[Tomas Kara] Pas sur mes Terres

L'Ultima Segmentum est le plus grand des cinq Segmentae Majoris composant l'Imperium de l'humanité. Situé à l'Est de Terra et s'étendant jusqu'à la Bordure Orientale, sa Forteresse Segmentaire est Kar Duniash. Il contient notamment le Royaume d'Ultramar, l'Empire T'au et l'empire Ork de Charadon.

Image
Répondre
Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Site Admin
Messages : 160
Enregistré le : 15 févr. 2018, 22:20

[Tomas Kara] Pas sur mes Terres

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 26 févr. 2019, 21:39

Acte 1 : Insidieuse, elle pousse partout...
996.999.M41, Système Masali, Agri-Monde Masali
Dans un vaisseau de transport de la marine en approche de l'astroport planétaire...

Image
La routine. On s'habitue petit à petit à la routine quotidienne. Mais comme leur instructeur se plaisait à leur dire, "les imprévus sont les épices qui viennent relever la routine". Enfin, ça, c'était avant qu'un "imprévu" ne lui arrache l'un des bras. Pas sûr qu'il ait apprécié la façon dont son existence fut épicée ce jour-là. Tomas eut un petit sourire en se souvenant de cette histoire et du vieil instructeur. Qui savait où il était à l'heure actuelle... Le soubresaut du transport militaire le sortit de ses pensées.

Masali, comme ses planètes-soeurs Quintarn et Tarentus (les "Trois Planètes" d'Ultramar, comme on les appelait), était couverte de vastes agridômes et de pièges à humidités. Puisqu'il fallait produire des quantités faramineuses de nourriture pour l'Imperium et l'Empire d'Ultramar tout proche, les quantités d'eau requises étaient, elles aussi, d'une ampleur gargantuesque...

Image
Le transport poursuivait sa descente depuis l'espace sub-orbital, en décrivant un arc de cercle vers le sol aride et le dôme le plus proche. Ce dernier abritait l'astroport principal de Masali, un énorme amoncellement de zones résidentielles à bas revenus et de centres de négoces en vivres. D'ici partaient quotidiennement des kilotonnes de nourritures produites sur Masali, vendues parfois à prix d'or, pour toutes les régions de l'espace connu. Certains jours, les plus chanceux pouvaient apercevoir les intendants du Royaume d'Ultramar, des êtres surhumains arborant les couleurs bleutées d'Ultramar. Ces derniers se retrouvaient presqu'exclusivement à proximité des entrepôts des vivres de premier choix qui serviraient à nourrir les Space Marine de la XIIIe Légion.

Enfin, dans un vrombissement final accompagné de staccatos métalliques, le transport toucha le sol, ses glissières latérales s'ouvrant quelques instants plus tard pour insuffler un air vicié, riche en odeur d'huile et d'ozone. Tomas respira cet air pollué; Masali, son monde natal, toujours la même odeur pour lui. La routine... Le reste de l'unité s'affairait déjà à quitter l'appareil et entamer la mission de patrouille qui leur avait été assignée. La routine, toujours ...

Image
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon bureau t'est ouvert...
Envie de perdre le peu de raisons qu'il vous reste sur Warforum JDR ? Cliquez donc ..

Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Avatar du membre
Tomas Kara
Messages : 11
Enregistré le : 17 janv. 2019, 10:47
Localisation : cholet

Re: [Tomas Kara] Pas sur mes Terres

Message par Tomas Kara » 27 févr. 2019, 11:34

Tomas prit quelques secondes pour savourer cet air, alors que des souvenirs lui revinrent en mémoire. Masali était sa planète d’origine, son foyer. C'était ici qu'il avait grandi, qu'il a fait les 400 coups avec ses amis, ses premiers amours, ses premières bagarres dans les bars de ce même astroport ! Enfin, ça, c’était durant la période de l'insouciance, avant qu’il soit chassé par son beau-père…
À l’évocation de ce souvenir, la bulle de nostalgie dans laquelle Tomas s’était plongé éclata, le rappelant au temps présent. Depuis le jour fatidique de la mort de sa mère, - l'Empereur-Dieu puisse veiller sur elle ! - son renvoi de la maison de son enfance, puis les jours d'errance dans l'astroport, avec cette même interrogation sur le but de sa vie, son recrutement par la garde impériale, puis l'entraînement avec son unité sous la tutelle du sergent Barrys... Tout s'est passé si vite !
Perdu dans ses pensées, Tomas prit conscience que le reste de son unité était presque prête à partir pour la patrouille seulement lorsque le bruit des turbines de la navette s'arrêta. Se dépêchant de prendre son barda et son Fusil laser, il emboîta le pas à ses compagnons pour partir, ne voulant pas faire perdre du temps à la troupe - et encore moins que tout ça remonte aux oreilles du Sergent Barrys !!



La patrouille, peut-être la mission la plus abrutissante possible pour un garde impérial ! Toujours le même circuit, quotidiennement, de quoi devenir fou, si on n’a pas la rigueur nécessaire.
Trois mois, trois mois que Tomas use ses bottes sur le même circuit, la seule fois ou quelque chose de notable s’est passé, c’est quand un ivrogne à dégobiller sur les bottes du sergent, durant la première patrouille. Depuis, le calme plat, et le sergent a arrêté de venir…
D’abord un tour d’une partie des entrepôts dans lesquels sont stockés les vivres produits sur Masali, puis l’arrêt par la cantina de Servan, un vétéran à la retraite adorant raconter comment il a perdu son œil gauche contre un adorateur du chaos. Enfin, retour par une zone résidentielle pour retourner à la navette. Puis le voyage du retour vers le camp.
Elle était bien loin, la vie de soldat de l’Astra Militarum que Tomas pensait vivre ! Il avait été bercé par les histoires de combat héroïque, de dernier carré, de la bravoure et du courage des hommes combattants les Xenos et repoussant les hordes impies pour protéger l’Impérium !
Et lui était ici, sur Masali en train de faire des patrouilles, la patrouille, surement la mission la plus abrutissante possible pour un garde impérial…
Modifié en dernier par [MJ] Ombre de la Mort le 03 mars 2019, 12:16, modifié 1 fois.
Raison : 5 XP's | Total : 5 Xp's
Tomas Kara, Garde Impériale
Profil: For 8 | End 9 | Hab 9 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 9 | Par 8 | Tir 9 | Foi 0 | Psy | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: wiki/index.php/Fiche_Tomas_Kara

Avatar du membre
[MJ] Ombre de la Mort
Site Admin
Messages : 160
Enregistré le : 15 févr. 2018, 22:20

Re: [Tomas Kara] Pas sur mes Terres

Message par [MJ] Ombre de la Mort » 03 mars 2019, 20:50

Image
En se dirigeant vers les entrepôts, l'escouade de gardes impériaux traversa les marchés de l'astroport. On y vendait tout ce qu'on pouvait s'attendre à trouver dans un tel lieu d'activités intra et extra-planétaire. Des médicaments contre les maladies courantes et endémiques du système Masali au revendeur de pièces de vaisseaux, on y trouvait de tout, dans la limite de la légalité permise par les lois commerciales de l'Imperium, telles que définies par l'Administratum. Les contrevenants étaient une monnaie somme toute rare sur Masali, les forces de l'Adeptus Arbites ayant à cœur de faire régner l'ordre et de veiller au plein respect des lois. D'ailleurs, Tomas et ses compagnons avaient déjà eu affaire avec plusieurs régulateurs, ayant pu observer avec circonspection les méthodes quelque peu "expéditives" dont faisait preuve l'Arbites...

Image
Laissant peu à peu derrière eux l'activité et le brouhaha des marchés, l'escouade pénétré dans les zones agro-industrielles de stockage du dôme, là où étaient entreposées nombre de marchandises prête à être expédiée vers le néant sidéral. Ils furent surpris en croisant une autre escouade, bien plus prestigieuse que la leur. En effet, le hasard de la journée et de leur tournée de surveillance venait de les amener à proximité de plusieurs Scion du Militarum Tempestus, les troupes d’élite de la Garde Impériale. Enfermés dans leurs lourdes armures carapace, le casque typique reconnaissable entre milles, ils étaient 5 et portaient tous un écusson d'unité flanqué du sceau de l'inquisition. Ceci était le signe qu'un Inquisiteur devait rôder dans le coin, ces hommes devaient être son cadre... Les raisons de la présence d'un représentant des Saints Ordos échappaient totalement aux simples gardes impériaux qu'ils étaient ; on ne les avait d'ailleurs pas informé de la présence du Militarum dans leur zone de surveillance, encore moins de celle d'un Inquisiteur...
Image
Cliquez si vous l'osez ..
Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon bureau t'est ouvert...
Envie de perdre le peu de raisons qu'il vous reste sur Warforum JDR ? Cliquez donc ..

Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !

Avatar du membre
Tomas Kara
Messages : 11
Enregistré le : 17 janv. 2019, 10:47
Localisation : cholet

Re: [Tomas Kara] Pas sur mes Terres

Message par Tomas Kara » 19 mars 2019, 14:26

Empruntant des corridors dans les rues sinueuses de l’astroport, l’escouade déboucha sur une gigantesque esplanade aux dimensions phénoménales.
Ici, au cœur commercial de la planète et de l’astroport, tout ce qui pouvait être acheté dans l’Impérium était disponible. Des légumes de base cultivés sur Masali aux animaux et plantes exotiques de la lointaine Catachan, du tord-boyau local aux plus grands crus, il y avait de tout. À chaque fois qu’il se retrouvait ici, Tomas se sentait mal à l’aise. Le bruit assourdissant des marchands, les odeurs toutes plus entêtantes les unes que les autres et les couleurs lui donnait le tournis.

Traversée de part en part par une route, la place était divisée en plusieurs secteurs, eux-mêmes délimités par des allées de statues à la gloire des plus grands héros de l’Impérium. À l’ombre de l’une d’entre elle, Tomas aperçus un groupe de trois Arbitrators, reconnaissables à leurs vêtements sombres. L’un d’eux porte une matraque dans les mains, les deux autres des fusils ceux-ci scrutant les alentours avec attention, à la recherche du moindre écart leur permettant de laisser libre cours à leurs bas instincts, fendant la foule rapidement.
Tomas n’appréciait guère les Arbitrators, mais c’était un mal nécessaire ou sinon personne ne suivrait les règles de l’Administratum. Néanmoins, il indiqua leur position au chef d’escouade qui planifia un itinéraire pour les éviter. Même s’ils étaient tous dans le même camp, il valait mieux les éviter…



Après avoir réussi à traverser l’esplanade du marché sans tracas, l’escouade arriva dans les zones de stockage de l’astroport. Beaucoup plus confinées que l’esplanade, ces zones de stockage étaient toutes faites sur le même modèle : de grands silos à grains avec entre eux des passerelles, formant un véritable labyrinthe de dédales parsemés d’escaliers, de coursives et de rampes d’accès.
Au détour d’un silo, Tomas, qui était une fois de plus en train de s’appesantir sur l’absence d’intérêt de la patrouille rentra dans son compagnon d’arme et le bouscula.
S’éclaircissant les idées, il vit que toute l’escouade était à l’arrêt, quand une voix qu’il ne connaissait pas hurla :
« Place ! Laissez passer bande de larves ! »
Projeté en arrière par le mouvement de foule, Tomas ne put distinguer qui est-ce qui parlait ainsi, la seule chose qu’il aperçut, ce sont 6 paires de bottes.
Une fois la stupeur passée et le calme revenu, Tomas demanda à son chef d’unité :
-mais qui étaient ces hommes ? Et par l’Empereur, comment osent-ils s’adresser ainsi à une escouade de la Garde Impérial ?!’
- Silence Tomas, nous ne savons s’ils sont toujours dans les parages. Et pour répondre à ta question, c’était une escouade de Scions, des troupes d’élites envoyés sur les théâtres d’opérations les plus dangereux.
- Mais que font-ils ici ? Masali est une planète tranquille, loin de la guerre ! Que peut bien faire une telle troupe d’élite ici ?
- Je n’en ai aucune idée, inutile de spéculer. La seule chose certaine, c’est qu’ils sont en mission pour un Inquisiteur, j’ai aperçu l’écusson en forme de I sur leurs équipements. Mais laissons ceci pour l’instant, et pas un seul mot sur cette rencontre quand nous rentrerons à la caserne. Maintenant escouade, on continue ! »


En se remettant en route, Tomas s’interrogea sur les informations données par le chef, que pouvais bien faire une escouade assignée à un Inquisiteur ici ? Que cela voulait-il dire ? Plongé dans ses réflexions, Tomas emboîta le pas à son escouade…
Tomas Kara, Garde Impériale
Profil: For 8 | End 9 | Hab 9 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 9 | Par 8 | Tir 9 | Foi 0 | Psy | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: wiki/index.php/Fiche_Tomas_Kara

Répondre