[Vorzagh] La stratégie est-elle un luxe? [Introduction]

La Bordure Orientale se trouve a l'Est de l'Ultima Segmentum, et a vu l'arrivée des premières Flottes-Ruches Tyranides. La lumière de l'Astronomican, qui permet le voyage dans le Warp disparaît dans la Bordure, et elle est donc pratiquement inexploré. Seul quelques Libres Marchands s'y aventurent et cartographie cette zone.

Image
Répondre
Avatar du membre
[MJ] Rogal Dorn
Maitre de Jeu [MJ]
Messages : 47
Enregistré le : 14 juin 2018, 19:30

[Vorzagh] La stratégie est-elle un luxe? [Introduction]

Message par [MJ] Rogal Dorn » 03 sept. 2019, 15:07

La stratégie est-elle un luxe?

"Chopez-les, les gars! Dakka dakka dakka! WAAAGH! LES ORKS! WAAAGH!"

Sur une planète lointaine de la Bordure orientale...


La chaleur était écrasante en cet fin d’après-midi. Sur un monde inconnu de la plupart des navigateurs impériaux, se battaient sous un soleil de plomb, deux factions xenos. Les uns avaient une allure bestiale et une peau d’un vert sombre ; les orks. Alors que les autres, au derme violacé, paraissaient plus que civilisés ; les Tau. Le combat entre les deux factions faisait rage au point que les cris de douleurs étaient rendus inaudibles par les décharges des armes de distance.

L’escarmouche avait commencé quelques minutes plus tôt lorsque deux transporteurs de troupes, du sept de Tash’var avait pénétré dans l’atmosphère de la planète. Cette dernière, fraîchement conquise par les peaux-vertes, avait déjà subis les affres de la colonisation ork. Autrefois monde civilisé, tout avait été mis à bas quand les peaux-vertes en avait pris le contrôle. Ce monde désertique et montagneux était autrefois une merveille de l’Empire Tau. Désormais ce n’était qu’un monde détruit et pollué, qui ne servait plus qu’aux orks de point d’ancrage pour une nouvelle Waaagh en direction de l’Empire Tau. Cette insulte envers l’Empire et les Éthérés ne devait pas rester impunie.

Le contingent de reconnaissance Tau s’était posé près d’un avant-poste, afin d’évaluer la taille et la puissance de la garnison ork. C’est du moins ce qu’en avait déduit le Big Boss du clan des Kasseurs eud’ dents, Trimgrosh, lorsqu’il avait commencé à se faire canarder par ces « Movièt’ ». Malgré son allure de gros lourdaud, une once d’intelligence luisait dans ses yeux. Une intelligence bien loin d’être humaine ou Tau, mais une intelligence tout de même.

Lorsque les premiers tirs des carabines à impulsions avaient commencés à retentir, l’ensemble des Boyz s’étaient saisis de leur kikoup’ et de leurs automatik’ prêts à en découdre. Leur intelligent Big Boss n’avait pas trouvé de meilleure stratégie. Ses boyz étaient des génies, il fallait en effet, « Flingué, Kourrir, Kogné, Krazé ».

Au milieu de ce tout ce raffut, il y avait Vorzagh, un ork un peu comme les autres, à la seule différence qu’il était équipé d’un fling’ combiné. A cet effet, il était considéré par ses congénères comme un « Friké ». C’était un pléonasme de dire que son fling’ kustom et son collier de dents qu’il portait à son cou attisaient les convoitises des boyz de son « eskouad’ ». Les orks étaient en effet des êtres raffinés qui aimaient le luxe, les choses qui peuvent se revendre et les « Truc ki brill’ ».

Malgré son raffinement tout particulier et ses airs de gentleman, Vorzagh, comme tous les autres, était passionné par la guerre. C’était là tout l’intérêt de son fling. Il conjuguait luxe et dakka. Le Dakka est un concept totalement étranger aux non orkoïdes qui définit l’amélioration d’une arme de tir par l’augmentation de sa cadence et de son bruit. Cela n’a aucun intérêt dans l’Imperium ou dans l’Empire Tau, mais selon les orks, c’est « Grav’ fun ».

Dans la situation présente, Vorzagh était ravi, il allait encore pouvoir faire usage de son joujou contre les forces de l’Empire Tau. C’était une véritable aubaine pour lui, comme le laissait penser le sourire ravageur qu’il avait sur les lèvres. Toujours aussi joyeux de partir à l’assaut, Vorzagh se précipita sur les talons de ses congénères. L’ork allait-il suivre le plan infaillible de ces éminents intellectuels qui lui servait de camarade de baston ? Ou allait-il suivre un autre plan, un plan qui ferait sourire Mork par sa filouterie et sa bêtise ?
L'avant-poste ork est un petit fort qui permet une garnison d'une trentaine d'orks. Il se situe dans une plaine désertique entourée de petites montagnes arides. Les Tau ont atterris dans la plaine. L'avant-poste est fait en tôle de récup. Il y a dedans plusieurs huttes en peaux de bêtes et en ferrailles diverses (La plus grande est celle du Boss). Il y a des tours de guets avec des armes sur pivots (Gro' Fling'). Il y a un tadkalibr' qui est un fourre-tout au milieu du camp ou tu peux trouver de tout et n'importe quoi. Depuis l'ouverture du feu par les Tau, l'avant-poste est quasiment vide. Voilà, tu peux faire ce que tu veux maintenant!
Image

Avatar du membre
Vorzagh
Messages : 7
Enregistré le : 25 nov. 2018, 12:19

Re: [Vorzagh] La stratégie est-elle un luxe? [Introduction]

Message par Vorzagh » 07 sept. 2019, 13:58

Le tirs fusaient de partout, les cris et le hurlements des camarades ork de Vorzagh surpassait cependant les bruits des armes des Tau, Vorzagh les trouvait faible. Leurs armes n'avait pas de dakka et ne faisait pas assez de vacarme à son gout, de plus il n'avait aucune armes au corp a corp. L'ork avait bien eu le temps de les connaitre lors de la précédente bataille, leur force physique était moindre et leur arracher un bras était aussi facile que de voler une dent à un Gretchin ! Pitoyable ! Leur point faible était alors clair pour Vorzagh, le corps à corps ! Alors qu'il voyait certains de ses congénères tomber les un après les autres autour de lui, le xéno décida de foncer au combat.

Enjambant les cadavres d'autre peau verte pour rejoindre au plus vite la mêlée, alors que des tir le frôlait et venait toucher les ork autour de lui, Vorzagh n'en avait cure, ce qui importait c'est que son kikoup' allais faire un massacre aujourd'hui ! Le Big Boss canardait quand a lui les positions ennemie avec un dakka qui rendait jaloux l'ork. Les tirs n'était pas certes précis mais cela suffisait a clouer les Tau sur place devant un tel déluge de balles, ils étaient bien obligé de se contenter de tenir leur position.

L'ok bien décidé a en découdre fonçait droit vers les positions ennemie, accompagné des membres de son eskouad', mais avant d'arriver au corps à corps, partie la plus intéressante de la bataille, le fling' allais chauffer ! Tout en courant l'ork pressa la détente de son Fling' kombiné et quel plaisir ! Tout ce dakka ! Tout ce bruit ! C'était parfait ! Vorzagh balaya l'endroit où se trouvait les Tau, tirant sur tout ce qui bougeait sans même relâcher le doigt de la détente une seule seconde. Cela sera une mise en bouche avant le corps à corps !


"WAAAAAAAAAAGH ! DAKKA DAKKA DAKKA"

Le frisson du combat, la joie de décharger son arme sur l'ennemi, courir au combat. Voila ce pourquoi Vorzagh vivait, pour massacrer et tuer ! Il vivait pour la guerre ! Toujours plus toujours plus de combat ! Le peau-verte pressa le pas, impatient d'abattre sa hache kikoup' dans une effusion de sang ! Pour la waaaaaaagh !!!
Modifié en dernier par Vorzagh le 17 sept. 2019, 16:27, modifié 1 fois.
Vorzagh, voie du boy Ork

FOR 9/END 10/ HAB 7/CHA 5/INT 5/INI 7/ATT 9/PAR 9/TIR 10/PV 65/65

KESQUE T'A ? TU VEUX K'JE T'KRAZ LA FASS' ???

Lien fiche du personnage : https://warforum40k-jdr.com/wiki/index. ... he_Vorzagh

Avatar du membre
[MJ] Rogal Dorn
Maitre de Jeu [MJ]
Messages : 47
Enregistré le : 14 juin 2018, 19:30

Re: [Vorzagh] La stratégie est-elle un luxe? [Introduction]

Message par [MJ] Rogal Dorn » 12 sept. 2019, 00:20

La bataille faisait rage. Le contingent de reconnaissance tau faisait pleuvoir une averse de plasma sur les peaux vertes. De nombreux orks tombaient à la renverse, mortellement blessés par les salves précises des guerriers du Sept de Tash’var. De leur côté, les peaux-vertes ne cessaient de courir vers les lignes ennemies, lâchant quelques rafales bruyantes d’Automatik’ de temps à autre. La distance entre les deux camps se réduisait considérablement. Dans quelques instants les armes de tir se tairont et le corps à corps débutera. Une mêlée confuse et sanglante à l’image de la vision ork de faire la guerre.

Derrière cette vague verte beuglante, l’avant-poste restait désespérément vide. Tous les peaux-vertes l’avait déserté lorsque la fusillade avait commencé. La surveillance et le rôle de sentinelle était une tâche ingrate et indigne d’un fils de Gork. C’est pourquoi ils s’étaient tous élancés, dans un rugissement, vers les intrus qui atterrissaient sur leur planète fraichement conquise.

« On a gagné, ct’endroit, alors on va l’garder maintenant, c’ à nous !», aimaient se dire les boyz de la tribu des Kasseurs eu'd dents. Mais visiblement les Tau n’avaient pas dit leur dernier mot. Pour une raison qui échappait à l’intellect développé des peaux-vertes, cette planète avait de l’importance aux yeux du bien suprême. Et en conséquence, ils mettraient tous les moyens nécessaires à l’accomplissement de cette tâche. Rien ne pouvait se dresser entre les Tau et cette quête perpétuelle du « Bien Suprême ».

Malgré tout ce qu’il se passait dans les hautes sphères du Sept de Tash’var, rien ne perturbait l’esprit des peaux-vertes. Tout comme Vorzagh, ses congénères avaient peu de considérations pour les questions de diplomatie et de logistique militaire. Ce qui les intéressaient à ce moment précis, était de « massakrer » les tau à coup de Kikoup’. Dans les rangs orks, les tau avaient la réputation d’être de piètres combattants rapprochés, et Trimgrosh comptait sur cela.

Devant eux se tenaient, une quinzaine de guerriers tau appuyés par deux véhicules de transport. Leur force s’était séparée en deux afin de prendre les orks en tenaille. Une des escouades, peu nombreuse et équipé d’armes légères, était positionnée dans la plaine désertique. Elle faisait feu tout en restant en mouvement, afin de fatiguer la déferlante verte. L’autre escouade, plus conséquente et équipée d’un armement plus lourd, se tenait en hauteur, accompagnée des deux transports de troupes. Positionnée derrière des débris tau, vestiges de la dernière guerre, elle servait d’appui-feu à l’unité en contrebas.
Jet de TIR pour savoir si tu obtiens le premier sang. 10 Réussite.
Au milieu de ce carnage aux relents de plasma et de sang, Vorzagh continuait de courir comme un dératé, persuadé qu’il aurait le premier sang au corps à corps ; celui au tir lui ayant déjà été attribué. Son fling’ rutilant avait fait des dégâts dans les rangs tau, et, conjugués à la précision déroutante de ses congénères, son premier sang était somme toute plutôt logique.

Avatar du membre
Vorzagh
Messages : 7
Enregistré le : 25 nov. 2018, 12:19

Re: [Vorzagh] La stratégie est-elle un luxe? [Introduction]

Message par Vorzagh » 15 sept. 2019, 14:05

La mort était tout autour de Vorzagh. Un par un ses camarades tombait sous les tirs de armes Tau, mais l'ork n'en avait que faire, tant que ce n'est pas lui qui se prenait un tir tout allais bien. De plus, un sourire malicieux se dessinait sur son visage, c'est lui qui avait fait le premier sang ! Son joujou avait fait des dégâts, l'ork avait clairement vu un des Tau s'écrouler s'étant pris une volée de tir et les autres se mettre a couvert devant tant de dakka ! L'ork se sentait fier, il pourrait kraner devant les autres, mais désormais il ne lui restait plus qu'a faire le premier meurtre au kikoup' pour se la ramener encore plus !

Quelque chose titillait cependant Vorzagh, l'ennemi était séparé en deux groupe. L'un était mobile et bougeait beaucoup et l'autre tenait farouchement sa position avec un puissance de feu qui semblait supérieure a l'autre en plus d'avoir deux véhicule avec. Cela sera le boulot des kasseur de tank', la spécialité de Vorzagh était le meurtre (le plus brutal possible tout de même) pas la destruction de tas de ferraille ! Mais que faire ? Quel groupe attaquer ? L'un bougeait, ce qui signifie qu'il allais falloir le courir aprés pour les rattraper, perdant ainsi le luxe du corps a corps tant apprécié. Mais bien que Vorzagh n'était pas aussi intelligent que d'autre xéno, une lueur de ruse brillait dans ses yeux. Le groupe mobile était certes rapide...mais il étaient a découvert !!!


Vorzagh rechargeais alors son superbe fling' kombiné. Poussant et bousculant les autres ork sur son chemin, parfois a coup de crosse et d'insulte, le peau verte mit le groupe de Tau dans sa ligne de mire

DAKKA DAKKA DAKKA DAKKA WAAAAAAAAAAAAGH. !!! J'VAI VOUS BUTER BAND' DE SAL' FAIBL' !!!

Prêt a faire pleuvoir la mort sur ses ennemis le boy ork pressa la détente de son arme eu usa de la même stratégie que tout a l'heure ; Balayez toute la zone ou se trouvait les ennemis pour toucher un max de cible et faire le plus de dégât que possible. Son arme commençait a surchauffer, mais qu'importe ! Que le fling' continue de cracher des balles était le plus important ! En tuer le plus possible, sans s'arrêter ! Car voilà ce pourquoi Vorzagh existait, tuer encore et encore !

Vorzagh, voie du boy Ork

FOR 9/END 10/ HAB 7/CHA 5/INT 5/INI 7/ATT 9/PAR 9/TIR 10/PV 65/65

KESQUE T'A ? TU VEUX K'JE T'KRAZ LA FASS' ???

Lien fiche du personnage : https://warforum40k-jdr.com/wiki/index. ... he_Vorzagh

Répondre