[Tomas Kara] Pas sur mes Terres

L'Ultima Segmentum est le plus grand des cinq Segmentae Majoris composant l'Imperium de l'humanité. Situé à l'Est de Terra et s'étendant jusqu'à la Bordure Orientale, sa Forteresse Segmentaire est Kar Duniash. Il contient notamment le Royaume d'Ultramar, l'Empire T'au et l'empire Ork de Charadon.

Image
Répondre
Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Site Admin
Messages : 176
Enregistré le : 15 févr. 2018, 22:20

[Tomas Kara] Pas sur mes Terres

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 26 févr. 2019, 21:39

Acte 1 : Insidieuse, elle pousse partout...
996.999.M41, Système Masali, Agri-Monde Masali
Dans un vaisseau de transport de la marine en approche de l'astroport planétaire...

Image
La routine. On s'habitue petit à petit à la routine quotidienne. Mais comme leur instructeur se plaisait à leur dire, "les imprévus sont les épices qui viennent relever la routine". Enfin, ça, c'était avant qu'un "imprévu" ne lui arrache l'un des bras. Pas sûr qu'il ait apprécié la façon dont son existence fut épicée ce jour-là. Tomas eut un petit sourire en se souvenant de cette histoire et du vieil instructeur. Qui savait où il était à l'heure actuelle... Le soubresaut du transport militaire le sortit de ses pensées.

Masali, comme ses planètes-soeurs Quintarn et Tarentus (les "Trois Planètes" d'Ultramar, comme on les appelait), était couverte de vastes agridômes et de pièges à humidités. Puisqu'il fallait produire des quantités faramineuses de nourriture pour l'Imperium et l'Empire d'Ultramar tout proche, les quantités d'eau requises étaient, elles aussi, d'une ampleur gargantuesque...

Image
Le transport poursuivait sa descente depuis l'espace sub-orbital, en décrivant un arc de cercle vers le sol aride et le dôme le plus proche. Ce dernier abritait l'astroport principal de Masali, un énorme amoncellement de zones résidentielles à bas revenus et de centres de négoces en vivres. D'ici partaient quotidiennement des kilotonnes de nourritures produites sur Masali, vendues parfois à prix d'or, pour toutes les régions de l'espace connu. Certains jours, les plus chanceux pouvaient apercevoir les intendants du Royaume d'Ultramar, des êtres surhumains arborant les couleurs bleutées d'Ultramar. Ces derniers se retrouvaient presqu'exclusivement à proximité des entrepôts des vivres de premier choix qui serviraient à nourrir les Space Marine de la XIIIe Légion.

Enfin, dans un vrombissement final accompagné de staccatos métalliques, le transport toucha le sol, ses glissières latérales s'ouvrant quelques instants plus tard pour insuffler un air vicié, riche en odeur d'huile et d'ozone. Tomas respira cet air pollué; Masali, son monde natal, toujours la même odeur pour lui. La routine... Le reste de l'unité s'affairait déjà à quitter l'appareil et entamer la mission de patrouille qui leur avait été assignée. La routine, toujours ...

Image
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon bureau t'est ouvert...
Envie de perdre le peu de raisons qu'il vous reste sur Warforum JDR ? Cliquez donc ..

Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Avatar du membre
Tomas Kara
Messages : 15
Enregistré le : 17 janv. 2019, 10:47
Localisation : cholet

Re: [Tomas Kara] Pas sur mes Terres

Message par Tomas Kara » 27 févr. 2019, 11:34

Tomas prit quelques secondes pour savourer cet air, alors que des souvenirs lui revinrent en mémoire. Masali était sa planète d’origine, son foyer. C'était ici qu'il avait grandi, qu'il a fait les 400 coups avec ses amis, ses premiers amours, ses premières bagarres dans les bars de ce même astroport ! Enfin, ça, c’était durant la période de l'insouciance, avant qu’il soit chassé par son beau-père…
À l’évocation de ce souvenir, la bulle de nostalgie dans laquelle Tomas s’était plongé éclata, le rappelant au temps présent. Depuis le jour fatidique de la mort de sa mère, - l'Empereur-Dieu puisse veiller sur elle ! - son renvoi de la maison de son enfance, puis les jours d'errance dans l'astroport, avec cette même interrogation sur le but de sa vie, son recrutement par la garde impériale, puis l'entraînement avec son unité sous la tutelle du sergent Barrys... Tout s'est passé si vite !
Perdu dans ses pensées, Tomas prit conscience que le reste de son unité était presque prête à partir pour la patrouille seulement lorsque le bruit des turbines de la navette s'arrêta. Se dépêchant de prendre son barda et son Fusil laser, il emboîta le pas à ses compagnons pour partir, ne voulant pas faire perdre du temps à la troupe - et encore moins que tout ça remonte aux oreilles du Sergent Barrys !!



La patrouille, peut-être la mission la plus abrutissante possible pour un garde impérial ! Toujours le même circuit, quotidiennement, de quoi devenir fou, si on n’a pas la rigueur nécessaire.
Trois mois, trois mois que Tomas use ses bottes sur le même circuit, la seule fois ou quelque chose de notable s’est passé, c’est quand un ivrogne à dégobiller sur les bottes du sergent, durant la première patrouille. Depuis, le calme plat, et le sergent a arrêté de venir…
D’abord un tour d’une partie des entrepôts dans lesquels sont stockés les vivres produits sur Masali, puis l’arrêt par la cantina de Servan, un vétéran à la retraite adorant raconter comment il a perdu son œil gauche contre un adorateur du chaos. Enfin, retour par une zone résidentielle pour retourner à la navette. Puis le voyage du retour vers le camp.
Elle était bien loin, la vie de soldat de l’Astra Militarum que Tomas pensait vivre ! Il avait été bercé par les histoires de combat héroïque, de dernier carré, de la bravoure et du courage des hommes combattants les Xenos et repoussant les hordes impies pour protéger l’Impérium !
Et lui était ici, sur Masali en train de faire des patrouilles, la patrouille, surement la mission la plus abrutissante possible pour un garde impérial…
Modifié en dernier par [MJ] Ombre de la Mort le 27 mars 2019, 16:21, modifié 3 fois.
Raison : 5 XP's | Total : 5 XP's
Tomas Kara, Garde Impériale
Profil: For 8 | End 9 | Hab 9 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 9 | Par 8 | Tir 9 | Foi 0 | Psy | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: wiki/index.php/Fiche_Tomas_Kara

Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Site Admin
Messages : 176
Enregistré le : 15 févr. 2018, 22:20

Re: [Tomas Kara] Pas sur mes Terres

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 03 mars 2019, 20:50

Image
En se dirigeant vers les entrepôts, l'escouade de gardes impériaux traversa les marchés de l'astroport. On y vendait tout ce qu'on pouvait s'attendre à trouver dans un tel lieu d'activités intra et extra-planétaire. Des médicaments contre les maladies courantes et endémiques du système Masali au revendeur de pièces de vaisseaux, on y trouvait de tout, dans la limite de la légalité permise par les lois commerciales de l'Imperium, telles que définies par l'Administratum. Les contrevenants étaient une monnaie somme toute rare sur Masali, les forces de l'Adeptus Arbites ayant à cœur de faire régner l'ordre et de veiller au plein respect des lois. D'ailleurs, Tomas et ses compagnons avaient déjà eu affaire avec plusieurs régulateurs, ayant pu observer avec circonspection les méthodes quelque peu "expéditives" dont faisait preuve l'Arbites...

Image
Laissant peu à peu derrière eux l'activité et le brouhaha des marchés, l'escouade pénétré dans les zones agro-industrielles de stockage du dôme, là où étaient entreposées nombre de marchandises prête à être expédiée vers le néant sidéral. Ils furent surpris en croisant une autre escouade, bien plus prestigieuse que la leur. En effet, le hasard de la journée et de leur tournée de surveillance venait de les amener à proximité de plusieurs Scion du Militarum Tempestus, les troupes d’élite de la Garde Impériale. Enfermés dans leurs lourdes armures carapace, le casque typique reconnaissable entre milles, ils étaient 5 et portaient tous un écusson d'unité flanqué du sceau de l'inquisition. Ceci était le signe qu'un Inquisiteur devait rôder dans le coin, ces hommes devaient être son cadre... Les raisons de la présence d'un représentant des Saints Ordos échappaient totalement aux simples gardes impériaux qu'ils étaient ; on ne les avait d'ailleurs pas informé de la présence du Militarum dans leur zone de surveillance, encore moins de celle d'un Inquisiteur...
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon bureau t'est ouvert...
Envie de perdre le peu de raisons qu'il vous reste sur Warforum JDR ? Cliquez donc ..

Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Avatar du membre
Tomas Kara
Messages : 15
Enregistré le : 17 janv. 2019, 10:47
Localisation : cholet

Re: [Tomas Kara] Pas sur mes Terres

Message par Tomas Kara » 19 mars 2019, 14:26

Empruntant des corridors dans les rues sinueuses de l’astroport, l’escouade déboucha sur une gigantesque esplanade aux dimensions phénoménales.
Ici, au cœur commercial de la planète et de l’astroport, tout ce qui pouvait être acheté dans l’Impérium était disponible. Des légumes de base cultivés sur Masali aux animaux et plantes exotiques de la lointaine Catachan, du tord-boyau local aux plus grands crus, il y avait de tout. À chaque fois qu’il se retrouvait ici, Tomas se sentait mal à l’aise. Le bruit assourdissant des marchands, les odeurs toutes plus entêtantes les unes que les autres et les couleurs lui donnait le tournis.




Traversée de part en part par une route, la place était divisée en plusieurs secteurs, eux-mêmes délimités par des allées de statues à la gloire des plus grands héros de l’Impérium. À l’ombre de l’une d’entre elle, Tomas aperçus un groupe de trois Arbitrators, reconnaissables à leurs vêtements sombres. L’un d’eux porte une matraque dans les mains, les deux autres des fusils ceux-ci scrutant les alentours avec attention, à la recherche du moindre écart leur permettant de laisser libre cours à leurs bas instincts, fendant la foule rapidement.
Tomas n’appréciait guère les Arbitrators, mais c’était un mal nécessaire ou sinon personne ne suivrait les règles de l’Administratum. Néanmoins, il indiqua leur position au chef d’escouade qui planifia un itinéraire pour les contourner. Même s’ils étaient tous dans le même camp, il valait mieux les éviter…




Après avoir réussi à traverser l’esplanade du marché sans tracas, l’escouade arriva dans les zones de stockage de l’astroport. Beaucoup plus confinées que l’esplanade, ces zones de stockage étaient toutes faites sur le même modèle : de grands silos à grains avec entre eux des passerelles, formant un véritable labyrinthe de dédales parsemés d’escaliers, de coursives et de rampes d’accès.
Au détour d’un silo, Tomas, qui était une fois de plus en train de s’appesantir sur l’absence d’intérêt de la patrouille rentra dans son compagnon d’arme et le bouscula.
S’éclaircissant les idées, il vit que toute l’escouade était à l’arrêt, quand une voix qu’il ne connaissait pas hurla :
« Place ! Laissez passer bande de larves ! »
Projeté en arrière par le mouvement de foule, Tomas ne put distinguer qui est-ce qui parlait ainsi, la seule chose qu’il aperçut, ce sont 6 paires de bottes.
Une fois la stupeur passée et le calme revenu, Tomas demanda à son chef d’unité :


- mais qui étaient ces hommes ? Et par l’Empereur, comment osent-ils s’adresser ainsi à une escouade de la Garde Impérial ?!’

- Silence Tomas, nous ne savons s’ils sont toujours dans les parages. Et pour répondre à ta question, c’était une escouade de Scions, des troupes d’élites envoyés sur les théâtres d’opérations les plus dangereux.

-Mais que font-ils ici ? Masali est une planète tranquille, loin de la guerre ! Que peut bien faire une telle troupe d’élite ici ?

- Je n’en ai aucune idée, inutile de spéculer. La seule chose certaine, c’est qu’ils sont en mission pour un Inquisiteur, j’ai aperçu l’écusson en forme de I sur leurs équipements. Mais laissons ceci pour l’instant, et pas un seul mot sur cette rencontre quand nous rentrerons à la caserne. Maintenant escouade, on continue ! »




En se remettant en route, Tomas s’interrogea sur les informations données par le chef, que pouvais bien faire une escouade assignée à un Inquisiteur ici ? Que cela voulait-il dire ? Plongé dans ses réflexions, Tomas emboîta le pas à son escouade…
Modifié en dernier par [MJ] Ombre de la Mort le 27 mars 2019, 16:21, modifié 3 fois.
Raison : 6 XP's | Total : 11 XP's
Tomas Kara, Garde Impériale
Profil: For 8 | End 9 | Hab 9 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 9 | Par 8 | Tir 9 | Foi 0 | Psy | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: wiki/index.php/Fiche_Tomas_Kara

Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Site Admin
Messages : 176
Enregistré le : 15 févr. 2018, 22:20

Re: [Tomas Kara] Pas sur mes Terres

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 27 mars 2019, 10:27

En s'éloignant, Tomas eut la désagréable impression d'être scruté à la loupe. Avant de quitter définitivement les lieux, il risqua un coup d’œil par dessus son épaule et croisa le regard, distant, d'un des Scion. Les deux lentilles du casque du garde d'élite le fixaient et il n'y avait aucun doute possible quant au fait que l'escouade de simples gardes avait été tenue à l’œil. Ils étaient pourtant dans le même camp, du même côté. Haussant les épaules sans trop comprendre la situation, Tomas et le reste de l'escouade continuèrent leur ronde monotone. Secteur après secteur, quartier par quartier, ils ratissèrent les faubourgs de l'astroport planétaire, ne décelant rien de particulier. Au final, la journée se passa sans encombres. Tout au plus quelques rappels à l'ordre envers des civils publiquement indisciplinés. Non, rien d'anormal en dehors de cette étrange rencontre dans les zones agro-industrielles de stockage du dôme...

Un peu plus tard, de retour à la caserne locale de l'astroport, Tomas participa au débriefing d'escouade mené par son caporal chef d’unité. Le lieutenant à la tête de la caserne était présent et ils en vinrent à mentionner la présence de l'Inquisition, ce à quoi le lieutenant afficha un visage impassible.

Nous n'avons pas été informés de la présence de l'Inquisition sur Masali. Comme vous vous en doutez, le très Saint Ordre Impérial de l'Inquisition n'a pas de comptes à rendre ou d'obligations envers l'Astra Militarum... Néanmoins, il est possible que cela ait un lien avec les récents ordres de mission que nous avons reçu du Haut Commandement de Kar Duniash.
Il produisit une tablette dont il déverrouilla les accès biométriques. Dedans se trouvaient des documents dont l'accréditation dépassait le rang de simple garde. Il tapota quelques instants en cherchant ce qu'il voulait, puis transféra les données sur une table d'affichage tactique, visible à tous.

Bien. Je sais que certains d'entre vous sont natifs de Masali, je ne vous apprendrai donc rien : avant d'être convertie en agri-monde, la planète était un monde-désert. L'Imperium y tenait plusieurs mines destinée à l'extraction de quelque minerai dont je me contrefous. Mais chose intéressante que vous ne savez sûrement pas : quelques années avant la conversion de Masali, l’Inquisition découvrit et éradiqua une cellule d'adorateurs des Dieux Sombres, la Fraternité de la Malice. D'après les données d'archives, ce culte, caché dans le dédale minier, offrait une échappatoire aux ouvriers mis au labeur dans l’atmosphère viciée des mines de la planète, et promettait de libérer ceux qu’écrasaient la dîme de notre bien-aimé Empereur-Dieu. Cette échappatoire, ils la trouvèrent bel et bien, car lorsque l’existence de ce groupuscule insidieux parvint aux oreilles de l’Inquisition, la réponse fut prompte, brutale et définitive. Jusqu’au dernier, les cultistes furent découverts, abattus ou brûlés, et leurs textes blasphématoires confiés aux flammes purificatrices. Aux yeux de l’Inquisition, l’affaire était réglée, les éléments subversifs avaient été éradiqués, et les protecteurs de l’Imperium tournèrent leur attention besogneuse vers d’autres rumeurs de méfaits. D'après nos archives, c'était il y a une vingtaine d'années. Bien avant mon affectation, et vous n'étiez peut être même pas encore nées.
Les images d'archives de l'Adeptus Administratum firent place à des documents frappés du sceau de l'Astra Militarum. Les données semblaient plus récentes.

Malgré tout le zèle apporté par l'Inquisition à l'acquittement de sa tâche, il semblerait que tous les écrits et les ouvrages séditieux n'aient pas été détruits. Des tracts hérétiques ont été retrouvés dans des expéditions de vivres parties de Masali. Aux quatre coins de l'Imperium, ces pensées, ces mots impurs ont été disséminés au travers des caisses de ravitaillement, des denrées produites sur Masali. À chaque fois, le symbole de la Fraternité de la Malice s'y trouvent. Voilà pourquoi je pense savoir pourquoi vous avez croisé ce cadre inquisitorial près des zones de stockage. L'inquisition est revenu pour finir le travail.
Le lieutenant ferma les documents, laissant le silence retomber.

Sur ordre du QG segmentaire, l'Astra Militarum de Masali va prêter main-forte à l'Inquisition pour éradiquer cette hérésie qui germe dans les entrailles de Masali.
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon bureau t'est ouvert...
Envie de perdre le peu de raisons qu'il vous reste sur Warforum JDR ? Cliquez donc ..

Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Avatar du membre
Tomas Kara
Messages : 15
Enregistré le : 17 janv. 2019, 10:47
Localisation : cholet

Re: [Tomas Kara] Pas sur mes Terres

Message par Tomas Kara » 27 mars 2019, 16:11

Toujours dans ses pensées, Tomas fut pris d’une étrange sensation, comme une démangeaison au niveau du cou mais continua son chemin. Tout à son envie de se gratter, il percuta un mur ce qui le fit se retourner et ce qu’il vit lui glaça le sang : un des Scions était encore en train de suivre des yeux le chemin de l’escouade, et le regard de Tomas fut irrémédiablement attiré par les lentilles de vision du casque.Image
La main du scion passa de son arme pour venir, index tendu se mettre à la verticale de l’endroit ou serait sensé être placé sa bouche sous le masque.
Un mouvement plus que clair dans l’esprit de Tomas qui resta scotché sur place, incapable de bouger.
De longues secondes semblables à des heures passèrent, qui furent troublés par l’écho des pas du reste de son escouade qui continuait d’avancer.
Tomas s’autorisa à bouger seulement quand par un léger mouvement de tête, le soldat d’élite lui fit comprendre qu’il pouvait rejoindre le reste de son unité.

Revenu à la hauteur du reste de la troupe, Tomas fut pris à parti par le caporal qui commandait la mission :


Soldat Kara ! Pourquoi n’étais tu pas avec le reste de l’unité ? Tu penses sincèrement que nous n’avons que ça à faire de t’attendre ?
- désolé chef, j’ai percuté un mur et le temps de ramasser mon arme…
- ramasser ton arme… RAMASSER TON ARME ?! Par l’Empereur, combien de fois devrais-je le dire, ton fusil, c’est ton seul copain ! Tu le perds et tu es mort ! Est ce que c’est clair ?
- Chef, oui chef !
- Très bien, maintenant tu passes devant, et arrête d’être dans les nuages, ou mon pieds droit va te rappeler à l’ordre !

Le reste de la patrouille se passa comme d’habitude, secteur par secteur, ils continuèrent leur chemin avec Tomas ouvrant la marche.

** Caserne de l’Astroport de Masali **
« Très bien les gars, on débriefe dans 5 minutes donc allez poser votre Barda dans le dortoir au pas de course ! Le lieutenant animera le débriefing donc pas de grandes gueules ! Ne me faites pas honte et la première bière sera pour moi ce soir ! »
Sur ces mots, et après les vivats de l’escouade, tous se mirent en branle en direction des dortoirs ou les membres de la patrouille logeaient.
Après avoir déposé leurs affaires, l’escouade se dirigea vers la salle de debriefing ou attendait le lieutenant Dekker, nouvellement nommé à la tête de la caserne de l’Astra Militarum en charge de la sécurité de l’astroport de Masali.

Le lieutenant Dekker était un homme d’une corpulence moyenne et à la tenue impeccable, on dit qu’il vient d’une ancienne famille noble du Segmentum Ultra.
Juste et dévoué à l’Empereur, le lieutenant Dekker fut nommé à la caserne de l’astroport de Masali suite à ses classes. L’activité de la caserne de l’Astroport était somme toute assez simple à gérer, il ne se passait que peu d’activité et il était de notoriété publique que le lieutenant Dekker fut placé à Masali parce qu'il avait cassé les pieds à un haut-gradé d’une famille rivale.

La salle de debriefing consistait en une pièce sans fenêtre avec à la droite de la porte un pupitre en plastiverre surmonté d’un micro, en son centre un affichage holographique de la région, 4 rangs de 5 sièges étaient au fond de la salle qui devait à peine faire 40 m².

Habitués de l’exercice, l’escouade se mit en rang devant les sièges du premier rang, dans l’attente de l’arrivée du lieutenant Dekker.
Après quelques minutes d’attente, des pas se firent entendre du bout du couloir menant au bureau du lieutenant. Celui-ci entra dans la salle, visiblement perturbé.
« Allez-y soldats, faites moi votre rapport sur la patrouille, je n’ai que peu de temps à vous accorder aujourd’hui.
- journée calme aujourd’hui mon lieutenant, de légères incivilités ont néanmoins été remarqué dans le quartier des tempêtes, mais rien d’inhabituel quand on connait les gens qui y vivent. Des éléments à ajouter les gars ? demanda le caporal.
- Nous avons aperçu trois Arbitrators sur la place du marché de l’astroport, visiblement ils cherchent la bagarre répondit un homme de l’escouade.
- Oui, c’est vrai, ils doivent vouloir tomber sur quelqu’un pour se défouler, ça fait quelques temps maintenant que l’on n'a pas eu d’émeute à mater par ici ajouta un autre.
- Et il y a aussi l’équipe de soldats Scion qu’on a croisée vers les silos de stockage ! Ceux avec l’ecusson de l’Inquisition !!


A ces mots, le caporal se raidit tandis que le lieutenant se redressait, son attention enfin attirée.
- L’Inquisition ne nous a pas tenus au courant qu’une activité sur Masali nécessitait leur intervention, mais après tout, ils ne sont en rien obligés de nous avertir.
Mais tant que nous n’avons pas été sollicités pour aider la très sainte Inquisition, nous ne nous occuperons pas de leurs affaires ! Nous avons reçu de nouveaux ordres de mission de la part du Haut Commandement de Kar Duniash…


L’exposé du lieutenant quant à l’histoire de Masali choqua Tomas qui essaya du mieux qu’il pu de cacher ses émotions. Alors comme ça, il y avait des cultes chaotiques dans les anciennes mines ! Et apparemment, certains écrits impies auraient survécus à la purge de l’Inquisition.

Que de tels écrits ait pu être envoyés dans d’autres systèmes depuis Masali était un choc et jetait la honte et l’opprobre sur le monde tout entier ! Une juste colère envers les hérétiques qui ont renié l’Empereur-Dieu saisi Tomas, qui le regard plein de haine demanda au lieutenant quels étaient les ordres du Haut-Commandement.

Les ordres sont simples, la fraternité de la Malice a survécu à la purge, et notre devoir est de les arrêter et contrôler les…-

Message Prioritaire ! Hurla un soldat au moment ou le lieutenant allait exposer son plan d’action. Le coursier salua et donna un papier au lieutenant frappé du sceau de l’Inquisition, puis s’en alla.

Après la surprise, le lieutenant ouvrit rapidement le pli qui lui avait été remis pendant que le caporal prit la parole pour dire à son escouade de sortir de la salle.
Au moment ou l’équipe commença à sortir, ils furent rappelés par le lieutenant qui leur dit simplement


Nouveaux ordres prioritaires, votre escouade a été réquisitionnée par l’Inquisition pour pister et éliminer les hérétiques. Retournez à votre dortoir le temps pour moi d’organiser votre lieu de rencontre avec les membres de l’Inquisition. Maintenant rompez ! Et que l'Empereur vous garde.
Modifié en dernier par [MJ] Ombre de la Mort le 30 mars 2019, 10:01, modifié 1 fois.
Raison : 6 XP's | Total : 17 XP's
Tomas Kara, Garde Impériale
Profil: For 8 | End 9 | Hab 9 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 9 | Par 8 | Tir 9 | Foi 0 | Psy | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: wiki/index.php/Fiche_Tomas_Kara

Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Site Admin
Messages : 176
Enregistré le : 15 févr. 2018, 22:20

Re: [Tomas Kara] Pas sur mes Terres

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 31 mars 2019, 10:04

Le petit groupe de soldats fut dissout le temps d'une soirée, chacun ayant quelques heures détachées et une nuit de repos au sein de la caserne. Le lendemain, il leur faudrait reprendre l'uniforme et les armes pour s'acquitter des devoirs qui leurs avaient été assignés. L'Inquisition ne tolérait pas l'échec et aucun d'eux ne désirait mourir d'opprobre envers l'Imperium pour avoir failli à combattre la corruption, où qu'elle soit, quelle qu'elle soit.

Alors qu'il venait d'engloutir un frugal repas composé de rations militaires, Tomas déambula dans les couloirs de la caserne de l'astroport. Dehors, l'activité baissait alors que la nuit prenait ses quartiers sur Massali. Il ressassait les informations reçues, n'en revenant toujours pas que la corruption soit présente sur son monde. Jusqu'ici, il n'en savait rien et le choc était difficile à accepter. Il n'aurait pas cru que le Chaos puisse avoir des ramifications aussi près de lui, à même son monde natal.

Soldat Kara ! Venez un peu ici.
Image
Il fut sorti de ses réflexions par son supérieur direct, le Caporal Julius. Ce dernier observait une table couverture d'équipement, cigare en bouche et verre d'amasec non loin. Ces cigares. Le Caporal en avait toujours avec lui. Même sur le terrain. L'implant du caporal étudia Tomas dans une série de cliquetis internes.

Image Caporal Julius: Soldat Kara, que vous inspire tout ceci ? L'Inquisition, cette mission, le sceau du secret pourtant couplé à une certaine urgence dans l'enrôlement de l'Astra. Si l'Inquisition a besoin d'assistance, quelles conclusions devons-nous tirer ? Soyez franc. J'aime savoir ce que mes hommes ont en tête. Mes décisions n'en sont que meilleures ou, en tout cas, j'aime le croire.
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon bureau t'est ouvert...
Envie de perdre le peu de raisons qu'il vous reste sur Warforum JDR ? Cliquez donc ..

Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Avatar du membre
Tomas Kara
Messages : 15
Enregistré le : 17 janv. 2019, 10:47
Localisation : cholet

Re: [Tomas Kara] Pas sur mes Terres

Message par Tomas Kara » 09 avr. 2019, 10:12

Après avoir été congédié par le lieutenant Dekker, l’escouade eut quartier libre pour le reste de la soirée.
Ressassant à la cantine les propos échangés durant le débriefing, Tomas était encore abasourdi des révélations du lieutenant.

Le chaos, ici ? Au cœur des royaumes d’Ultramar ? Mais comment est-ce possible ?
Est-ce que ma mère était au courant ? Comment est ce possible que les parents n’aient jamais parlé de ceci ? Est-ce qu’en plus de la purge, l’Inquisition a interdit de parler de ces événements ?


Toutes ces réflexions coupèrent l’appétit de Tomas qui quitta sa place pour déambuler au gré des couloirs de la caserne. Ses pas l’emmenèrent un peu partout dans la caserne, passant des baraquements des soldats aux tours surplombant la porte de la caserne. En redescendant, et perdu dans ses pensées, Tomas fut tiré de sa rêverie par la voix du Caporal Julius qui lui ordonnait de venir le rejoindre dans une petite salle de stockage.
Se dépêchant de remettre un peu d’ordre dans sa tenue, Tomas salua le caporal :

- Soldat Tomas Kara au rapport caporal !
- Repos Soldat Kara ! Toujours la tête dans la lune à ce que je vois ! Que faites-vous ici ? Vous avez la pression ? J’espère que vous saurez garder la tête froide, mon garçon, ne me faites pas honte devant l’Inquisition !
- Excusez-moi Caporal, mais avec toutes les révélations du Lieutenant durant le débriefing, j’ai été un peu secoué. J’ai vécu toute ma vie sur Masali, et découvrir que des hérétiques ont habité ici et ont souillé ma planète m’a complètement retourné. Et j’avoue que pour ma première mission, je ne m’attendais pas à devoir aider la très sainte Inquisition à démanteler un groupuscule hérétique en plein cœur des royaumes d’Ultramar. Mais je connais mon devoir et je ne faillirai pas Caporal, l’Empereur protège ! Guidé par sa Sagesse, je suis persuadé que nous trouverons ces hérétiques et purgerons leur temple ! La fraternité de la Malice n’échappera pas au juste courroux de l’Empereur, et je sais que nous châtierons les coupables ! Nous nettoierons cette tache sur l’honneur de Masali, et si je dois prouver par mes actions l’engagement des Masaliens à l’Imperium soit ! Je donnerai ma vie pour Lui et pour protéger Son Œuvre !
- Et bien, quelle ardeur ! Ça fait plaisir de voir ça, des gars de la garde engagés volontaires, il en faudrait plus des comme vous soldat Kara ! Et dites moi, que pensez-vous du fait que l’Inquisition demande notre aide ?
- Et bien Caporal, ça, je ne sais pas trop quoi y penser… Peut-être que au vu de l’urgence, ils souhaitent qu’on les aide à pister l’origine des tracts et à remonter la piste de ces écrits Impies ? Après tout, peut-être que l’Inquisition ne souhaite pas se dévoiler de suite et utilise la Garde pour rabattre les hérétiques comme du gibier dans un piège ? Je ne sais que penser, mais une chose est certaine, l’escouade de Tempestus Scion que nous avons aperçu ce matin durant notre patrouille n’a pas été mobilisée pour cueillir des fleurs. Il y aura des combats, et je ne pense pas qu’il faille faire patienter ces gars la trop longtemps avant qu’ils dégainent !
Modifié en dernier par [MJ] Ombre de la Mort le 13 avr. 2019, 16:19, modifié 1 fois.
Raison : 5 XP's | Total : 22 XP's
Tomas Kara, Garde Impériale
Profil: For 8 | End 9 | Hab 9 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 9 | Par 8 | Tir 9 | Foi 0 | Psy | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: wiki/index.php/Fiche_Tomas_Kara

Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Site Admin
Messages : 176
Enregistré le : 15 févr. 2018, 22:20

Re: [Tomas Kara] Pas sur mes Terres

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 14 avr. 2019, 20:25

Le caporal Julius hocha la tête en écoutant les propos de Tomas, tirant sur son cigare d'un air pensif.
Image
Caporal Julius: À vrai dire, je ne sais pas quoi penser, moi non plus. L'Inquisition semble ne pas vouloir se mouiller, c'est certain. Pas dans un premier temps en tout cas. Vous devrez rester sur vos gardes. L'Inquisition fait ce qui est juste, pour le bien de l'Imperium et selon les saints préceptes de l'Empereur. Malheureusement, il n'est pas rare que cela induise des dommages collatéraux, des pertes. L'Astra est coutumière de ce malheureux constat...

J'ai déjà perdu de bons éléments par le passé dans des opérations conjointes. Je ne veux plus que cela se reproduise. Je compte sur vous soldat. Sur vous et le reste de votre escouade. Rompez.
Le caporal congédia Tomas qui retourna promptement vers les dortoirs communs pour se reposer. La nuit fut courte, mais réparatrice pour tout un chacun...



  • Le lendemain matin...
L'escouade fignolait ses préparatifs. Les cellules d'énergie étaient remplies puis vérifiées, les munitions solides rangées dans des caisses de munitions légères. L'équipe se déplacerait léger, n'emportant que le nécessaire, sans excès ni fioritures. La menace était inconnue mais, au besoin, ils pourraient recevoir l'appui logistique dont ils auraient besoin, selon le caporal. L'Inquisition chapeautait l'opération d'en haut, très haut, mais au niveau opérationnel, l'Astra gardait le contrôle et la main-mise sur ses forces vives.

Le transport militaire les cueillit tôt en matinée, les emmenant promptement en périphérie de l'astroport. Bien vite, les funestes silhouettes en armure des Scions se profilèrent, encadrant un entrepôt d'apparence quelconque, sans signe distinctif. On les y fit entrer en quatrième vitesse, dans la plus grande discrétion et sans un bruit. À l'intérieur les attendaient les membres de l'expédition inquisitoriale dépêchée sur Masali, un assemblage hétéroclite d'humains de l'Administratum, de serviteurs en tout genres et d'un unique représentant du clergé de Mars. Tomas crût même voir un membre de l'Arbites qui avait tout l'air d'être un Juge, ou un Maréchal-Prévôt, il ne savait pas trop. Ce dont il était sûr, c'est qu'il reconnaissait ici et là des blasons et des icônes désignant tel ou tel organisation servant l'Imperium. Et quand ses yeux tombèrent sur l'Inquisiteur en charge de tout ce petit monde, son sang se glaça.

Image
Image
Inquisiteur Marcus: Bien, je vois que l'Astra n'a pas dérogé à ses obligations ni ses devoirs envers le Saint Siège et l'Imperium...
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon bureau t'est ouvert...
Envie de perdre le peu de raisons qu'il vous reste sur Warforum JDR ? Cliquez donc ..

Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Répondre