Perdus dans l'inconnu

La Bordure Orientale se trouve a l'Est de l'Ultima Segmentum, et a vu l'arrivée des premières Flottes-Ruches Tyranides. La lumière de l'Astronomican, qui permet le voyage dans le Warp disparaît dans la Bordure, et elle est donc pratiquement inexploré. Seul quelques Libres Marchands s'y aventurent et cartographie cette zone.

Image
Avatar du membre
Seraphin Caryu
Messages : 9
Enregistré le : 13 juin 2018, 21:41

Perdus dans l'inconnu

Message par Seraphin Caryu » 18 juil. 2018, 12:43

Quelque part dans l'immensité sombre et glacial de l'espace…

Déambulant sans but précis à travers les longs et sombres couloirs joncés de décombres, le jeune officier Seraphin Caryu, observait avec une attention toute particulière les dégâts qu'il était en mesure de constater dans ce qu'il aimait nommer : "Sa ronde journalière". Ceux qui pouvait le croiser sur son itinéraire au sein de l'Optimus-XI pouvaient sans doute croire, qu'il faisait ceci tous les jours pour constater l'éventuel évolution de potentiels réparations, où bien pour tenter de voir par lui même certains problèmes qu'on avait pu lui faire remonter, mais il n'en était rien…
En réalité, ce parcours qu'il exécutait minutieusement, était le même qu'il faisait tous les jours et à la même heure depuis que le navire spatial était à la dérive, cela lui permettait de réaliser une fois de plus que ce cauchemar dans lequel lui et les milliers de vie sous sa charge se trouvaient, n'était pas le simple fruit de son esprit, mais belle et bien la dure et triste réalité…
Quelques jours auparavant, ces couloirs étaient encore bondés de vie, ce vaisseau auparavant fonctionnait à la manière d'une fourmilière où chacun de ces occupants avaient un rôle et une tâche à jouer. Mais maintenant… Seraphin ne croisait bien souvent plus personne, l'obscurité étant sa seule camarade, et où le silence morbide de son voyage n'était dérangé que part les cris d'agonies des nombreux blessés causé par l'attaque Tyrannide. Bien souvent, le jeune officier de l'Imperium, passait devant les salles de soin de fortune, puisque l'antenne médicale principal du vaisseau était déjà surchargé, il s'y arrêtait quelques instants, croisant certains personnels du domaine médical, sans pour autant jamais y entrer, il était certes habitué en temps que soldat à la vue du sang et des blessures mais… depuis la mort de son mentor, le Commodore Tyrius, il était devenu le responsable et maître à bord de l'Optimus-XI, et il ne pouvait supporter… Imaginer les regards de détresse que lui porterai les nombreux mutilés, attendant que leur nouveau leader les sorte de cette horrible situation, attendant de lui une solution pour échapper à la cruauté du grand vide spatiale, et de les ramener sur une planète sous la domination de l'Empereur où on leur donnerai des soins, la sécurité et surtout… Des chances de survivre.

Continuant son parcours, il consulta alors son Horologium, accélérant alors sa course, car en effet après presque plus d'une semaine à dériver, à faire le point sur les dégâts du vaisseau et le nombre de blessé et de ressources restant, il avait été en mesure de faire un point à peu près complet de la situation dans laquelle lui et les siens se trouvaient.
Plus tôt il avait fais délivrer un message aux différents officiers encore en vie et autres membres importants du vaisseau pour solliciter une réunion qui permettrait de faire le point de la situation et des options possible quand à l'avenir. Si ses ordres étaient respectés, chaque domaine vital au bon fonctionnement du vaisseau serait représenté par un personnel majeur de l'Optimus-XI, même si il ne doutait pas que tous auraient des difficultés à se libérer de leurs obligations vu tout ce qui devait être régler à bord.
Arrivant dans les niveaux supérieurs du vaisseau, il arriva assez vite devant la porte d'accès du pont principal, soufflant un bon coup, il posa alors sa main sur un petit boitier, analysant son emprunte, la porte s'ouvrit devant lui, une voix électronique et féminine accompagnant son entrée.


"Officier sur le pont… Bienvenue Officier Caryu."

Son arrivée entraina tout d'abord un assaut de regard à son encontre. Un long silence s'installa tandis que le jeune officier scruta les personnes présentes, celle ci étant plus nombreuses qu'il n'aurait pu l'espérer. Certains de ces "invités" prirent la peine de se lever et de le saluer par un garde à vous lorsqu'il passa devant eux, d'autres… ne bougèrent pas d'un pouce, l'accompagnant du regard sans cacher la colère et le dédain qui les rongeaient. Le regard de Seraphin s'arrêta alors un peu plus longuement sur l'un des protagoniste présent : Abel Cassini, le navigateur de l'Optimus-XI, qui d'un signe de tête il salua, avant de se détourner de sa personne, prenant place devant l'assemblée, il se prépara à s'exprimer, mais n'en eut pas le loisir puisque déjà quelqu'un s'avança et hurla :

"Putain de merde ! Après une semaine vous décidez enfin de vous montrer ! Une réunion… C'est comme cela que vous nommez cette mascarade au vu de notre situation ?! Non mais qu'est ce que vous foutiez ?! Que faisiez vous ces derniers jours ? Avez vous contactez de l'aide ? Qu'allons nous faire ?! Et…"

Pour seule réponse, Seraphin tapa du poing sur une des consoles HS du vaisseau, l'impacte raisonnant de telle sorte à faire taire l'importun, qui si il ne connaissait pas son nom, était tout de même en mesure de déterminer son poste vu sa tenue, il semblait être l'un des responsable de la machinerie du vaisseau, un officier mécano de prime à bord.

"Tout d'abord... Merci à tous d'avoir répondu à cette réunion. Et bien que je ne doute pas que tous ici désire obtenir des réponses, je vous demanderai de rester patient et de ne pas céder à quelques émotions, telle que la colère ou la peur... Notre situation ne nous permet pas d'agir de manière irréfléchit..."

Ayant calmé les ardeurs de l'officier mécano, et ayant semble il capté l'attention, il continua :

"Je vais tenter de vous faire un résumé rapide de notre situation... Au vue du nombre de vie au sein de l'Optimus-XI, une semaine me semblait être nécessaire pour avoir une vue d'ensemble quand à nos potentiels possibilités... Tout d'abord, faisons ce qu'il est d'usage de faire pour ceux qui ne saurais pas qui ils ont devant eux : Je suis l'officier Seraphin Caryu, nouveau maître de l'Optimus-XI, suite à la perte inestimable de mon ami et mentor, le Commodore Tyrius. Bien que je ne l'égale pas, au vue de ma jeune expérience, je ferais au mieux pour le remplacer...

Il y a une semaine, nous avons été victime d'une attaque de la part d'un vaisseau ruche Tyrannide. Si nous nous en sommes tiré, les dégâts sur notre vaisseau auront été majeurs, et ne le cachons pas, nous sommes actuellement à la dérive total, nos moteurs sont HS, et j'ignore si nous sommes en mesure de réparer ou non.

Quand à notre position... J'ignore où nous sommes, et si une aide potentiel peut nous être donné... Nos systèmes de communication de fonctionne plus pour le moment, mais d'après mes dernières informations, il serait possible de régler ce problème après réparations. Mais... Même avec cela, je ne peux prendre le risque d'envoyer un message de détresse, car il est impossible de dire si nous sommes où non dans un système sous la juridiction de l'Empereur. Qui sait quel autres races Xenos pourraient capter notre message et venir en finir avec nous... Car oui, je n'ai pas peur de vous dire la réalité de notre situation : Nous sommes à l'agonie...

Mais... Il y a aussi de bonnes nouvelles, nous avons toujours du courant dans une majeur partie du vaisseau, même si certaines coupures se font sentir de temps à autre. Notre système d'armement fonctionne encore, et nous ne sommes donc pas totalement sans défense. Enfin... Et j'en veux pour preuve que nous soyons en train de discuter actuellement : notre générateur d'atmosphère est pleinement opérationnel."


Il marqua une pause, laissant le soin à tous d'enregistrer les informations qu'il venait d'apporter, des chuchotements se firent entendre pendant l'assemblée, avant qu'une main ne se lève pour prendre la parole. Un homme en uniforme militaire s'avança alors, ces galons en évidence, c'était un capitaine de la garde impérial, sûrement présent pour représenter ces hommes, l'Optimus-XI étant un vaisseau de guerre, ces passagers étaient en majeur partie des soldats.

"Capitaine Eryu de la garde impérial... Cette question n'est pas forcément pour vous officier Caryu, en réalité j'aimerai comprendre... Et la présence de notre navigateur devrait éclairer mes interrogations : Comment ne pouvons nous pas savoir où nous sommes, si certes nous avons subit une attaque, nous étions en plein voyage dans le Warp à ce moment. Et maintenant nous nous retrouvons à dériver, mais forcément en nous faisant sortir du Warp, vous avez forcément dû avoir connaissance de nos coordonnés... Navigateur ? Pouvez vous nous éclairer là dessus ?"

Tous les regards se posèrent alors sur l'intéressé à qui était destiné la question, mais Seraphin prit les devants, assumant son rôle de leader, il voulait éviter une situation embarrassante à Abel.

"Si notre navigateur ignore lui même où nous sommes, c'est parce que sur mon ordre, je l'ai forcé à exécuter un saut d'urgence... J'ai pris un risque, et celui ci à payé : Nous sommes toujours en vie, et nous avons échapper à l'ennemi. Cette explication est elle suffisante pour tous ?"

En entendant parler de saut d'urgence, le reste de l'assemblée se mit à discuter entre elle, certains semblant ne pas comprendre comment une décision aussi irrationnel que dangereuse avait pu être prise par l'officier. Certes elle leur avait permis de survivre mais à quel prix ? Au final certains commençaient à penser que leur nouveau chef, leur avait tout simplement offert un sursis... Mais que au bout du tunnel... Une mort atroce les attendait toujours...
Seraphin Caryu / Voie de l'amiral de flotte
Profil: FOR 8 / END 8 / HAB 8 / CHAR 11 / INT 8 / INI 8 / ATT 8 / PAR 8 / TIR 9 / FOI 0 / PSY 0 / NA 1 / PV 60/60
Lien vers fiche Wiki : wiki/index.php/Fiche_Seraphin_Caryu

Avatar du membre
Abel Cassini
Messages : 11
Enregistré le : 12 juin 2018, 18:57

Re: Perdu dans l'inconnu

Message par Abel Cassini » 01 janv. 2019, 15:38

Abel avait beau se représenter la présente situation sous tous les angles imaginables, il lui faudrait bientôt se faire une raison. Ils avaient juste eu de la chance. Une chance insolente, qui ne leur accordait qu'un délai avant leur fin prochaine et probable, mais de la chance néanmoins. Ses calculs de probabilités étaient formels, et parfaitement en accord avec sa formation : le taux moyen de réussite d'une tentative de saut improvisé dans le Warp n'était pas proche de zéro, il était nul. Leur survie jusqu'ici ne pouvait venir que d'une erreur de calcul ou de raisonnement, qu'il peinait encore à déceler.

La traversée du Warp avait été une épreuve terrible, inédite dans sa carrière de Navigateur. Rien n'aurait pu le préparer à cette sensation d'urgence permanente exigeant de lui, à tout instant, une vigilance sans faille et une réactivité fulgurante. Il lui avait fallu rester attentif d'un bout à l'autre du trajet, à l'affût de la moindre perturbation, fluctuation, ou menace dans la mer de l'Immaterium. Un tel exercice, terriblement éprouvant au plan psychique comme physique, n'aurait été possible si l'ombre xenos caquetante n'avait disparu dès leur passage dans le Warp. La peur induite, quant à elle, ne s'était pas évanouie, loin de là : lovée tel un insidieux parasite au plus profond de ses entrailles, elle attendait de resurgir au moment le plus inopportun. Mais pour l'heure, Abel Cassini avait reprit ses esprits, et siégeait à une réunion sur la passerelle de commandement.

Une certaine agitation était perceptible parmi les officiers et responsables présents. Tous avaient en commun d'avoir survécu aux récents événements, mais certains géraient leur anxiété bien mieux que d'autres. L'impudent mécanicien ayant un peu plus tôt osé hausser le ton et apostropher l'officier Caryu aurait d'ailleurs mérité une exécution sommaire. La magnanimité du jeune officier était néanmoins louable, en ce qu'elle ajoutait à son crédit en tant que meneur, mais suffirait-elle a fédérer tout un vaisseau ? Abel éprouvait une curieuse fascination pour le volontarisme de ce jeune soldat, qui s'évertuait à refuser l'abattement et le désordre ambiant. Si cet officier devait remplacer le précédent commandant de bord, Abel devait l'assurer de son soutien, tout en demeurant prudent quant à ses ordres parfois discutables.

Feignant de s'éclaircir la voix pour attirer l'attention, le Navigateur patienta quelques secondes, le temps que le silence s'installe. Il eut pour ces quelques instants le loisir d'apprécier une nouvelle fois le prestige teinté de respect que lui conférait sa fonction. C'est donc sûr de son autorité qu'il prit la parole d'une voix égale, la paupière de son front paisiblement fermée afin de ne pas susciter d'animosité indésirée.

Image
« Si je puis me permettre, officier Caryu, je suis en mesure de fournir quelques éléments d'explication concernant la tournure des récents événements.

Il nous aurait été impossible de calculer un itinéraire sûr dans un délai aussi court. Les immondes xenos dont nous avons subi l'assaut bloquaient en effet, par un quelconque moyen psychique, ma perception de l'Astronomican de l'Empereur-Dieu de l'Humanité - loué soit Son nom. »
Ménageant une pause, le Navigateur jaugea les visages alentours, dont l'apparente perplexité ne le rassura guère. Il conclut néanmoins, se composant une expression impassible :

Image
« La décision de l'officier Caryu, quoique risquée, nous a certainement sauvé des xenos.

Mais l'Astronomican demeure pour l'heure invisible à mon regard, de sorte que je manque d'éléments afin de trianguler notre position. Impossible pour l'heure de calculer un nouvel itinéraire.

Quoi qu'il en soit, nous avons des dégâts matériels et humains qui demandent notre attention plus immédiate. »
Abel Cassini, Navigator
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 10 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | Psy 10 | NA 1 | PV 60/60
>> Fiche Wiki <<

Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Site Admin
Messages : 146
Enregistré le : 15 févr. 2018, 22:20

Re: Perdu dans l'inconnu

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 01 janv. 2019, 16:00

Intervention MJ demandée
Deux jets de CHAR
Obt. 16 (Seraphin, échec),1 (Abel, réussite critique)
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon bureau t'est ouvert...
Envie de perdre le peu de raisons qu'il vous reste sur Warforum JDR ? Cliquez donc ..

Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Avatar du membre
Seraphin Caryu
Messages : 9
Enregistré le : 13 juin 2018, 21:41

Re: Perdu dans l'inconnu

Message par Seraphin Caryu » 03 janv. 2019, 14:45

Le navigateur Abel Cassini, prit donc la parole, tentant d'expliquer au mieux à l'assemblée, les raisons qui faisaient qu'il n'était pour l'heure absolument pas en mesure de fournir les coordonnées exacte de leur vaisseau à la dérive. Pour quelques raisons obscurs, l'attaque de la ruche avait semble il totalement brouillé la vision du navigateur, l'empêchant de calculer un itinéraire précis et sûre dans le warp. Couplé à la précipitation lié aux évènements… Ils en étaient donc arrivé à la situation qu'ils étaient obligés de subir aujourd'hui…
Quoiqu'il en soit, les différents responsables des différents secteurs d'activités de l'Optimus-XI, réagirent aux propos du navigateur de bien des façons. Certains se contentèrent de secouer la tête de manière négatif, d'autres affichaient une mine résignée, d'autres semblaient terrifiés… Mais tous partageaient le même regard : Celui qu'ils portaient à Seraphin, celui que l'on avait envers quelqu'un de coupable. L'officier ne s'en formalisa pas pour autant, la nature humaine était ainsi, dans les moments de détresse, l'homme instinctivement se devait de trouver un responsable à ces maux, et ici, c'était lui… C'était aussi cela le rôle de leader : Assumer les conséquences et les critiques de ces subordonnées.

Quoiqu'il en soit, Abel tenta d'afficher son soutient à l'officier en tentant à demi mot, de dire à l'assemblée, que l'ordre donné avait été en soit certes risqué mais le plus à même de les faire survivre. Un pari insensé mais qui avait payé. Seraphin intervint alors à nouveau à ce moment là :


"Je peux comprendre votre colère… Et il est facile de juger une action ou une prise de décision une fois qu'elle a été exécuté… Mais… Ce qui est fait, est fait… Tous les reproches du monde ne nous feraient pas plus avancer. Notre situation est périlleuse, mais même ici, à la dérive dans l'obscurité de l'espace, l'Empereur veille sur nous…"

Il marqua une pause, se perdant dans ses réflexions, quand à la suite des évènements. Pendant une semaine, on lui avait fais remonter de nombreux rapports sur l'état du vaisseau, et les nombreux blessés à gérer. Il avait donc eut le temps de réfléchir à une poignée d'ordre susceptible d'améliorer leur conditions de tous les jours, où du moins qui leur permettrai de survivre un peu plus longtemps.
N'étant aucunement mécanicien, il savait qu'il y avait peu de chance que réparer le vaisseau soit une possibilité pour naviguer à nouveau… Ou bien alors, de tels réparations prendraient sans aucun doute un temps fou, qu'ils n'avaient pas le luxe d'avoir. La priorité numéro un serait donc la réparation des systèmes de communication, dans le but de pouvoir envoyer un message de détresse, pour qu'un vaisseau de l'Impérium puisse les retrouver à temps.


"Bien... Cette réunion est avant tout là pour que je puisse entendre des propositions de votre part. Chacun est responsable d'un secteur important du vaisseau, et je ne doute pas que vous ayez tous des demandes… Mais… Nos ressources étant limitées, nous devrons obligatoirement établir un ordre de priorité.

Dès lors, j'impose dès aujourd'hui un rationnement de nos ressources… Nous devons pouvoir durer dans le temps. Le chef de la logistique se devra de faire un rapport constant de nos ressources, et ce tous les jours. Chaque demande où perception, sera étudié et validé par mes soins.
Notre priorité pour le vaisseau, est de rétablir nos systèmes de communication, car en y parvenant, et si notre navigateur arrive à savoir où nous sommes, nous pourrons être en mesure d'envoyer un appel de détresse à une flotte de l'impérium, qui je l'espère, traine dans le secteur."


S'attendant à d'éventuels rechignements, il attendit les réactions de tous et chacun, l'idée de limiter les ressources allait sans aucun doute être la plus difficile à digérer, surtout que le jeune officier était encore dans une phase, où il devait faire ses preuves, et asseoir son entière autorité.

"Capitaine Eryu… Avec vos hommes, je voudrais que vous puissiez organiser des patrouilles, qui permettront dans un premier temps, de délimiter les zones du vaisseau qui sont encore ou non praticables… Nous devons connaître notre zone d'action.
De plus… Je voudrais éviter tous débordement possible avec notre population… Nous sommes pour le moment aux premiers jours du drame qui nous touche… Mais avec le temps et la fatigue, les esprits des uns et des autres pourraient se laisser porter par le désespoir et la peur. L'Ordre est une nécessité.
Je compte sur l'intelligence de chacun… Nous entredéchirer ne ferait qu'aggraver notre position…"


En bon militaire qu'il était, le capitaine de la garde impérial acquiesça d'un hochement de tête, comprenant l'importance et les raisons de sa mission.
Seraphin Caryu / Voie de l'amiral de flotte
Profil: FOR 8 / END 8 / HAB 8 / CHAR 11 / INT 8 / INI 8 / ATT 8 / PAR 8 / TIR 9 / FOI 0 / PSY 0 / NA 1 / PV 60/60
Lien vers fiche Wiki : wiki/index.php/Fiche_Seraphin_Caryu

Avatar du membre
Abel Cassini
Messages : 11
Enregistré le : 12 juin 2018, 18:57

Re: Perdu dans l'inconnu

Message par Abel Cassini » 03 janv. 2019, 23:31

Abel ne pouvait s’empêcher d’être curieusement intrigué par les efforts de l’officier Caryu pour mettre bon ordre à la situation à bord du vaisseau. Le Navigateur ne pouvait lui donner tort, en ce que l’Optimus-XI était dans une situation si précaire que chaos et dissensions à bord seraient de tragiques synonymes d’un funeste destin. Le fier représentant de la maisonnée des Cassini avait donc tenté d’apaiser les esprits par ses explications, mobilisant indirectement le prestige de sa fonction. Il fut en cela particulièrement efficace, s’attirant un silence respectueux ainsi qu’une étonnante considération. Fort de ce succès inespéré, Abel s’était tourné vers Seraphin Caryu, comme pour lui laisser la parole.

Tandis que l’officier reprenait la parole, le Navigateur s’autorisa un moment de réflexion, les lèvres pincées. Il venait quelques instants plus tôt de mentir délibérément, ou du moins, d’omettre une partie de de la vérité. Depuis leur sortie de l’Empyrean, Abel n’avait en effet pas osé se risquer à déployer ses sens vers le Warp pour s’enquérir de leur position, ou de celle de l’Astronomican. La peur le taraudait, celle-là même qui l’avait saisi lorsque la perturbation psychique avait fait sa discordante apparition dans son esprit. La crainte, certes irrationnelle, que ladite « ombre » ne les ai poursuivis au travers du Warp, était tenace. Il avait cherché une réponse dans le savoir de sa famille, enregistré dans son servocrâne rituel, mais en vain. Les données auxquelles il avait présentement accès étaient -au mieux- évasives concernant les dangers des espèces xenos récemment apparues. Le Navigateur était presque certain que le fond d’archive secret des Cassini, sur Terra, recelait une réponse satisfaisante à ce sujet, mais il lui faudrait s’en passer pour l’heure.

Reportant son attention sur la réunion, Abel crut comprendre que l’officier Caryu souhaitait rationner les ressources alimentaires à bord, et ce jusqu’à nouvel ordre. La décision n’impacterait probablement que guère le train de vie privilégié du Navigateur, eut égard à son statut, mais il lui semblait bon de garder un œil sur ces ressources. Le jeune Seraphin Caryu souhaitait faire du contrôle et de la remise en état des systèmes vitaux du vaisseau une priorité, ce qu’Abel ne pouvait qu’approuver.

Alors seulement, le Navigateur remarqua les regards furtifs quoique récurrents que lui jetaient nombre des individus participant à cette réunion. Passé l’instant initial d’étonnement, il comprit néanmoins que la majorité des personnes autours de la table guettaient ses réactions au discours de Caryu, en quête de son assentiment. L’intervention du Navigateur dans la conversation, quelques instants plus tôt, avait-elle été si impactante ? Toujours est-il qu’Abel jugea bon de ponctuer la série d’instructions de l’officier par un mot de clôture, pour lequel il tâcha de se composer un visage aussi neutre que possible.

Image
« Puisque les modalités immédiates d'action sont ainsi arrêtées, je propose de lever la séance, en attendant que les informations demandées soient collectées par le capitaine Eryu.

Une nouvelle concertation sera ensuite convoquée. »
Comme la petite assemblée se dispersait, saisie par le charisme du Navigateur, ce-dernier patienta plusieurs minutes, laissant Seraphin donner d’éventuelles consignes de dernière minute en privé à ses collaborateurs, avant d’attirer son attention :

Image
« Officier Caryu... Je pense souhaitable que nous ayons tous deux une conversation en privé. »
Abel Cassini, Navigator
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 10 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | Psy 10 | NA 1 | PV 60/60
>> Fiche Wiki <<

Avatar du membre
Seraphin Caryu
Messages : 9
Enregistré le : 13 juin 2018, 21:41

Re: Perdu dans l'inconnu

Message par Seraphin Caryu » 12 janv. 2019, 13:15

Grâce à l'aide de son navigateur, les discussions qui s'étaient lancées, avaient pu se dérouler bien mieux qu'il n'aurait pu l'espérer. Désormais, l'assemblée pu se retirer, non sans que certaines autorités ne puissent s'empêcher de lancer quelques sombres regards en direction de l'officier Caryu.
Désormais le pont principal fut plongé à nouveau dans un silence morbide, là où d'ordinaire, ce lieu étant le cerveau de l'Optimus-XI, était normalement plein de vie et de mouvement, composé d'un équipage destiné à faire manœuvrer le vaisseau de guerre. Mais depuis l'attaque xénos… Peu avaient pu survivre aux horreurs rencontrées…

Silencieux et plongé dans ses pensées, Seraphin s'approcha alors de la fenêtres principal du pont donnant visuel sur l'immensité spatial. Enfant… Il avait durant toute sa vie, levé les yeux au ciel, observant les étoiles, avide d'exploration et des merveilles que pouvaient lui offrir chacune des étoiles scintillantes dans le ciel. C'était de ce temps, un mélange d'excitation et d'ambition qui l'avait amené à toujours se fixer des objectifs toujours plus grand dans la vie… Pourtant, à l'instant T, alors qu'il observait le vide infini, sombre et froid… Ce n'était plus de l'excitation qui lui rongeait l'intérieur, mais bel et bien une terreur indescriptible…
Le doute avait envahi le jeune officier, craignant désormais pour sa vie, mais aussi et surtout pour celle de l'équipage de l'Optimus-XI... Sa folle décision, avait pu permettre d'échapper aux xénos, mais n'allaient ils pas désormais connaître un sort plus horrible encore, à savoir attendre une mort longue et pleine d'agonie, là où les Tyrannides auraient pu faire ça vite et proprement. Seraphin se demanda même, si l'Optimus-XI n'aurait pas dû se battre jusqu'au bout… La mort sur le champs de bataille n'était elle pas la plus belle des morts pour des soldats ?

C'est alors qu'il fut tiré de ses songes, la voix de Abel résonnant derrière lui, le navigateur semblant, au timbre de sa voix, être plus que soucieux de leur situation.


"Merci pour votre aide Abel… Il semble que vous ayez pu rallier bien plus d'esprits terrifiés que moi à travers les quelques mots échangés. C'est une bonne chose de vous avoir avec moi…"

Le jeune officier poussa un soupir de solitude, sans pour autant jamais détacher son regard de l'immensité spatial. Se tenant au repos réglementaire, comme il l'avait apprit durant sa formation militaire, il continua à s'exprimer, dans ce qui pouvait presque ressembler à un monologue.

"Qui aurait pu le prévoir… Je l'ai connu depuis ma jeune enfance, il m'a tout appris, tout montré… Et malgré mon âge aujourd'hui, j'ai toujours pensé que rien ne pourrait le terrasser…

Et pourtant… Lors de l'attaque, cela n'aura duré qu'une poignée de seconde… Il se tenait là… A l'endroit précis où je me tiens, debout et hurlant ces ordres que personne n'auraient jamais oser contredire, et l'instant d'après… Il gisait au sol, baignant dans son sang, les traits de son visage figé et traduisant une surprise total… Il ne semblait pas s'attendre à mourir ici…"


L'homme dont il semblait retracer les évènements n'était autre que le Commodore Tyrius, père adoptif et surtout son modèle à suivre, ancien leader de l'Optimus-XI, tombé au combat durant l'attaque… Un homme craint et respecté, par ces ennemis mais aussi ces amis… Un héros de guerre, et qui pourtant, avait perdu dans la vie, sans que lui même où personne d'autre, ne puisse lui venir en aide… Qu'importe le nombre de médailles… Un homme, un héros, restait fait de chair et de sang...
Resserrant ses poings, la rage et la tristesse s'empara du jeune officier qui semblait n'avoir toujours pas fait son deuil… Comment aurait il pu le faire, lui qui avait prit ces nouvelles fonctions dans la précipitation, cherchant à répondre aux exigences de la population du vaisseau, tout en se creusant les méninges jour et nuit pour chercher un plan susceptible de les sauver… Avait il eut cette dernière semaine ne serait ce que quelques minutes pour lui ? Non...
C'est alors que Seraphin se tourna en direction du navigateur, les deux hommes se jaugeant l'espace de quelques secondes… Mais l'officier brisa bien vite le silence à nouveau tout juste installé.


"Parlez sans crainte mon ami, si quelque chose tracasse votre esprit, libre à vous de m'en faire part.

Notre situation est désastreuse, et je m'excuse de ne pouvoir trouver une solution à tous nos maux… Le commodore aurait sans doute pu nous dire quoi faire… Mais… Vous étiez présent tout comme moi à ces derniers instants… Désormais son corps est avec ceux de nos camarades tombés aux champs d'honneurs… Et j'espère que nous pourrons les ramener dans un système sous gouvernance de l'Impérium pour qu'ils puissent obtenir les funérailles qu'ils méritent .
Bien… Je vous écoute. Si vous avez une bonne nouvelle à m'apporter, je dois avouer que cela ne me ferait que le plus grand bien vu les évènements…"
Seraphin Caryu / Voie de l'amiral de flotte
Profil: FOR 8 / END 8 / HAB 8 / CHAR 11 / INT 8 / INI 8 / ATT 8 / PAR 8 / TIR 9 / FOI 0 / PSY 0 / NA 1 / PV 60/60
Lien vers fiche Wiki : wiki/index.php/Fiche_Seraphin_Caryu

Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Site Admin
Messages : 146
Enregistré le : 15 févr. 2018, 22:20

Re: Perdu dans l'inconnu

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 12 janv. 2019, 17:07

Intervention MJ demandée
Lancer du pouvoir "Aperçu de l'abîme"
Pouvoir moyen : malus de -2 sur PSY -> PSY à 8

Obt.: 9, échec mineur, aucune influence sur le jet suivant (+ effet RP à traduire dans ton message)

Tentative d'orientation dans le Warp
Sur PSY

Obt.: 9, réussite de l'orientation vers l'Astronomican
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon bureau t'est ouvert...
Envie de perdre le peu de raisons qu'il vous reste sur Warforum JDR ? Cliquez donc ..

Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Avatar du membre
Abel Cassini
Messages : 11
Enregistré le : 12 juin 2018, 18:57

Re: Perdu dans l'inconnu

Message par Abel Cassini » 14 janv. 2019, 22:22

Abel avait développé une patience à toute épreuve durant son initiation aux secrets de sa maisonnée, il ne se formalisa donc pas de la propension naturelle de l'officier à penser à voix haute. Il appréciait lui-même, dans une certaine mesure, s'écouter parler : aussi eut-il été de mauvaise foi d'interrompre le jeune homme. Lorsque ce-dernier eut achevé de méditer au sujet du décès -au demeurant fort regrettable- de son mentor, le Navigateur entreprit d’exposer, avec toute la diplomatie dont il était capable, les inquiétudes qu’il avait passé sous silence lors de la réunion.

Image
« Envers vous, officier Caryu, je me dois d’être sincère, car de notre bonne collaboration dépend peut-être le sort de milliers d’âmes sur ce bâtiment.

J’ai délibérément omis tout à l’heure de mentionner certains éléments relatifs à notre situation. Non par malice, mais par certitude que notre discrétion est requise en la matière. »
Bien qu’exprimé en bas gothique, langue la plus courante de l’Imperium, le discours du Navigateur avait parfois des formulations, ou accents, pouvant évoquer le haut gothique, langue communément répandue parmi les élites impériales. Ceci n'avait rien de surprenant, Abel étant lui-même de noble extraction, les maisonnées de Navigateurs comptant toutes, sans exception, parmi les plus anciennes dynasties de l'Imperium.

Image
« Il est possible que les dommages matériels que nous déplorons ne constituent pas la menace la plus grave, dans les présentes circonstances.

Je ne connais que peu de choses concernant l'espèce xenos qui nous a agressé, mais l'hypothèse d'une contamination de ce bâtiment n'est pas à écarter. La relative brièveté de notre contact avec l'ennemi ne nous renseigne en rien quant à la présence possible d'organismes infiltrés.

L'Empereur nous garde, cette perspective... »
Sans expliciter davantage sa pensée, le Navigateur entreprit de se concentrer, paupières closes, jugeant la situation propice à un premier sondage des étendues infinies de l'espace, en quête de la Très Sainte Lumière de l'Astronomican. Par simple précaution, Abel entreprit d'abord de tourner son regard vers le flux mouvant de l'Empyrean, en quête d'indices sur son avenir immédiat, à la recherche d'éléments, aussi ténus soient-ils, qui l'aideraient à retrouver l'Astronomican, lorsqu'il scruterait l'espace dans quelques secondes. Le pouvoir psychique qu'il tentait de manifester ici était fort commode, et comptait parmi les plus couramment utilisés par les Navigateurs de sa maisonnée, notamment avant toute manœuvre impliquant la manipulation du Warp. Une erreur ténue pouvait avoir de très lourdes conséquences en termes de navigation dans l'Immaterium, aussi le Navigateur usait-il régulièrement de cet atout. Les archives des Cassini mettaient néanmoins en garde contre l'usage répété dans un trop court délai de ce pouvoir psychique, nul âme n'étant supposée lire trop fréquemment les fils de son destin. Sur son front, la paupière de son troisième œil s'entrouvrit, révélant un œil rouge sang, brûlant d'une lueur mauvaise.

Néanmoins, trop distrait par la conversation, peut-être, ou simplement encore sous le choc du trajet improvisé dans le Warp, Abel perdit sa concentration, et ne sut tirer aucun enseignement utile de sa brève lecture des sentiers du destin. Prudence étant mère de sûreté, le Cassini préféra ne pas tenter l'expérience une nouvelle fois, et tourna plutôt ses sens vers les abysses intersidérales, à la recherche du Phare de l'Empereur. Quelle ne fut pas sa surprise -et son soulagement- de constater que l'Ombre dans le Warp semblait avoir disparu, pour l'heure du moins ! Évoluant en terrain connu, Abel poursuivit donc son exercice d'orientation Warp, à la recherche du signal psychique de l'Astronomican. Son entreprise finalement couronnée de succès, il prit mentalement note de ladite position, sachant que des calculs supplémentaires seraient nécessaires à la juste triangulation de leur localisation actuelle. Mais ce premier pas était encourageant.

Clignant des paupières, Abel Cassini revint à lui : il n'avait été absent que quelques secondes, comme perdu dans ses pensées.

Image
« Je suis navré, officier.

Veuillez excuser cet instant d'égarement, la fatigue de ces derniers jours et heures semble me rattraper. »
Abel Cassini, Navigator
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 10 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | Psy 10 | NA 1 | PV 60/60
>> Fiche Wiki <<

Avatar du membre
Seraphin Caryu
Messages : 9
Enregistré le : 13 juin 2018, 21:41

Re: Perdu dans l'inconnu

Message par Seraphin Caryu » 19 janv. 2019, 16:50

Toujours en pleine discussion avec son navigateur, le dénommé Abel, dévoila quelques révélations en sa possession, qu'il avait préféré passer sous silence un peu plus tôt lors de la réunion qui avait rassemblé les différents protagonistes les plus important du vaisseau. Une nouvelle fois, le jeune officier ne pouvait que saluer l'intelligence de son collaborateur, en effet annoncer quelques autres mauvaises nouvelles au vu de la situation, n'aurait au final que renforcé le désespoir se développant dans les cœurs de l'équipage de l'Optimus-XI, affaiblissant alors encore un peu plus l'autorité qu'ils représentaient ensemble.
Ainsi la crainte du navigateur était de voir le vaisseau être infiltré par quelques organismes parasites xénos, chose qui pouvait être probable, les Tyrannides usant de techniques de combat se basant sur l'infiltration, l'observation et le meurtre… Même la plus simple des espèces de cette race, pouvait causer à elle seul la chute entière d'un vaisseau de l'Impérium. En compagnie du défunt commodore, Seraphin avait plus d'une fois étudié quelques rapports de batailles contre cette espèce xenos n'ayant qu'un seul but : Tout détruire sur son passage, et se nourrir de tous organismes vivants croisés.


"Et vous avez bien fait mon ami… Inutile de faire paniquer encore plus de monde en ne nous basant que sur de simples théories. Mais vous dîtes vrai… Le risque d'une infection existe bel et bien, d'où l'installation de patrouille à travers l'Optimus-XI sous les ordres du Capitaine Eryu. J'ai pu éplucher son dossier… C'est un vétéran et un homme d'expérience. Mon mentor lui faisait confiance, et je ferais donc de même."

Se plongeant dans une réflexion, il s'imagina le danger que pouvait représenter une infection Tyrannides ici et maintenant… Leurs chances de survie étant déjà minces, un tel incident ne ferait que les condamner définitivement cette fois.

"Ces xénos sont très résistants, et leur force réside dans leurs capacités d'adaptations… Ils apprennent à étudier l'ennemi, pour ensuite le frapper… Restons vigilant, mais ne tombons pas dans la paranoïa… Pour l'heure, nous devons nous occuper de bien d'autres choses…"

C'est alors qu'il laissa le navigateur s'atteler à sa première tâche et non la moindre, tenter grâce à ces dons, de fournir un début de localisation dans le grand vide spatial.
Durant ce temps, l'officier s'installa sur qu'il restait du poste de commande du vaisseau, tout en énonçant haut et fort :


"Terminal, Officier Caryu sur le pont. Ouverture journal de bord."

Une voix robotique se manifesta alors, répondant aux demandes de Seraphin, et ouvrant de manière holographique, des centaines et des centaines de notes datées et signées par différents protagonistes autorisés à y accéder. Seraphin s'attela alors à y référer les évènements cités durant la réunion. Ce journal permettant si il ne parvenait pas à s'en sortir, à pouvoir retracer les évènements liés au vaisseau et à leur chute… Tout du moins si on parvenait à les retrouver un jour...
Recoupant les différentes données, l'une d'elle attira alors son œil aiguisé, car elle était la seule à ne pas être daté, et semblant pourtant, à la vue des dates lui précédant et lui succédant, avoir été rédigé peu de temps après l'attaque xénos…


"Terminal, ouverture du fichier référence B5242-XXK, à la date XXX"

"Accès refusé… Impossible d'accéder au fichier B5242-XXK... En attente d'un autre ordre."

Surpris sur le coup par ce refus, ayant pourtant la plus haute accréditation d'accès de sécurité du vaisseau, Seraphin n'abandonna pas si facilement, et retenta alors d'accéder au fichier mystérieux.

"Terminal, Officier Caryu sur le pont, niveau de sécurité 4, je t'ordonne d'ouvrir le fichier B5242-XXK."

"Accès refusé… Impossible d'accéder au fichier B5242-XXK... Raison : Données supprimées/corrompues… En attente d'un autre ordre."

La raison donnée par le Terminal de l'Optimus-XI laissa Seraphin pensif… Il était étrange de supprimer les données d'un vaisseau, surtout lors d'évènements majeur comme ceux qu'il connaissait… Cherchant à trouver des réponses dans les archives, il semblait que rien ne référençait ce fichier, comme si celui ci avait été délibérément supprimé ...Pour quels raisons et surtout par qui ? Voila qui inquiéta Seraphin… Car on avait cherché semble il à dissimuler quelque chose… Une information ou un évènement majeur ayant eut lieu dans le vaisseau à un moment précis...
Mais la réflexion de l'officier fut interrompu, car déjà, le navigateur de la famille Cassini, émergea de sa torpeur, son visage marqué par la fatigue, sans aucun doute lié à l'usage de ces pouvoirs Psychiques.


"Et bien… Qu'avez vous vu ?"
Seraphin Caryu / Voie de l'amiral de flotte
Profil: FOR 8 / END 8 / HAB 8 / CHAR 11 / INT 8 / INI 8 / ATT 8 / PAR 8 / TIR 9 / FOI 0 / PSY 0 / NA 1 / PV 60/60
Lien vers fiche Wiki : wiki/index.php/Fiche_Seraphin_Caryu

Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Site Admin
Messages : 146
Enregistré le : 15 févr. 2018, 22:20

Re: Perdu dans l'inconnu

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 19 janv. 2019, 18:16

Intervention MJ demandée
Jet d'INT pour test de cartographie
Bonus de +1 INT car compétence Cartographie

Obt. 3, réussite

Jet de PSY pour pouvoir "Sentinelle du vide"
Pouvoir moyen : malus de -2 sur PSY -> PSY à 8


Obt.: 12, échec
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon bureau t'est ouvert...
Envie de perdre le peu de raisons qu'il vous reste sur Warforum JDR ? Cliquez donc ..

Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Répondre