai pas été plus triste que ça quand trois de mes frères se sont faits démembrés sous mes yeux, il faut tout de même remarquer qu'il n'en a pas été de même lorsque le quatrième frère, Friedrich, m'accompagnant sur le champ de bataille fut décapité par l'un de ces sur-hommes répugnants. Ce jour là je perdit quatre frères mais seul la mort du plus jeune d'entre eux me toucha, je peux donc comprendre ce qu'ils veulent dire par froid.

	De même je parais maintenant monstrueux selon certains chroniqueurs venus interroger mon maître. Moi qui adorais les chroniqueurs dans ma jeunesse plus particulièrement le très comique karkasy qui me faisait rire avec ses vers, j’appris à me méfier d’eux qui sont près à tout pour une anecdote croustillante. Je me souviens aussi que dans ma jeunesse mon tuteur me félicitait pour ma piété, mon sens de l'honneur ainsi que pour ma grande loyauté. Quand à mon maître d'arme il félicitait ma fougue et mon entrain dans mes leçons.
	Certains me qualifient aussi de nostalgique car je porte toujours à l’annulaire mon alliance, seul objet me remémorant mon passé en tant que prince.
	Cependant après les événements de l'incursion démoniaque et de ces space marins répandant la mort, il semblerait que je me méfie de tout... D'autres m'appelleraient un paranoïaque mais moi je pense que tout bon inquisiteur ne doit avoir confiance qu'en ses compagnons d'armes, l'ecclésiarchie et, si tel personne existe, les personnes ayant prouvé leur catégorique obéissance à l’empereur et à ses lois. Cependant il ne faut pas nier que même les plus pieux d’entre nous ne sont pas sans faille, et même l’homme le plus saint de l’imperium peut devenir en un jour, un ennemi fatal de l’empereur-dieu. Il est donc de mon devoir de me méfier de tous les signes de corruptions.

	Étant sous les ordre de l’inquisiteur Hamaet je sers l’ordo hereticus mais dès mon indépendance acquise, je m’orienterai vers l’ordo malleus. Il existe aussi plusieurs classes d’inquisiteur personnellement l’idéologie à laquelle j’adhère le plus est le puritanisme mono-dirigeant, je suis contre l’usage de l’hérésie pour vaincre l’hérésie, et il me semble évident que les humains doivent régner en seuls maîtres dans la galaxie.
 
<b><u>Alignement :</u></b> loyal mauvais
 
 
<p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;">Historique du personnage :</p>
 
	Je ne me souviens que de quelques événements de mon ancienne vie, comme ce jour durant lequel mes frères décidèrent de m’attaquer en traître. En tant que futur roi j’avais été privilégié et la jalousie naquit dans leurs cœurs, mais ce privilège dans mon éducation, et mon entraînement aux armes me permis de me sortir de ce combat avec quelques blessures et de les laisser dépouillés de leur honneur. ils n’avaient pourtant pas à se plaindre car ils auraient pu naître fille comme nos deux sœurs qui n’ont pu apprendre qu’à broder et à correspondre à ce qu’on attendait d’une femme de la cour, et bien que les vêtements brodés par notre sœur Alina furent magnifiques, une vie à passée broder n’est pas palpitante.

	Mon père privilégia aussi mon mariage. Ainsi il m’accorda le meilleur parti, la fille d’un riche comte, vieil ami de mon père. Il sembla que mes frères bouillaient intérieurement de me voir marié. Le fait que ma femme fut non seulement magnifique mais aussi doté d’un grand esprit n’arrangea en rien leur colère. 

	Je me souviens aussi de ce qui m’as poussé à m’engager sur la voie de l’inquisiteur. j’approchais de mes 22 ans et l’on nous signala une attaque d’étranges diablotins écarlates. Il s’agissait en fait de démons mineurs de khorne. À l’époque nous ne savions rien des expressions « incursion démoniaque » et « démons de khorne », nous pensions donc qu’un petit contingent de soldats d’élite et cinq héritiers du la famille royale à leur tête suffiraient à écraser la vermine.

	Mais pour un monde ayant à peine découvert la poudre, il n’y as rien de plus terrible que des démons de khorne, qui, afin de satisfaire leur soif de sang, sont prêt à verser le leur abondamment. Notre contingent se fit donc mettre en pièces et les frères qui m’accompagnaient trouvèrent la mort. Seul un survécu avec moi, Friedrich, le seul pour qui j’avais un minimum de sympathie, il ne tarda pas à rejoindre les autres quand nos renforts, formés d’une escouade d’assaut space marins arriva. Ils venaient d’un chapitre nommé les « Carmine knights », notre planète n'était pas très éloigné de leur monde chapitral. Ce chapitre est un chapitre successeur aux blood angels et comme ces derniers il souffre de la « soif rouge » ainsi que de la « rage noire ». À l’époque je ne connaissais pas cela, je fut donc horrifié de voir ce « sur-homme » en armure magnifiquement ornée se repaître de la jambe d’un de ses frère d’arme et sauter à la gorge de mon frère alors que nous nous approchions calmement. alors que je pensais que mes jours étaient comptés un chapelain vint exécuter cette bête en armure carmin et or, ce spectacle m'ouvrit les yeux, alors que la bête agonisait je réalisai que la souillure du chaos est tapis au fond de chacun de nous. L'histoire  du primarque Lorgar me vint immédiatement en tête, l'homme qui rédigea le lectio divinatus devenu en un jour un ennemi de l'empereur, cette histoire démontre bien cette thèse.

	Je soumis alors à la torture certains survivants de cette ville afin de débusquer les hérétiques, il était évident que certains d’entre eux mentaient pour mettre fin aux douleurs atroces causés par les sévices de mon geôlier, mais nous ne pouvions pas prendre le risque qu’un incident tel se reproduisit.

	Arriva ensuite le maître Hamaet, il posa des question à l’ensemble de la famille royale. Personnellement je répondit à ses questions avec une assurance et une détermination qui le surprirent. Il continua alors son interrogatoire, me posa des question sur l’hérésie et sur les traîtres. Et toujours je répondais avec la même assurance. Il décela dans mes yeux ce qu’il appel « la haine de l’inquisiteur », cette formulation pouvant paraître ridicule au premier abord désigne en fait ce que cherche tout inquisiteur en quête d’un apprenti, quelqu’un de pieu qui hait les hérétiques, et qui voue à l’empereur une confiance aveugle.

	Il choisi donc de me prendre pour acolyte, mon père fut tétanisé par la nouvelle et sur son visage on pouvait lire tout l’effroi d’un père qui venait de perdre trois fils et à qui on annonçait qu’il allait en perdre un quatrième. Ma femme aussi fut horrifiée par la nouvelle, mais je me disais que je purgerais l’impureté des ennemis de l’imperium et cette seule pensée suffisait à me faire oublier ma vie de prince. c’est donc à vingt-deux ans que je fus recruté par l’inquisition.

	Le maître Hamaet m’appris donc tous ce qu’il fallait pour devenir un inquisiteur digne de ce nom, de la torture au combat en passant par le commandement et le jugement, j’eus souvent l’occasion de m’essayer à toutes ces pratiques, et il me sembla que que mon maître, étant un inquisiteur de l’ordo hereticus, favorisa les talents nécessaires à cet ordo comme l’enquête ou la torture. Je me découvris accessoirement un certain plaisir à poser la question. Il me jugea donc apte à me débrouiller seul mais je dois encore faire mes preuves et montrer que je ne reculerais devant rien pour servir l’empereur.

	Aujourd’hui, du haut de mes 24 ans, je ne pense plus à cette ancienne vie. Mon seul objectif est de purger la souillure et de brûler les hérétiques. 
 
 

----
 
[[Fichier:barre4.jpg|right]]
  <p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;">Compétences :</p>
		
*  <b>Alphabétisation</b> : Votre personnage est capable de lire et d'écrire les langages utilisant l'alphabet, si bien entendu il comprend ce langage (pour cela, il devra posséder la compétence «langue étrangère» pour ce langage. A l'inverse, s'il ne possède que la compétence «langue étrangère» il le comprendra, le parlera mais ne sera ni capable de le lire ni de l'écrire). Dans le RP, pour des raisons purement pratiques on considère que le bas gothique est le langage par défaut, mais dans certaines situations, le MJ pourra tenir compte de ces différences de langage.
		
*  <b>Enquête</b> : La compétence Enquête permet de dénicher des rumeurs, secrets et informations protégées en posant des questions, en payant des tournées, mais également en observant et en écoutant. Il y a deux façons d’utiliser cette compétence. La première, la plus répandue, consiste à réunir des informations sur la situation locale. Un test couronné de succès révèle les grandes lignes, le niveau de détail et la qualité des informations se resserrant selon le nombre de degrés de réussite obtenus. Mais Enquête peut également être utilisée sur le principe d’une compétence d’investigation, lorsque vous cherchez un fait ou renseignement précis.
		
*  <b>Sens du détail</b> : Votre personnage a un sens aiguisé du détail. Il ajoute un bonus de +1 sur ses test de recherche afin de trouver quelque chose de dissimulé: un interrupteur caché, un passage secret, un ouvrage particulier dans une bibliothèque, etc.
		
*  <b>Torture</b> :  Votre personnage est expérimenté dans l'art de l'interrogation et spécialement dans l'application soigneuse de souffrances destinées à encourager la victime à parler, sans lui infliger de dommage fatal. Il bénéficie d'un bonus de +1 pour tous les tests visant à faire parler, avouer une personne en usant de ce genre de technique.
		
*  <b>Vigilance</b> : La compétence Vigilance permet de déceler les dangers cachés et de remarquer de menus détails. Elle permet entre autres de repérer les embuscades, de détecter les pièges et de distinguer toute menace planant sur vous et vos alliés. Elle ne découle pas d’un seul sens, mais fait appel à chacun d’entre eux ; on peut en quelque sorte la comparer au sixième sens.
		
*  <b>Violence forcenée</b> : Votre personnage est mentalement instable et est enclin à des accès de violence aveugle quand il est en situation de combat, ce qui le rend sujet à la frénésie: Il ajoute un bonus de +1D10 points de dégâts supplémentaires lorsqu'il touche son adversaire, mais en contrepartie, ivre de fureur il ne prend plus la peine de se protéger (Il ne peut plus faire de parade!)


----

[[Fichier:barre3.jpg|center]]

<p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;">Inventaires et biens du personnage:</p>

{| class="wikitable" style="text-align: center; margin: auto; width: auto" 
! <b>Porte-feuille:</b>
| 100 trône gelt
|-
|}


{| class="wikitable" style="text-align: center; margin: auto; width: auto" 
! colspan="3" | <b>Inventaire</b>
|-
| <b>Pistolet laser</b>
| 25+1d10 dégâts; 30m
| 
|-
| <b>Épée tronçonneuse</b>
| 20+1d6 dégâts; parade 15
| Autres
|-
	
| colspan="3" | <b>lectio divinatus</b>
|-

| colspan="3" | <b>Trousse d’excruciateur</b>
|-

| colspan="3" | <b>Tablette de données</b>
|-

| colspan="3" | <b>Nécessaire d’écriture</b>
|-
	
| colspan="3" | <b>Peau synthétique</b>
|-
|}


{| class="wikitable" style="text-align: center; margin: auto; width: auto" 
! colspan="2" | <b>Pouvoirs psychiques</b>
|-
|} 
 
= Parcours =
 
==Quêtes accomplies==
 
Nom + lien + récompenses obtenues
 
== Classes acquises ==
 
== Carrière et classe en cours d'apprentissage==
 
<b>Carrière :</b> inquisiteur


<b>Classe actuelle :</b> acolyte
 
== Dévotion religieuse ==

{| class="wikitable" style="text-align: center; margin: auto; width: auto" 
! Dieu
! Points de dévotions disponibles
! Points de dévotions dépensés
|-

| <b>Empereur-dieu</b>
| 20
| 0
|-
|} 
 
= Autres =
 

Modifié en dernier par Wilhelm von Tugendhaft le 12 août 2018, 15:02, modifié 1 fois.
Wilhelm Von tugendhaft, inquisiteur
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 8 | Int 9 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 8 | Foi NaN | Psy NaN | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: wiki/index.php/Fiche_Wilhelm_Von_tugendhaft

Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Site Admin
Messages : 119
Enregistré le : 15 févr. 2018, 22:20

Re: L'acolyte Wilhelm von Tugendhaft

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 22 juil. 2018, 10:34

Bonjour,

Désolé pour le délai, avec les vacances et comme l'équipe est encore petite, on est un peu au ralenti ^^

Ta fiche est presque correcte, il te manque un PC (tu as droit à 4 PC gratuits à la création, je n'en vois que 3 dans ton profil).

Quoi qu'il en soit, je l'ai transférée sur le wiki, voici l'adresse à mettre dans ta signature : wiki/index.php/Fiche_Wilhelm_Von_tugendhaft

N'oublie pas de te trouver un avatar représentatif :) et de me contacter avec le PC manquant, que j'édite ta fiche (tu devras mettre à jour ta signature aussi, du coup)

Sinon, comme je l'ai dit plus haut, c'est un peu plus difficile d'être mjité en ce moment. Néanmoins, tu as malgré tout la possibilité de jouer en RP libre :
wiki/index.php/RP_libre

Ce qui te permettra de RP, de progresser, le tout sans MJ et en attendant que l'été passe ou que les disponibilités de l'équipe soient plus développées :)

Si tu as des questions, n'hésite pas à nous contacter ; bon jeu ! :)
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon bureau t'est ouvert...
Envie de perdre le peu de raisons qu'il vous reste sur Warforum JDR ? Cliquez donc ..

Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Avatar du membre
Wilhelm von Tugendhaft
Messages : 3
Enregistré le : 28 juin 2018, 14:52

Re: [Validé] L'acolyte Wilhelm von Tugendhaft

Message par Wilhelm von Tugendhaft » 12 août 2018, 15:43

Bonjour,
Je comprends, moi même ai été indisponible pendant une certaine période. Désolé je n'ai vu le sujet des indisponibilités qu'à mon retour...

J'ai modifié ma fiche ainsi que ma signature et ai rajouté le PC manquant.

En ce qui concerne l'avatar je ne trouve rien et mes compétences de dessin pour le moins médiocre ne me permettent pas de m'en faire un, mais je vais continuer à chercher.

Merci beaucoup à toi, et bon mjitage.
Wilhelm Von tugendhaft, inquisiteur
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 8 | Int 9 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 8 | Foi NaN | Psy NaN | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: wiki/index.php/Fiche_Wilhelm_Von_tugendhaft

Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Site Admin
Messages : 119
Enregistré le : 15 févr. 2018, 22:20

Re: [Validé] L'acolyte Wilhelm von Tugendhaft

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 12 août 2018, 18:48

Parfait, j'ai mis à jour ta fiche pour la correction ;)
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon bureau t'est ouvert...
Envie de perdre le peu de raisons qu'il vous reste sur Warforum JDR ? Cliquez donc ..

Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Répondre