[Validé]Fubuki Fuyumi... la fugueuse de Terra

Répondre
Avatar du membre
Fubuki Fuyumi
Messages : 12
Enregistré le : 27 juin 2018, 13:31

[Validé]Fubuki Fuyumi... la fugueuse de Terra

Message par Fubuki Fuyumi » 28 juin 2018, 11:54

Nom et Prénom: Fubuki Fuyumi
Sexe: Féminin
Age: 20 ans
Race: Humaine
Carrière: Néophyte
Lieu/ville de départ: Segmentum Obscurus
Fréquence de jeu: 1 fois par jour
Profil: FOR 8 / END 8 / HAB 8 / CHAR 9 / INT 9 / INI 8 / ATT 8 / PAR 8 / TIR 8 / FOI / PSY 9 / NA 1 / PV 60/60 (aucun bonus/malus de compétences ou venant de mon équipement ne s'y trouve, uniquement les PC gratuits)

Description physique : Vous connaissez le terme de « vallée dérangeante » ? C'est une ancienne expression qui était encore courante dans l'ancienne Terra, alors que les robots étaient encore utilisés, avant la révolte de l'homme de fer. Ça veut dire qu'à force qu'un robot ressemble trop à un humain, la moindre petite imperfection deviendra de plus en plus monstrueuse et sautent aux yeux. Disons que je suis un peu dans ce style-là. Possédant un visage fin en forme de losange partant en pointe vers le menton, un petit nez tout aussi fin et légèrement relevé, des lèvres minces... tout cet ensemble est assez vite contrasté par mes yeux un peu plus grand que la moyenne et démontrant une lueur violette trahissant très vite des implants technologiques... mon père savait que j'adorais le violet... mais j'aurais peut-être dû lui dire de se calmer car il en a aussi mis sur mes cheveux et mes lèvres. Néanmoins, malgré que ce visage d'une rare beauté et sans aucune imperfection face chavirer de loin le moindre coeur... de près les gens déchante vite. Pas parce que c'est une illusion et que je suis moche... non... simplement que c'est bien trop parfait. Aucune variation de couleur de peau, cette dernière lisse comme jamais possédant un grain parfait symétrique pour les plus observateur. Des cheveux violets synthétique et des yeux qui ne clignent jamais et un regard bien trop vif faisant penser à une matrice de visée. Vous comprendrez vite que les gens deviennent assez mal à l'aise une fois à mon contacte et je les comprends très vite.

Le reste de mon corps est dans ce même style de perfection trop poussé, certes très attirante et très belle... mais tout autant très dérangeante voir repoussante pour les plus sensibles. Un corps tout aussi fin, une poitrine ferme ronde, légèrement plus grosse que la moyenne. Des jambes et des bras élancés avec des pieds et des mains fins.

Tout cela est faux, tout ce corps est faux, à part mon cerveau, je n'ai rien de vivant, juste un corps reconstruit par mon père noble de Terra qui avait de très bon lien avec le mechanicum de Mars. Et même si en apparence l'illusion est efficace, très vite, certains détails deviennent troublant... c'est pour cela que je parle de vallée dérangeante. Même si personne n'imagine être en fait devant un cyborg intégrale... de quoi rendre jaloux de nombreux adepte du culte. Mais il ne faut pas se leurrer, mon corps est uniquement esthétique, il n'apporte rien autre que des bonus qui vont de pair avec un tel attirail. Pas de canon caché dans le bras ou de lance missile dans le dos... chose une reproduction d'un corps humains pour cacher un incident.

Mon corps produit une chaleur naturelle qui permet de ne pas être trahi lors d'un contacte physique... enfin en partie car, il y a bien d'autres chose qui le feront. Sur la totalité de mon corps se trouve divers interrupteurs cachés sous la peau qui, une fois activé, révèleront alors une séparation a certain endroit de mon corps, ou des compartiments, qui ensuite doivent être ouvert ou séparer manuellement. Tout ce système me permet de m'entretenir moi-même.... Car il est bien plus simple de se réparer l'épaule droite quand on peut la manipuler à bout de doigt devant soit sans aucune gêne. Mais cela pose problème quand quelqu'un m'attrape et réussis à appuyer sur un de ses boutons caché. Néanmoins cela arrive rarement si la personne n'est pas au courant, car ceux m'ayant confectionné ont réussis à les mettre dans des endroits demandant à être précis, et pas juste le faire par erreur... même si c'est déjà arriver dans d'embarrassante situation.

Néanmoins, au niveau de mon accoutrement, je ne suis pas du genre à faire très attention. Je ne ressens plus le froid ou la chaleur à cause de mes conditions je n'ai donc plus vraiment besoin de m'adapter. Il m'arrive de le faire pour ne pas éveiller les soupçons, mais généralement je me concentre juste pour ne pas paraitre indécente et ne pas gêner mes mouvements. Un pantalon et une chemise suffisent... pas besoin de chaussure non plus. Par ailleurs, je préfère porter des vêtements légers pour garder accès rapidement à mon corps en cas de réparation d'urgence.
Description psychologique : Je parais le plus souvent inexpressive... non pas que mon visage ne peut plus afficher des émotions, bien au contraire, mais ne plus ressentir toutes les petites sensations physiques de tous les jours changent bien la façon de voir les choses. De ce fait, les émotions affichées seront surtout mental et je n'aime pas vraiment trop le faire. Je ne suis plus à l'abri dans mon palais protégé par papa est sa garde... le moindre instant de faiblesse me serait très dommageable. Alors même si je ne peux pas être stoïque en permanence, je ferais le plus possible en sorte de faire croire que je contrôle la situation, par l'humour ou en me rassurant comme un parent le ferais avec son enfant. Espoir et Foi sont ce qui me permet de survivre.

La foi envers notre empereur est indélébile... malgré être traqué par ses représentantes de la sainte inquisition. Je sais que je n'ai rien fait de mal envers l'Imperium et que quoi qu'il arrive, l'Empereur dieu me protègera de ses agents qui ne font que leur travail. J'aide donc comme je le peux les autorités impériales, prenant des risques pour eux et, à mon humble niveau, protéger notre chez nous dans la galaxie. Mon espoir est orienté vers ceux que j'ai aidés, ceux qui m'ont aidé, mon père qui se bat contre les ennemis de l'humanité, les armées de l'Imperium qui défende les frontières en versant de leur sang pour cela. Je suis une grande patriote de ma nation et de ce qu'il réussit à faire jour après jour, et tant que l'Imperium continuera de résister contre l'ennemi, jamais je ne baisserais les bras moi-même.

Mais il est tout de même clair que rien n'est parfait et que certains profitent de l'état pour leur propre gloire à tous les niveaux, qu'ils soient Inquisiteur... ou simple membre de gangs dans les basfonds d'une cité ruche. Ces gens me débectent... bien plus que des traitres ou des Xenos. Car, ils continuent de se prétendre Imperial alors qu'ils ont trahis au plus profond d'eux même l'Empereur pour leur propres intérêts. J'ai horreur des injustices et une certaine impulsivité de ma part m'a déjà mise dans des situations que j'aurais préféré éviter... mais j'ai aussi horreur de laisser faire. En plus d'une patriote je suis aussi une petite justicière de l'ombre voulant agir pour le bien des miens... même si ça ne réussit pas toujours.

Pourtant, à côté de cette tornade de bonne volonté et de cri contre ceux salissant l'image de notre nation, je suis du genre calme, aimant profiter du quotidien dès que je le peux pour m'apaiser et me sortir de la tête que je suis en fugue car, devant être depuis longtemps dans un vaisseau noir de l'Inquisition pour mes capacités psychique. Ces mêmes capacités qui m'ont valu le corps que j'ai aujourd'hui lors de leur réveil... explosif. Ces même capacité qui me valent des mal de crane plutôt énorme d'où mon amour pour le calme et l'obscurité. Des moments comme cela ou je prends du temps pour m'entretenir intégralement ou apprendre petit à petit è mieux connaitre ce potentiel venant d'une autre dimension. Mais plus encore j'aime me remémorer à quel point ma vie avant est simple et j'aime alors revivre certain de ses moments, mieux, le partager. Mais dans une fugue sans fin dans la galaxie j'ai dû apprendre à partir vite et me séparer de nombreux liens... cela n'est jamais facile, mais je garde toujours une photo de ses personnes dans ma sacoche, photo oui... archaïque mais.... J'aime beaucoup.
Alignement : Loyal Bon
Historique : J'ai eu la chance de naitre à la surface de la sainte Terra dans une famille noble militaire. Nous aimons nous dire descendant d'une famille des premiers colons humains il y a des milliers d'année... mais sans avoir suffisamment de preuves pour le certifier. Cela n'est pas grave car, la carrière militaire familiale à bien assez supplanté cette vieille rumeur bonne à juste raconter des histoires tard le soir. En effet, mon père est un Amiral dans la flotte du Segmentum Solar, un vieil homme ayant utilisé plusieurs fois un rajeunissement avant de se marier et d'avoir des enfants, tellement il était épris dans sa carrière militaire. Physiquement il semble avoir la soixantaine les cheveux blancs et quelque implant cybernétique au bras et a l'oeil. Une fois mariée a une noble de Terra, il choisit donc de se poser un court instant pour fonder une descendance : deux fils est une fille... moi donc.

Malheureusement je n'eus jamais la chance de connaitre ma mère qui disparut lors d'un voyage vers Armageddon ne ressortant jamais de l'Immaterium. Je du donc grandir entre les mains d'une nounou et de mon père qui gardait le pied à terre le temps que l'éducation de ses enfants soit terminée. L'ainée était destinée d'accompagner notre paternel pour reprendre sa succession s'il venait à disparaitre. Le Benjamin s'orienta plus vers la garde Impériale, étudiant dans les écoles militaires les plus prestigieuses de Terra. Il était plutôt malin et je ne doute pas qu'il dirigerait un régiment dans peu de temps. Et quand à moi... et bien j'aurais dû justement suivre la voix militaire et devenir seigneur général moi aussi. Mais un évènement chamboula tout ça.

Mon père durant son interruption sur Terra pour s'occuper de nous, entretenais de très bonne relation avec les technoprêtres de Mars, en profitant pour améliorer les navires sous son commandement pour le jour où il repartira. Certaine mauvaise langue diraient qu'ils avaient renié l'Empereur pour le dieu machine. Pour être vrai, bien qu'il tienne le culte de la machine en haute estime, il avait juste compris l'importance vitale du Mechanicum dans l'Imperium et qu'il devait être autant respecté que la sainte protection de notre seigneur. Mais je m'égare... ceci à juste son importance pour la suite. Mon enfance ce déroula correctement, je ne souffrais pas vraiment du manque de ma mère car ne l'ayant justement pas connu. Bien vite mon éducation militaire commença, mais hors de l'école, n'ayant pas encore l'âge requise. Durant mon adolescence, j'étais néanmoins sujette à de terrible migraine, mais l'air étant grandement pollué, les médecins crurent d'abord à un manque d'oxygène important. Il était vrai que je n'ai jamais été bien athlétique, d'un petit mètre soixante et pas très épaisse, j'avais peut être besoin de plus d'aire que les autres. Mais ce n'était pas le cas. Les migraines continuèrent, mais alors que mon éducation militaire allait commencer dans l'école de Terra, je fis le choix de ne pas en tenir compte.

Pendant un an, les migraines se firent de plus en plus fortes et j'avais bien du mal à tenir, devant prendre de nombreux antidouleurs de plus en plus puissant au fil du temps. Mais les choses devinrent vraiment inquiétantes alors que je commençais à voir... et entendre des choses que je ne compris pas. Chaque migraine alors s'accompagna de ses choses et de surtout d'une pression terrible qui ne partait pas et devint de plus en plus grandes en moi. Jusqu'au jour où cette pression ce relâcha d'elle-même à sa façon. Ce jour-là j'étais dans les appartements familiaux, dans ma chambre, tentant de résister une nouvelle fois à la douleur... mais cette fois je n'y arrivais pas le moins du monde. Je commençais à avoir chaud, très chaud, pensant qu'il s'agissait tout simplement d'un effet de secondaire des antidouleurs, je n'y fis pas attention... jusqu'à ce que la pression au niveau du ventre devin trop grande et explosa dans une gerbe de sang et de flamme bleu. Ces secondes furent un véritable enfer... le ventre éclaté, brulant dans un brasier dévorant et entendant ce qui semblait être des rires extrêmement forts autour de moi. Un enfer de quelques secondes où je hurlais, perdant complètement contrôle avant que tout devint noir. Je pensais que j'étais morte.... Mais pas tout à fait.

Je me réveillai dans les temples du dieu machine de mars, dans une « chambre » qui n'avait au final qu'un lit. J'étais intacte, mais en me regardant j'avais l'impression que quelque chose n'allait pas, je ne ressentais rien des contacts... si ce n'est qu'il y avait un contact. Mon père était là, accompagné d'un technopretre... et je commençais un peu à comprendre ce qu'il se passait. J'étais apparemment ce qui était appelé un Psyker émergent... un psyker dont les pouvoirs ne c'était pas réveillé pendant l'adolescence, mais bien plus tard... en l'occurrence, à mes vingt ans. Quand à ma survie quand a cette... explosion... mon corps en lui-même n'avais clairement pas survécu. En m'épargnant les détails, mon père continua ses explications, ayant fait des mains et des pieds à ses plus fidèles amis de Mars pour me reconstruire... en mieux d'après ses dire. Inutile de dire que pour les technoprêtres au courant de tout cela, j'étais une véritable œuvre d'art à leurs yeux... une œuvre qu'ils auraient bien voulus garder pour leurs études... mais je revins avec mon père sur Terra. Je ne revins pas dans mon éducation militaire tout de suite. Je restai au contraire dans notre tour... a... m'habituer à mon nouveau corps... et encaisser le choc de ma transformation. Les gens crurent que j'avais juste été sujette d'un accident... un accident ayant fait exploser ma chambre sans rien pour qu'un tel évènement arrive et ce détail ne manqua pas de mettre la puce à l'oreille aux agents du trône sur place.

Cela commença par de simple visites de formalité d'Inquisiteur à mon père, voulant s'assurer que l'amiral reviendrait vite au combat une fois que chaque enfant aura terminé son éducation... puis cela devint à une demande de nouvelle sur nous trois... puis sur moi... puis sur l'incident... et puis à chacune de mes sorties je ressentais clairement que j'étais suivie... certain serf de notre demeure disparurent... et d'autre furent offert en cadeau par les Inquisiteurs, voulant aider à ma récupération pour terminer mes études militaires. J'étais parfaitement confiante aux agents du Trône et en leur divine mission... mais je ne comprenais pas pourquoi j'étais observée de la sorte... il était devenu claire qu'ils suspectaient une autre version de l'incident qui avait eu lieu. J'avais peur de ce qu'il découvrirait et de quel jugement ils auraient la dessus. Je n'avais rien fait... du moins... n'étais je justement pas devenu un danger en devenant une Psyker dans le coeur même de l'Imperium ? Ce type de question commença à me hanter et cela n'aida pas du tout à rester calme sous la surveillance constante de l'Inquisition qui observait mes moindres faits en geste. Je commençais à avoir peur de ce qu'il me ferait, peur qu'une action en apparence anodine soit interprétée comme quelque chose de néfaste par l'Inquisition et me déclare de la sorte comme une ennemie à abattre.

Cette peur s'étendit très vite sur ce qu'ils feraient alors à ma famille s'ils déclaraient que j'étais une traitresse, je ne voulais pas que mon père, mes frères reçoivent la même punition que moi. Je voulais partir... si je m'éloignais des miens, l'Inquisition me suivrait moi et uniquement moi...

Cette paranoïa devint trop forte a supportée, surtout après une filature par un homme armé... filature qui s'arrêta à la porte de ma demeure que je franchis en courant pour tomber nez à nez avec un agent du Trône qui revenait d'une entrevu avec mon père... me disant simplement qu'ils m'avaient à l'oeil. Qu'avaient-ils dit à mon père... menace ? Accusation ? Accord ? Je ne voulais pas le savoir... j'avais pris ma décision, je partirais ce soir.

Je pris néanmoins soin de faire croire que j'étais la seule... « Ennemi » et que les miens n'y étaient pour rien. J'écrivis une fausse lettre que je laissai dans ma chambre ou était écrit des « aveux » comme quoi sous la menace de gang dans les profondeurs de la ville, j'avais tenté de faire sauter la tour... mais que j'avais raté. Mon père savait très bien que ce n'étais pas vrai du à mes capacités encore non exploiter sur l'immaterium... mais le plus importants était qu'il fasse comme si c'était la vrai version. Puis, je partis, m'infiltrant dans un vaisseau marchand sans tenir compte de la destination... le plus important étant de fuir le regard de l'Inquisition et disparaitre dans la nature. J'avais profité d'une petite faille remarqué dans mon espionnage, un roulement entre deux veilleurs pour m'enfuir, mais alors que j'arrivais sur une planète à la frontière du segmentum Solar... je pris immédiatement un autre vaisseau en espérant que cette fois je n'aurais pas de risque de poursuite. Le voyage fut clairement bien plus long et durant ce temps, je profitai alors pour comprendre mieux ce pouvoir en moi et tenter de le maitriser... un petit peu... Etrangement, en l'utilisant, mes migraines se calmèrent.... Jusqu'à disparaitre... peut-être qu'il ne demandait juste qu'à sortir ? Mais en ayant déjà subis une terrible explosion qui m'avait tué une fois, je ne préférais pas vraiment tenter trop gros. A côté, je commençais à comprendre mieux mon corps, les technopretre m'ayant conçus sur Mars m'avait appris un peu leur secret pour éviter d'avoir à faire l'allée retour sur la planète rouge dès la moins mal fonction. Cela me permit de me gérer toute seule.

Arrivée dans le segmentum Obscurus... je me mis à régulièrement changer de planète dans le côté nord Est du segmentum... à la frontière du Pacificus... enchainant les petits travaux pour gagner un peu d'argent... que ce soit en tant que serveuse... milicienne malgré mon inexpérience avec un fusil... et autre service de bas fond basé sur mes capacités technologique... rien de bien glorieux. Quittant à chaque fois la planète aux moindres signes d'Inquisition... qu'il soit vrai ou simplement supposé. Actuellement, je suis sur une planète glacière du Segmentum Obscurus, aux grands nord de l'œil de la terreur. Je travaille dans les bas-fonds de la cité ruche dans un Bar... à la fois serveuse et femme de ménage... loin de tout. Apparemment Cadia serait tombé, mais les gens n'y croient pas et moi non plus.

Compétences :
• TECHNOMAITRISE
• CRYPTOGRAPHIE
• DÉPLACEMENT SILENCIEUX
• PIRATAGE
• POUVOIR PSY
• SENS PSY

Bourse: 100 trône gelt || Autres :
Inventaire:
Revolver
Matraque
Peau synthétique: Couramment distribuée aux soldats sous forme de patch ou de mousse, l’application de peau synthétique sur une blessure permet de stabiliser l’état du patient, aide à la cicatrisation et à la réparation des tissus endommagés. / 50 Trones
Tablette de données: Permet le stockage et la lecture de graphes, textes, et images. / 20 Trones
Microvox: Instrument de communication porté à l’intérieur de l’oreille, d’une portée d’un kilomètre. Contrairement à un Comm-vox, le signal d’un microvox est affecté par le relief ou les aléas météorologiques. / 20 Trones
Examinateur oculaire: Appareil permettant d’agrandir des images, et aidant à leur identification et analyse. Nécessitant une stabilité parfaite ainsi qu’une importante concentration pour être utilisé, cet objet capricieux peut être connecté à une tablette de données afin d’enregistrer les examens réalisés. / 250 Trones
Pix-enregistreur: Dispositif permettant la capture de séquences d’images ou de clichés, et permettant de consulter lesdits clichés. / 100 Trones

Autres:

Fubuki n'a eu aucun maitre pour lui apprendre ses pouvoirs, jusqu'a maintenant la seul chose qu'elle sais faire ses relacher ce qu'elle a en elle... mais sans aucune forme et donc pas de pouvoir précis, elle a donc toujours ses 15 XpP pour les premiers pouvoirs qu'elle apprendra de la part d'un serviteur de l'Empereur.... ou au contraire un hérétique voulant corrompre ce cœur pur.
Empereur dieu de l'humanité : 20


Code pour fiche

Code : Tout sélectionner

<p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;">Informations générales sur le personnage :</p>


{| class="wikitable" style="text-align: center; margin: auto; width: auto" 
! <b>Nom et Prénom:</b>
| Fubuki Fuyumi
| rowspan="8" | https://zupimages.net/up/18/26/nrrz.jpg
|-
! <b>Âge:</b>
| 20 ans
|-
! <b>Sexe:</b>
| Féminin
|-
! <b>Race:</b>
| Humaine
|-
! <b>Carrière:</b>
| Psyker
|-
! <b>Lieu de départ:</b>
| Segmentum Obscurus
|-
! <b>Fréquence de jeu:</b>
| 1 fois par jour
|-
! <b>MJ:</b>
| à compléter
|}


[[Fichier:barre1.jpg|center]]


{| class="wikitable" style="text-align: center; margin: auto; width: auto" 
! Nom de la ligne
! FOR
! END
! HAB
! CHAR
! INT
! INI
! ATT
! PAR
! TIR
! FOI
! PSY
! NA
! PV
|-
! Profil de départ (+4 PC initiaux)
| 8
| 8
| 8
| 9
| 9
| 8
| 8
| 8 
| 8
| 
| 9
| 1
| 60/60
|-
! Profil actuel
| 8
| 8
| 8
| 9
| 9
| 8
| 8
| 8 
| 8
| 
| 9
| 1
| 60/60
|-
! Améliorations restantes à acquérir pour level up (déjà acquis/à acquérir)
| colspan="13" | à remplir par le MJ
|-
|}


{| class="wikitable" style="text-align: center; margin: auto; width: auto" 
! XP disponible:
| 0
|-
! PC dépensés:
| 4
|}


----
[[Fichier:barre2.jpg|left]]
<p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;">Description physique :</p>
 
Vous connaissez le terme de « vallée dérangeante » ? C'est une ancienne expression qui était encore courante dans l'ancienne Terra, alors que les robots étaient encore utilisés, avant la révolte de l'homme de fer. Ça veut dire qu'à force qu'un robot ressemble trop à un humain, la moindre petite imperfection deviendra de plus en plus monstrueuse et sautent aux yeux. Disons que je suis un peu dans ce style-là. Possédant un visage fin en forme de losange partant en pointe vers le menton, un petit nez tout aussi fin et légèrement relevé, des lèvres minces... tout cet ensemble est assez vite contrasté par mes yeux un peu plus grand que la moyenne et démontrant une lueur violette trahissant très vite des implants technologiques... mon père savait que j'adorais le violet... mais j'aurais peut-être dû lui dire de se calmer car il en a aussi mis sur mes cheveux et mes lèvres. Néanmoins, malgré que ce visage d'une rare beauté et sans aucune imperfection face chavirer de loin le moindre coeur... de près les gens déchante vite. Pas parce que c'est une illusion et que je suis moche... non... simplement que c'est bien trop parfait. Aucune variation de couleur de peau, cette dernière lisse comme jamais possédant un grain parfait symétrique pour les plus observateur. Des cheveux violets synthétique et des yeux qui ne clignent jamais et un regard bien trop vif faisant penser à une matrice de visée. Vous comprendrez vite que les gens deviennent assez mal à l'aise une fois à mon contacte et je les comprends très vite.

Le reste de mon corps est dans ce même style de perfection trop poussé, certes très attirante et très belle... mais tout autant très dérangeante voir repoussante pour les plus sensibles. Un corps tout aussi fin, une poitrine ferme ronde, légèrement plus grosse que la moyenne. Des jambes et des bras élancés avec des pieds et des mains fins.

Tout cela est faux, tout ce corps est faux, à part mon cerveau, je n'ai rien de vivant, juste un corps reconstruit par mon père noble de Terra qui avait de très bon lien avec le mechanicum de Mars. Et même si en apparence l'illusion est efficace, très vite, certains détails deviennent troublant... c'est pour cela que je parle de vallée dérangeante. Même si personne n'imagine être en fait devant un cyborg intégrale... de quoi rendre jaloux de nombreux adepte du culte. Mais il ne faut pas se leurrer, mon corps est uniquement esthétique, il n'apporte rien autre que des bonus qui vont de pair avec un tel attirail. Pas de canon caché dans le bras ou de lance missile dans le dos... chose une reproduction d'un corps humains pour cacher un incident. 

Mon corps produit une chaleur naturelle qui permet de ne pas être trahi lors d'un contacte physique... enfin en partie car, il y a bien d'autres chose qui le feront. Sur la totalité de mon corps se trouve divers interrupteurs cachés sous la peau qui, une fois activé, révèleront alors une séparation a certain endroit de mon corps, ou des compartiments, qui ensuite doivent être ouvert ou séparer manuellement. Tout ce système me permet de m'entretenir moi-même.... Car il est bien plus simple de se réparer l'épaule droite quand on peut la manipuler à bout de doigt devant soit sans aucune gêne. Mais cela pose problème quand quelqu'un m'attrape et réussis à appuyer sur un de ses boutons caché. Néanmoins cela arrive rarement si la personne n'est pas au courant, car ceux m'ayant confectionné ont réussis à les mettre dans des endroits demandant à être précis, et pas juste le faire par erreur... même si c'est déjà arriver dans d'embarrassante situation.

Néanmoins, au niveau de mon accoutrement, je ne suis pas du genre à faire très attention. Je ne ressens plus le froid ou la chaleur à cause de mes conditions je n'ai donc plus vraiment besoin de m'adapter. Il m'arrive de le faire pour ne pas éveiller les soupçons, mais généralement je me concentre juste pour ne pas paraitre indécente et ne pas gêner mes mouvements. Un pantalon et une chemise suffisent... pas besoin de chaussure non plus. Par ailleurs, je préfère porter des vêtements légers pour garder accès rapidement à mon corps en cas de réparation d'urgence.
 
 
<p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;">Description psychologique :</p>
 
Je parais le plus souvent inexpressive... non pas que mon visage ne peut plus afficher des émotions, bien au contraire, mais ne plus ressentir toutes les petites sensations physiques de tous les jours changent bien la façon de voir les choses. De ce fait, les émotions affichées seront surtout mental et je n'aime pas vraiment trop le faire. Je ne suis plus à l'abri dans mon palais protégé par papa est sa garde... le moindre instant de faiblesse me serait très dommageable. Alors même si je ne peux pas être stoïque en permanence, je ferais le plus possible en sorte de faire croire que je contrôle la situation, par l'humour ou en me rassurant comme un parent le ferais avec son enfant. Espoir et Foi sont ce qui me permet de survivre.

La foi envers notre empereur est indélébile... malgré être traqué par ses représentantes de la sainte inquisition. Je sais que je n'ai rien fait de mal envers l'Imperium et que quoi qu'il arrive, l'Empereur dieu me protègera de ses agents qui ne font que leur travail. J'aide donc comme je le peux les autorités impériales, prenant des risques pour eux et, à mon humble niveau, protéger notre chez nous dans la galaxie. Mon espoir est orienté vers ceux que j'ai aidés, ceux qui m'ont aidé, mon père qui se bat contre les ennemis de l'humanité, les armées de l'Imperium qui défende les frontières en versant de leur sang pour cela. Je suis une grande patriote de ma nation et de ce qu'il réussit à faire jour après jour, et tant que l'Imperium continuera de résister contre l'ennemi, jamais je ne baisserais les bras moi-même.

Mais il est tout de même clair que rien n'est parfait et que certains profitent de l'état pour leur propre gloire à tous les niveaux, qu'ils soient Inquisiteur... ou simple membre de gangs dans les basfonds d'une cité ruche. Ces gens me débectent... bien plus que des traitres ou des Xenos. Car, ils continuent de se prétendre Imperial alors qu'ils ont trahis au plus profond d'eux même l'Empereur pour leur propres intérêts. J'ai horreur des injustices et une certaine impulsivité de ma part m'a déjà mise dans des situations que j'aurais préféré éviter... mais j'ai aussi horreur de laisser faire. En plus d'une patriote je suis aussi une petite justicière de l'ombre voulant agir pour le bien des miens... même si ça ne réussit pas toujours.

Pourtant, à côté de cette tornade de bonne volonté et de cri contre ceux salissant l'image de notre nation, je suis du genre calme, aimant profiter du quotidien dès que je le peux pour m'apaiser et me sortir de la tête que je suis en fugue car, devant être depuis longtemps dans un vaisseau noir de l'Inquisition pour mes capacités psychique. Ces mêmes capacités qui m'ont valu le corps que j'ai aujourd'hui lors de leur réveil... explosif. Ces même capacité qui me valent des mal de crane plutôt énorme d'où mon amour pour le calme et l'obscurité. Des moments comme cela ou je prends du temps pour m'entretenir intégralement ou apprendre petit à petit è mieux connaitre ce potentiel venant d'une autre dimension. Mais plus encore j'aime me remémorer à quel point ma vie avant est simple et j'aime alors revivre certain de ses moments, mieux, le partager. Mais dans une fugue sans fin dans la galaxie j'ai dû apprendre à partir vite et me séparer de nombreux liens... cela n'est jamais facile, mais je garde toujours une photo de ses personnes dans ma sacoche, photo oui... archaïque mais.... J'aime beaucoup.
 
<b><u>Alignement :</u></b> Loyal Bon
 
 
<p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;">Historique du personnage :</p>
 
J'ai eu la chance de naitre à la surface de la sainte Terra dans une famille noble militaire. Nous aimons nous dire descendant d'une famille des premiers colons humains il y a des milliers d'année... mais sans avoir suffisamment de preuves pour le certifier. Cela n'est pas grave car, la carrière militaire familiale à bien assez supplanté cette vieille rumeur bonne à juste raconter des histoires tard le soir. En effet, mon père est un Amiral dans la flotte du Segmentum Solar, un vieil homme ayant utilisé plusieurs fois un rajeunissement avant de se marier et d'avoir des enfants, tellement il était épris dans sa carrière militaire. Physiquement il semble avoir la soixantaine les cheveux blancs et quelque implant cybernétique au bras et a l'oeil. Une fois mariée a une noble de Terra, il choisit donc de se poser un court instant pour fonder une descendance : deux fils est une fille... moi donc.

Malheureusement je n'eus jamais la chance de connaitre ma mère qui disparut lors d'un voyage vers Armageddon ne ressortant jamais de l'Immaterium. Je du donc grandir entre les mains d'une nounou et de mon père qui gardait le pied à terre le temps que l'éducation de ses enfants soit terminée. L'ainée était destinée d'accompagner notre paternel pour reprendre sa succession s'il venait à disparaitre. Le Benjamin s'orienta plus vers la garde Impériale, étudiant dans les écoles militaires les plus prestigieuses de Terra. Il était plutôt malin et je ne doute pas qu'il dirigerait un régiment dans peu de temps. Et quand à moi... et bien j'aurais dû justement suivre la voix militaire et devenir seigneur général moi aussi. Mais un évènement chamboula tout ça.

Mon père durant son interruption sur Terra pour s'occuper de nous, entretenais de très bonne relation avec les technoprêtres de Mars, en profitant pour améliorer les navires sous son commandement pour le jour où il repartira. Certaine mauvaise langue diraient qu'ils avaient renié l'Empereur pour le dieu machine. Pour être vrai, bien qu'il tienne le culte de la machine en haute estime, il avait juste compris l'importance vitale du Mechanicum dans l'Imperium et qu'il devait être autant respecté que la sainte protection de notre seigneur. Mais je m'égare... ceci à juste son importance pour la suite. Mon enfance ce déroula correctement, je ne souffrais pas vraiment du manque de ma mère car ne l'ayant justement pas connu. Bien vite mon éducation militaire commença, mais hors de l'école, n'ayant pas encore l'âge requise. Durant mon adolescence, j'étais néanmoins sujette à de terrible migraine, mais l'air étant grandement pollué, les médecins crurent d'abord à un manque d'oxygène important. Il était vrai que je n'ai jamais été bien athlétique, d'un petit mètre soixante et pas très épaisse, j'avais peut être besoin de plus d'aire que les autres. Mais ce n'était pas le cas. Les migraines continuèrent, mais alors que mon éducation militaire allait commencer dans l'école de Terra, je fis le choix de ne pas en tenir compte.

Pendant un an, les migraines se firent de plus en plus fortes et j'avais bien du mal à tenir, devant prendre de nombreux antidouleurs de plus en plus puissant au fil du temps. Mais les choses devinrent vraiment inquiétantes alors que je commençais à voir... et entendre des choses que je ne compris pas. Chaque migraine alors s'accompagna de ses choses et de surtout d'une pression terrible qui ne partait pas et devint de plus en plus grandes en moi. Jusqu'au jour où cette pression ce relâcha d'elle-même à sa façon. Ce jour-là j'étais dans les appartements familiaux, dans ma chambre, tentant de résister une nouvelle fois à la douleur... mais cette fois je n'y arrivais pas le moins du monde. Je commençais à avoir chaud, très chaud, pensant qu'il s'agissait tout simplement d'un effet de secondaire des antidouleurs, je n'y fis pas attention... jusqu'à ce que la pression au niveau du ventre devin trop grande et explosa dans une gerbe de sang et de flamme bleu. Ces secondes furent un véritable enfer... le ventre éclaté, brulant dans un brasier dévorant et entendant ce qui semblait être des rires extrêmement forts autour de moi. Un enfer de quelques secondes où je hurlais, perdant complètement contrôle avant que tout devint noir. Je pensais que j'étais morte.... Mais pas tout à fait.

Je me réveillai dans les temples du dieu machine de mars, dans une « chambre » qui n'avait au final qu'un lit. J'étais intacte, mais en me regardant j'avais l'impression que quelque chose n'allait pas, je ne ressentais rien des contacts... si ce n'est qu'il y avait un contact. Mon père était là, accompagné d'un technopretre... et je commençais un peu à comprendre ce qu'il se passait. J'étais apparemment ce qui était appelé un Psyker émergent... un psyker dont les pouvoirs ne c'était pas réveillé pendant l'adolescence, mais bien plus tard... en l'occurrence, à mes vingt ans. Quand à ma survie quand a cette... explosion... mon corps en lui-même n'avais clairement pas survécu. En m'épargnant les détails, mon père continua ses explications, ayant fait des mains et des pieds à ses plus fidèles amis de Mars pour me reconstruire... en mieux d'après ses dire. Inutile de dire que pour les technoprêtres au courant de tout cela, j'étais une véritable œuvre d'art à leurs yeux... une œuvre qu'ils auraient bien voulus garder pour leurs études... mais je revins avec mon père sur Terra. Je ne revins pas dans mon éducation militaire tout de suite. Je restai au contraire dans notre tour... a... m'habituer à mon nouveau corps... et encaisser le choc de ma transformation. Les gens crurent que j'avais juste été sujette d'un accident... un accident ayant fait exploser ma chambre sans rien pour qu'un tel évènement arrive et ce détail ne manqua pas de mettre la puce à l'oreille aux agents du trône sur place.

Cela commença par de simple visites de formalité d'Inquisiteur à mon père, voulant s'assurer que l'amiral reviendrait vite au combat une fois que chaque enfant aura terminé son éducation... puis cela devint à une demande de nouvelle sur nous trois... puis sur moi... puis sur l'incident... et puis à chacune de mes sorties je ressentais clairement que j'étais suivie... certain serf de notre demeure disparurent... et d'autre furent offert en cadeau par les Inquisiteurs, voulant aider à ma récupération pour terminer mes études militaires. J'étais parfaitement confiante aux agents du Trône et en leur divine mission... mais je ne comprenais pas pourquoi j'étais observée de la sorte... il était devenu claire qu'ils suspectaient une autre version de l'incident qui avait eu lieu. J'avais peur de ce qu'il découvrirait et de quel jugement ils auraient la dessus. Je n'avais rien fait... du moins... n'étais je justement pas devenu un danger en devenant une Psyker dans le coeur même de l'Imperium ? Ce type de question commença à me hanter et cela n'aida pas du tout à rester calme sous la surveillance constante de l'Inquisition qui observait mes moindres faits en geste. Je commençais à avoir peur de ce qu'il me ferait, peur qu'une action en apparence anodine soit interprétée comme quelque chose de néfaste par l'Inquisition et me déclare de la sorte comme une ennemie à abattre.

Cette peur s'étendit très vite sur ce qu'ils feraient alors à ma famille s'ils déclaraient que j'étais une traitresse, je ne voulais pas que mon père, mes frères reçoivent la même punition que moi. Je voulais partir... si je m'éloignais des miens, l'Inquisition me suivrait moi et uniquement moi...

Cette paranoïa devint trop forte a supportée, surtout après une filature par un homme armé... filature qui s'arrêta à la porte de ma demeure que je franchis en courant pour tomber nez à nez avec un agent du Trône qui revenait d'une entrevu avec mon père... me disant simplement qu'ils m'avaient à l'oeil. Qu'avaient-ils dit à mon père... menace ? Accusation ? Accord ? Je ne voulais pas le savoir... j'avais pris ma décision, je partirais ce soir.

Je pris néanmoins soin de faire croire que j'étais la seule... « Ennemi » et que les miens n'y étaient pour rien. J'écrivis une fausse lettre que je laissai dans ma chambre ou était écrit des « aveux » comme quoi sous la menace de gang dans les profondeurs de la ville, j'avais tenté de faire sauter la tour... mais que j'avais raté. Mon père savait très bien que ce n'étais pas vrai du à mes capacités encore non exploiter sur l'immaterium... mais le plus importants était qu'il fasse comme si c'était la vrai version. Puis, je partis, m'infiltrant dans un vaisseau marchand sans tenir compte de la destination... le plus important étant de fuir le regard de l'Inquisition et disparaitre dans la nature. J'avais profité d'une petite faille remarqué dans mon espionnage, un roulement entre deux veilleurs pour m'enfuir, mais alors que j'arrivais sur une planète à la frontière du segmentum Solar... je pris immédiatement un autre vaisseau en espérant que cette fois je n'aurais pas de risque de poursuite. Le voyage fut clairement bien plus long et durant ce temps, je profitai alors pour comprendre mieux ce pouvoir en moi et tenter de le maitriser... un petit peu... Etrangement, en l'utilisant, mes migraines se calmèrent.... Jusqu'à disparaitre... peut-être qu'il ne demandait juste qu'à sortir ? Mais en ayant déjà subis une terrible explosion qui m'avait tué une fois, je ne préférais pas vraiment tenter trop gros. A côté, je commençais à comprendre mieux mon corps, les technopretre m'ayant conçus sur Mars m'avait appris un peu leur secret pour éviter d'avoir à faire l'allée retour sur la planète rouge dès la moins mal fonction. Cela me permit de me gérer toute seule.

Arrivée dans le segmentum Obscurus... je me mis à régulièrement changer de planète dans le côté nord Est du segmentum... à la frontière du Pacificus... enchainant les petits travaux pour gagner un peu d'argent... que ce soit en tant que serveuse... milicienne malgré mon inexpérience avec un fusil... et autre service de bas fond basé sur mes capacités technologique... rien de bien glorieux. Quittant à chaque fois la planète aux moindres signes d'Inquisition... qu'il soit vrai ou simplement supposé. Actuellement, je suis sur une planète glacière du Segmentum Obscurus, aux grands nord de l'œil de la terreur. Je travaille dans les bas-fonds de la cité ruche dans un Bar... à la fois serveuse et femme de ménage... loin de tout. Apparemment Cadia serait tombé, mais les gens n'y croient pas et moi non plus.
 
 

----
 
[[Fichier:barre4.jpg|right]]
  <p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;">Compétences :</p>
		
*  <b>TECHNOMAITRISE</b> : Cette compétence est utile pour réparer des objets mécaniques et comprendre le fonctionnement d’artefacts techniques inhabituels. En temps normal, lorsque vous utilisez un équipement mécanique simple, comme un vox ou un auspex, aucun test n’est nécessaire. En revanche, un test de Technomaîtrise est requis si vous avez affaire à un objet inhabituel, à une défaillance ou encore si les circonstances sont particulièrement difficiles (utilisation d’un auspex en plein orage magnétique, redémarrage d’un vieux système warp après mille ans d’arrêt, etc.). Technomaîtrise permet également de réparer les objets défectueux ou endommagés, la difficulté dépendant de la complexité de l’objet et des dommages qu’il a subis.
		
*  <b>CRYPTOGRAPHIE</b> : votre personnage est habile et ingénieux à inventer et à percer toutes sortes de codes ou de clefs de chiffrement avec un bonus de +1 pour ce genre de test (bien entendu, le MJ peut assigner un modificateur en fonction de la facilité ou de la difficulté du code)
		
*  <b>DÉPLACEMENT SILENCIEUX</b> : Votre personnage, ajoute un bonus de +1 lorsqu'il cherche à se déplacer et réaliser des actions silencieusement. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes: rural (c'est-à-dire dans la campagne), urbain, forestier (y compris la jungle), désertique (chauds et froids), souterrain, montagnard.
		
*  <b>PIRATAGE</b> : Votre personnage, s'il possède les outils adéquats, sur un test réussi, peut pirater tous types de serrures électronique, systèmes informatiques, etc.
		
*  <b>POUVOIR PSY</b> : votre personnage possède la faculté génétique d'utiliser et de plier les énergies du Warp. En terme de règles, il: gagne 7 points dans la caractéristique PSY si il n'en a pas déjà peut effectuer les actions "incanter" et "dissiper" sous cette caractéristique Magie peut dépenser des points d’expérience psychiques (xpP) pour apprendre des pouvoirs psychiques.
		
*  <b>SENS PSY</b> : Votre personnage est capable de ressentir certaines altérations faites par les énergies du Warp sur le voile de la réalité, dans son environnement immédiat. Sans précision aucune, il sait que quelque chose ou quelqu'un concentre ou manie des énergies psychiques dans un périmètre proche. Ce "sixième sens" se manifeste de différentes manières ; certains la sentent -littéralement-, d'autres la perçoivent dans leur esprit, l'associent à un frisson bizarre ou ont l'intime conviction de sa présence, d'autres encore voient leur comportement s'altérer. C'est au MJ de décider de la manière dont cette présence psychique se révèle au personnage. Pour posséder cette compétence, le PJ doit avoir eu dans son passé des éléments solides qui lui permettent de faire le lien entre ses intuitions et l'usage du Warp proprement dit ; faute de quoi, malgré son ultra-sensibilité, il ne prêtera aucune attention à ce "sixième sens" psychique et à ses manifestations. De plus, votre personnage peut dorénavant gagner des "points d’expérience psychiques" (xpP) selon les différentes méthodes de gain d’expérience psychique décrites dans la section Psychisme.


----

[[Fichier:barre3.jpg|center]]

<p style="text-align: center; font-family: verdana,geneva;  font-size: large; font-weight: bold; color: #6a94bd; text-decoration: underline;">Inventaires et biens du personnage:</p>

{| class="wikitable" style="text-align: center; margin: auto; width: auto" 
! <b>Porte-feuille:</b>
| 100 trône gelt
|-
|}


{| class="wikitable" style="text-align: center; margin: auto; width: auto" 
! colspan="3" | <b>Inventaire</b>
|-
| <b>Revolver</b>
| Armes à munitions solides / 20+1d5 dégâts /  30m
| Basé sur un schéma de conception ancien et ayant fait ses preuves, le revolver est une arme d’appoint idéale. /  40 Trones
|-
| <b>Matraque</b>
| Armes primitives de corps-à-corps /  14+1d6 dégâts / 8 parade / Assommante
| Petites et facilement dissimulables, ces bâtons courts et lourds faits de bois dense ou de métal sont souvent utilisés par les gangs pour asséner de rapides coups à l'arrière de la tête. / 5 Trones
|-
	
| colspan="3" | <b>Peau synthétique: Couramment distribuée aux soldats sous forme de patch ou de mousse, l’application de peau synthétique sur une blessure permet de stabiliser l’état du patient, aide à la cicatrisation et à la réparation des tissus endommagés. / 50 Trones</b>
|-
	
| colspan="3" | <b>Tablette de données: Permet le stockage et la lecture de graphes, textes, et images. / 20 Trones</b>
|-
	
| colspan="3" | <b>Microvox: Instrument de communication porté à l’intérieur de l’oreille, d’une portée d’un kilomètre. Contrairement à un Comm-vox, le signal d’un microvox est affecté par le relief ou les aléas météorologiques. / 20 Trones</b>
|-
	
| colspan="3" | <b>Examinateur oculaire: Appareil permettant d’agrandir des images, et aidant à leur identification et analyse. Nécessitant une stabilité parfaite ainsi qu’une importante concentration pour être utilisé, cet objet capricieux peut être connecté à une tablette de données afin d’enregistrer les examens réalisés. / 250 Trones</b>
|-
	
| colspan="3" | <b>Pix-enregistreur: Dispositif permettant la capture de séquences d’images ou de clichés, et permettant de consulter lesdits clichés. / 100 Trones</b>
|-
|}


{| class="wikitable" style="text-align: center; margin: auto; width: auto" 
! colspan="2" | <b>Pouvoirs psychiques</b>
|-
|} 
 
= Parcours =
 
==Quêtes accomplies==
 
Nom + lien + récompenses obtenues
 
== Classes acquises ==
 
== Carrière et classe en cours d'apprentissage==
 
<b>Carrière :</b> Psyker


<b>Classe actuelle :</b> Néophyte
 
== Dévotion religieuse ==

{| class="wikitable" style="text-align: center; margin: auto; width: auto" 
! Dieu
! Points de dévotions disponibles
! Points de dévotions dépensés
|-

| <b>Empereur dieu de l'humanité</b>
| 20
| 0
|-
|} 
 
= Autres =
 

Fubuki n'a eu aucun maitre pour lui apprendre ses pouvoirs, jusqu'a maintenant la seul chose qu'elle sais faire ses relacher ce qu'elle a en elle... mais sans aucune forme et donc pas de pouvoir précis, elle a donc toujours ses 15 XpP pour les premiers pouvoirs qu'elle apprendra de la part d'un serviteur de l'Empereur.... ou au contraire un hérétique voulant corrompre ce cœur pur.
Image
Fubuki Fuyumi, Psyker
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 9 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | Foi | Psy 9 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: wiki/index.php/Fiche_Fubuki_Fuyumi

Avatar du membre
Barron Akara
Messages : 6
Enregistré le : 27 juin 2018, 16:45

Re: Fubuki Fuyumi... la fugueuse de Terra

Message par Barron Akara » 28 juin 2018, 12:45

Par l'Empereur une Psyker Clandestine ! Au bucher !!!
Faute de mieux mon avatar ne représente pas Barron.

Barron Akara, Voie du Psyker
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 8 | Int 9 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | Foi 0 | Psy 10 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: wiki/index.php/Fiche_Barron_Akara

Avatar du membre
Fubuki Fuyumi
Messages : 12
Enregistré le : 27 juin 2018, 13:31

Re: Fubuki Fuyumi... la fugueuse de Terra

Message par Fubuki Fuyumi » 01 juil. 2018, 01:14

je risque d'avoir du mal a bruler ^^
Image
Fubuki Fuyumi, Psyker
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 9 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | Foi | Psy 9 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: wiki/index.php/Fiche_Fubuki_Fuyumi

Avatar du membre
Lysandder
Messages : 24
Enregistré le : 15 juin 2018, 18:55

Re: Fubuki Fuyumi... la fugueuse de Terra

Message par Lysandder » 01 juil. 2018, 10:25

Un Psyker Dissident! Apportez les basilisks!
Lysandder Demeter: Pilote de Sentinelle Modèle Cadia.
FOR 8 END 8 HAB 10 CHAR 8 INT 8 INI 10 ATT 8 PAR 8 TIR 8 NA 1 PV 60/60

Lien de fiche personnage:
wiki/index.php/Fiche_Lysandder_Demeter

Avatar du membre
[MJ] Maximilian Astellus
Maitre de Jeu [MJ]
Messages : 50
Enregistré le : 12 juin 2018, 21:02

Re: [Validé]Fubuki Fuyumi... la fugueuse de Terra

Message par [MJ] Maximilian Astellus » 03 juil. 2018, 20:40

Personnage validé

Répondre